Drame, Romance

SNOW ANGELS (2007) ★★★☆☆


Snow Angels (2007)

 

Synopsis : Dans une petite ville de Pennsylvanie, un adolescent qui découvre son premier amour doit supporter la séparation de ses parents. Pendant ce temps, une mère de famille, harcelée par son ex-mari, tente de surmonter un terrible drame personnel.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : David Gordon Green
Scénariste : David Gordon Green
Acteurs : Kate Beckinsale, Sam Rockwell, Michael Angarano, Jeanetta Arnette, Griffin Dunne, Nicky Katt, Tom Noonan, Connor Paolo
Musique : David Wingo, Jeff McIlwain
Genre : Drame, Romance
Durée : 1 heure et 47 minutes
Date de sortie : Septembre 2008 (France)
Année de production : 2007
Sociétés de production : Warner Independent Pictures, Crossroads Films, True Love Productions
Distribué par : Warner Independent Pictures
Titre original : Snow Angels
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Snow Angels » est un film dramatique américain datant de 2007, écrit et réalisé par David Gordon Green, à qui l’on doit également « Our Brand Is Crisis » (2015). Les acteurs principaux sont Kate Beckinsale, qu’on a pu voir dans « Whiteout » (2009), Sam Rockwell, qu’on a pu voir dans « Cowboys & Envahisseurs » (2011), Michael Angarano, qu’on a pu voir dans « Joker » (2015), Griffin Dunne, qu’on a pu voir dans « Broken City » (2013), et Connor Paolo, qu’on a pu voir dans « Friend Request » (2016). Le film a été présenté dans la sélection dramatique au Sundance Film Festival 2007. C’est dans la cadre de la découverte de la filmographie de Kate Beckinsale que nous avons visionné ce film.

L’histoire proposée par « Snow Angels » est profondément dramatique. On pourrait qualifier ce film d’intensément sombre. C’est clairement un métrage qu’il faut éviter dans un moment de déprime, car il ne risque absolument pas de vous remonter le moral. David Gordon Green, le scénariste-réalisateur nous invite à suivre plusieurs personnages dans différentes formes de pertes d’innocence, dans une petite ville de Pennsylvanie.

L’ensemble débute comme une étude sociologique où l’on peut suivre différentes personnes dont les vies se croisent. Une toile est ainsi tissée entre les personnages, qui de l’un à l’autre ont tous une connexion entre eux. Cette approche est développée dans la première partie du film dans un rythme assez lent, où l’on se demande à plusieurs reprises où tout cela va nous mener. Puis, l’histoire bascule dans le drame absolu avec une forme d’accident domestique. Cet événement terrible va entraîner les principaux protagonistes dans une profonde dépression.

Cette deuxième partie est nettement plus intéressante et fait la part belle aux acteurs qui peuvent alors offrir la pleine puissance de leur interprétation. Kate Beckinsale livre une prestation remarquable, loin des films d’action dans lesquels on peut avoir l’habitude de la voir évoluer. L’actrice offre un personnage perdu qui sombre dans une profonde mélancolie. Sam Rockwell, qui interprète l’époux du personnage de Kate Beckinsale offre un personnage torturé par son mental violent, qu’il cherche à refréner par une immersion profonde dans la religion. Cette quête spirituelle est à la limite de l’extrémisme religieux. 

La photographie est relativement classique, jouant quelque peu avec les couleurs naturelles très claires apportées par l’hiver et la neige. L’atmosphère est cependant sombre, malgré quelques notes d’humour distillées de manière parcimonieuse dans la première partie du métrage. Le montage est original, car il propose par moment de nombreuses petites séquences d’une à deux minutes, sans dialogue, montrant des scènes de vie des différents protagonistes. Une forme qui pourra peut-être en décontenancer plus d’un. 

En conclusion, « Snow Angels » est un film dramatique très sombre, dont l’intrigue bascule soudainement dans la tragédie la plus absolue. Le rythme est lent et offre une belle galerie de personnages qui ont des connexions autres. La distribution est dominée par les superbes prestations de Kate Beckinsale et de Sam Rockwell, qui nous livre un couple qui se déchire progressivement jusqu’à l’extrême après qu’une tragédie vienne frapper leur famille. La photographie est sympathique et le montage offre des pointes d’originalité. Un métrage à l’opposé du film feel good 

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “SNOW ANGELS (2007) ★★★☆☆

  1. Ah tiens, je ne connaissais pas celui-là, du coup, j’ai bien envie de le découvrir !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 10/04/2017, 15 03 58 04584

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 40,102 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :