Biopic, Drame, Sport

SOUL SURFER (2011) ★★★★☆


Soul Surfer (2011)

 

Synopsis : L’histoire de Bethany Hamilton, championne de surf qui a continué à pratiquer parmi les professionnels après s’être fait arracher le bras par un requin.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Sean McNamara
Scénaristes : Sean McNamara, Deborah Schwartz, Douglas Schwartz, Michael Berk
Acteurs : AnnaSophia Robb, Helen Hunt, Lorraine Nicholson, Carrie Underwood, Dennis Quaid, Craig T. Nelson
Musique : Marco Beltrami
Genre : Biopic, Drame
Durée : 1 heure et 52 minutes
Date de sortie : 8 avril 2011 (États-Unis)
Année de production : 2011
Sociétés de production : Mandalay Vision, Brookwell McNamara Entertainment
Distribué par : TriStar Pictures, FilmDistrict
Titre original : Soul Surfer
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Soul Surfer » est un biopic dramatique américain datant de 2011, co-écrit et réalisé par Sean McNamara, à qui l’on doit également « Spare Parts » (20115). Le scénario étant basé sur l’autobiographie « Soul Surfer: A True Story of Faith » ainsi que sur le livre « Family, and Fighting to Get Back on the Board« , tous deux écrits par Bethany Hamilton, concernant sa vie de surfeuse après avoir été attaquée par un requin. Les acteurs principaux sont AnnaSophia Robb, qu’on a pu voir dans « La Montagne Ensorcelée » (2009), Helen Hunt, qu’on a pu voir dans « Every Day » (2010), Lorraine Nicholson, qu’on a pu voir dans « World’s Greatest Dad » (2009), et Dennis Quaid, qu’on a pu voir dans « Angle d’Attaque » (2008).

Le projet pour réaliser un biopic sur Bethany Hamilton a vu le jour quelques mois après l’attaque du requin, dès lors que son rétablissement fut établi, en 2004. En raison de l’attention médiatique autour de Bethany, le père de ses amies Chantilly et Tiffany, Roy « Dutch » Hofstetter, est devenu le responsable médias de la famille Hamilton. C’est ce dernier qui a envisagé un film basé sur l’expérience de Bethany, provisoirement intitulé The Bethany Hamilton Story. Par la suite, Bethany a publié un livre biographique intitulé Soul Surfer en 2004 et la BBC a rapporté que le tournage d’un film sur sa vie devait commencer en janvier 2005. Mais la production n’a pas débuté comme prévue, et le Time a rapporté, en juillet 2006, que la production était repoussée pour plus tard dans l’année. 

Cependant, la production n’était toujours pas commencée à la fin de l’année 2006. En janvier 2007, Sean McNamara a été annoncé pour réaliser le film. Bethany Hamilton ayant eu une série de succès en compétition de surf, devenant pro en 2007, Sean McNamara voulait plus d’éléments pour réaliser le film. Le cinéaste a donc rencontré la famille Hamilton pour développer des précisions inédites qui pouvaient être mises en évidence dans le métrage. 

Sean McNamara, David Brookwell, Dutch Hofstetter et Douglas Schwartz ont passé plusieurs années à recueillir des fonds pour la production. Le réalisateur a écrit un scénario adapté avec Michael Berk, Douglas Schwartz et Deborah Schwartz. Avant que le tournage ne débute, la société Sony Pictures Worldwide Acquisitions a acquis les droits de distribution pour l’Amérique du Nord et pour la plupart des autres territoires. Bethany Hamilton a choisi AnnaSophia Robb pour la dépeindre dans le métrage. En février 2010, AnnaSophia Robb a été confirmée dans le rôle de Bethany Hamilton. Dennis Quaid et Helen Hunt ont rejoint le casting du film pour incarner les parents de Bethany.

Bethany Hamilton

Bethany Hamilton

Toutes les scènes de surf après l’attaque du requin ont été faites par Bethany Hamilton elle-même. Le tournage a commencé le même mois, en février 2010, à Hawaï. Le tournage principal a duré 40 jours. Pendant le tournage, l’actrice AnnaSophia Robb portait une manche verte sur son bras pour que les effets visuels puissent être ajoutés plus tard, en post-production. Pendant cette période de post-production, la société VFX Engine Room a travaillé sur 450 scènes pour faire disparaître le bras de l’actrice. La famille Hamilton fut impliquée dans le choix de la musique. Le budget de production du film s’est ainsi fixé à 18 millions de dollars.

« Soul Surfer » est sorti en salle aux États-Unis et au Canada le 8 avril 2011. Il a engrangé 10,6 millions de dollars lors de son week-end d’ouverture, se positionnant à la quatrième place du box-office. Le film a finalement rapporté un peu plus de 47 millions de recettes au box-office mondial. Le métrage a reçu des commentaires mitigés de la part de la critique. 

L’histoire proposée par « Soul Surfer » nous emmène dans les décors magnifiques, pour ne pas dire paradisiaques d’Hawaï. Le ciel bleu, le soleil, les plages de sable blanc, des maisons sur la plage, la Mer turquoise, c’est tout simplement magnifique. Mais même dans cet endroit idyllique, la vie d’une passionnée de surf, peut basculer soudainement, suite à une attaque furtive d’un requin, lui sectionnant le bras. 

Alors ce film n’est absolument pas un film mettant en scène des grands requins blancs tueurs comme dans « The Shallow » (2016), « Bait » (2012) ou encore « The Reef » (2010). Loin de là. Cet aspect, l’attaque du requin, ne représente qu’une scène à proprement parlé. « Soul Surfer » s’intéresse à l’après-drame. Le comment cette jeune femme va se reconstruire, surmonter les difficultés du quotidien en n’ayant plus qu’un seul bras. Et finalement, la volonté de poursuivre sa passion, l’idée de se surpasser pour reprendre le chemin de la compétition. 

La photographie est magnifique. Outre les paysages, les scènes aquatiques sont superbes. Les images proposées des séances de surf sont très impressionnantes et on a qu’une seule envie, c’est de plonger dans l’écran pour rejoindre les principaux protagonistes dans l’eau.

« Soul Surfer » est résolument un film sain, destiné à être inspirant, afin que chacun puisse y puiser de la force afin de faire face à ses propres problèmes. La distribution offre de très bonnes prestations. AnnaSophia Robb est une héroïne convaincante et joyeuse. Dennis Quaid et Helen Hunt, en tant que parents de Bethany, sont solidaires, vaillants, déterminés et surtout des soutiens inconditionnels de leurs enfants. Des parents comme on aimerait certainement tous en avoir. Un film authentique et sincère et peut-être injustement méconnu.

En conclusion, « Soul Surfer » est un très bon biopic dont la trame dramatique évolue positivement de manière à démontrer que la volonté permet de s’adapter favorablement même lorsque notre corps est meurtri. L’intrigue est cependant prévisible, mais la distribution offre des prestations très inspirées faisant de ce métrage un film sincère et fort. La photographie est absolument magnifique et le générique de fin vient rendre un hommage pleinement mérité à la véritable Bethany Hamilton. Un film qui offre un moment de divertissement affectueux et une belle leçon de vie.

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “SOUL SURFER (2011) ★★★★☆

  1. J’aime beaucoup les biopic et je ne connaissais pas celui-là, alors merci beaucoup pour la découverte, il a l’air absolument génial !

    J'aime

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 15/04/2017, 16 04 54 04544

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 45,664 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :