Policier, Thriller

VENGEANCE (2017) ★★☆☆☆


Vengeance: A Love Story (2017)

 

Synopsis : Un soir de fête nationale, après une soirée chez des amis, Teena et sa fille Bethie traversent le parc pour rentrer chez elles. Quatre hommes drogués les agressent, Bethie parvient à se cacher mais entend sa mère se faire agresser. Teena laissée pour morte, la fillette s’enfuit et croise l’inspecteur Dromoor et son coéquipier. Reconnus par Bethie, les agresseurs sont arrêtés puis jugés. Mais lors du procès, un avocat véreux, payé par la famille des malfrats, obtient leur libération en salissant la réputation de Teena. Pour Dromoor, justice n’est pas encore faite…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Johnny Martin
Scénariste : John Mankiewicz
Acteurs : Nicolas Cage, Don Johnson, Anna Hutchison, Talitha Bateman, Deborah Kara Unger
Musique : Frederik Wiedmann
Genre : Policier, Thriller
Durée : 1 heure et 39 minutes
Date de sortie : 27 mars 2017 (Royaume-Uni)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Saturn Films, Patriot Pictures
Distribué par : Marco Polo Production
Titre original : Vengeance: A Love Story
Notre note : ★★☆☆☆

Notre commentaire : « Vengeance: A Love Story » ou « Vengeance » pour la distribution française, est un thriller dramatique américain datant de 2017, réalisé par Johnny Martin, sur un scénario de John Mankiewicz, basé sur le roman « Rape: A Love Story » écrit par Joyce Carol Oates, paru en 2003. Les acteurs principaux sont Nicolas Cage, qu’on a pu voir dans « Snowden » (2016), Don Johnson, qu’on a pu voir dans « Django Unchained » (2012), Anna Hutchison, qu’on a pu voir dans « La Cabane dans les Bois » (2012), Talitha Bateman qu’on a pu voir dans « La Cinquième Vague » et qu’on devrait retrouver prochainement dans « Annabelle 2 : La Création du Mal » (2017) et Deborah Kara Unger, qu’on a pu voir dans « Silent Hill » (2006)Ce film est sorti en direct to video au Royaume Uni le 27 mars 2017. 

Le 7 février 2016, Nicolas Cage a rejoint la distribution du film. Le 8 mars 2016, il a été annoncé que Nicolas Cage dirigerait le film, mais il a finalement laissé cette place à Johnny Martin. Ce dernier ayant souvent travaillé sur les films de Nicolas Cage comme coordinateur des cascades. L’acteur limitant sa participation à son rôle d’acteur mais également comme producteur. Le 22 avril 2016, Anna Hutchison a rejoint le casting. Le 12 mai 2016, Don Johnson intégrait la distribution du film. Le tournage principal a débuté le 21 avril 2016 à American Falls dans l’Idaho aux États-Unis. 

L’histoire proposée par « Vengeance » est, on ne peut plus, classique. Un policier va venger une femme qui a été victime d’un viol collectif et dont les auteurs échappent à la justice, ayant pu bénéficier d’un crack du barreau. Dans une certaine mesure, la première partie du film fait fortement penser au film « Les Accusés » (1988) de Jonathan Kaplan avec Jodie Foster et Kelly McGillis. En effet, la victime est faite passer pour une aguicheuse, une provocatrice et finalement pour une prostitué doublée d’une menteuse. 

Dans la deuxième partie du film, on peut donc voir le policier, l’inspecteur John Dromoor (Nicolas Cage) basculer dans une vendetta visant à punir les auteurs des faits. C’est assez expéditif et rapide, et la première exécution est plutôt une surprise de par la soudaineté de l’action. En dehors de cela, malheureusement, le métrage est assez creux. Il n’y a aucun rebondissement, pas de turn-over, une absence dommageable de twist. Rien. Le vide galactique. L’intrigue est cousue de fil blanc. 

Du côté de la distribution, bien que la tête d’affiche est présentée comme étant Nicolas Cage, c’est plutôt Anna Hutchison qui dispose du plus grand temps de jeu à l’écran. L’actrice incarne humblement une jeune mère de famille victime d’un viol en présence de sa jeune fille Bethie (Talitha Bateman). Nicolas Cage, nous livre une prestation un peu terne, arborant sa tête de chien battu à la Droopy. Il propose un personnage de flic désenchanté, blasé par le système qui laisse des criminels en liberté. On peut même s’interroger si son personnage se livre à cette chasse punitive pour venger la victime ou pour se défouler face à l’injustice du système, tant il semble froid dans l’action.

Don Johnson interprète John Dromoor, un avocat fortuné et ayant le bras long, et, selon toutes vraisemblances, entretenant des relations privilégiées avec la magistrature. L’acteur offre un personnage cynique et vénal, qui ne s’intéresse pas du tout au sort des victimes. 

« Vengeance » va faire l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, à paraître le 26 avril 2017 chez Sony Pictures Home Entertainment. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Vengeance » est un thriller dramatique disposant d’une histoire beaucoup trop conventionnelle avec une intrigue cousue de fil blanc dont on peut anticiper chaque événement à suivre. Le script ne propose absolument rien en matière de narration, aucun rebondissement, aucune vraie surprise. La distribution offre d’honorables prestations même si Nicolas Cage apparaît un peu trop distant, un peu trop froid. Un film, qui même s’il aborde un thème difficile, risque de rapidement finir aux oubliettes.

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “VENGEANCE (2017) ★★☆☆☆

  1. Je dois avouer que celui-là ne me fait absolument pas envie et je suis tellement déçue des derniers rôles de cet acteur que j’aime pourtant tellement…

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 14/04/2017, 15 03 53 04534

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 45,664 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :