Action, Thriller

BELLE JOURNÉE POUR MOURIR (2013) ★★★☆☆


Die Hard: Belle journée pour mourir (2013)

 

Synopsis : L’inspecteur John McClane, le flic qui ne fait pas dans la demi-mesure, se rend à Moscou porter secours à son fils Jack, qu’il avait perdu de vue. Ce qu’il ignore, c’est que Jack est en réalité un agent hautement qualifié de la CIA en mission pour empêcher un vol d’armes nucléaires. Avec la mafia russe à leur poursuite et la menace d’une guerre imminente, la situation va vite dégénérer et les deux McClane vont devoir apprendre à travailler ensemble… ou presque.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : John Moore
Scénariste : Skip Woods
Acteurs : Bruce Willis, Jai Courtney, Sebastian Koch, Rasha Bukvić, Cole Hauser, Yuliya Snigir
Musique : Marco Beltrami
Genre : Action, Thriller
Durée : 1 heure et 38 minutes
Date de sortie : 20 février 2013 (France)
Année de production : 2013
Sociétés de production : Giant Pictures, TSG Entertainment
Distribué par : 20th Century Fox
Titre original : A Good Day to Die Hard
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « A Good Day to Die Hard » ou « Belle Journée pour Mourir » est un thriller d’action américain datant de 2013, réalisé par John Moore, à qui l’on doit également « I.T. » (2016). Il s’agit du cinquième volet de la franchise Die Hard. Les acteurs principaux sont Bruce Willis, qu’on a pu voir dans « Marauders » (2016), Jai Courtney, qu’on a pu voir dans « Man Down » (2015) et Cole Hauser, qu’on a pu voir dans « Assassins Run » (2013). 

La production a été officiellement annoncée en 2010, lorsque le scénariste de « X-Men Origins Wolverine » (2009) avec Hugh Jackman et de « L’Agence tous Risques » (2010) avec Liam Neeson, Skip Woods, a été confirmé comme scénariste du film. Noam Murro a été initialement engagé pour diriger le film, mais il a quitté la production pour diriger la préquelle du film « 300 » (2006), soit « 300 : La Naissance d’un Empire » (2014). John Moore a ensuite été recruté pour le remplacer.

Le film était initialement intitulé « Die Hard 24/7« . Les médias ont spéculé que le film serait un croisement entre Die Hard et la série 24, avec Kiefer Sutherland pour reprendre son rôle de Jack Bauer aux côtés de John McClane. Cependant, cela n’a jamais été confirmé par le studio, et le titre du film a été révélé plus tard comme étant « A Good Day to Die Hard », sans autre mention de participation de la série 24, avec une date de sortie fixée au 14 février 2013.

Bruce Willis reprend ici son rôle de John McClane et a exprimé le désir de faire « Belle Journée pour Mourir » et un sixième opus dans la franchise avant de se retirer définitivement du personnage. En lançant le rôle de Jack McClane, les studios ont examiné plusieurs acteurs, dont Liam Hemsworth et James Badge Dale avant de se fixer sur l’acteur australien Jai Courtney. Mary Elizabeth Winstead devait également apparaître dans le film, reprenant son rôle en tant que fille de John McClane, Lucy. Cependant, toutes ses scènes ont été coupées. Sebastian Koch a été enrôlé pour incarner le principal antagoniste du film, Yuri Komarov. Enfin Pasha D. Lychnikoff a intégré la distribution du film pour jouer un chauffeur de taxi. 

Le tournage a commencé en Hongrie en avril 2012, la capitale de Budapest servant à représenter Moscou. Un parcours de tir militaire près de Hajmáskér a été utilisé pour les scènes de fusillade, alors que les cascades de véhicules ont été réalisées au Hungaroring, un circuit de course de Formule 1 à Mogyoród. En juillet 2012, un incendie a éclaté sur le plateau de tournage lors d’une scène aérienne, même si personne n’a été blessé, le tournage a été interrompu quelques jours. 

« Belle Journée pour Mourir » a rapporté un peu plus de 67 millions de dollars en Amérique du Nord et un peu plus de 237 millions de dollars sur les autres continents pour un total mondial de recettes au box-office de 304,6 millions de dollars, soit environ trois fois son budget de 92 millions de dollars. Contrairement aux films précédents de la franchise, le métrage a été éreinté par la critique.

Vingt-cinq années séparent « Belle Journée pour Mourir » (2013) du premier volet de cette franchise, « Piège de Cristal » (1988). Il est donc évident que le personnage a vieilli, et l’acteur qui l’incarne, Bruce Willis, aussi. Et, de ce fait, tout ce qui a rendu le premier opus mémorable, les nuances du personnage, le sous-contexte politique, l’esprit « cowboy » a tout simplement disparu. Alors âgé de presque 60 ans au moment du tournage, Bruce Willis apparaît nettement plus lent dans ses mouvements, là où Sylvester Stallone, apparaissait nettement plus vif dans « Expendables 3 » (2014), tout en étant âgé de 68 ans au moment du tournage. 

Reste donc le film d’action, que l’on peut, encore une fois, comme précédemment, aborder de manière individuelle. Peu d’éléments venant des films antérieurs sont présents, en dehors de la filiation des deux principaux protagonistes, qui ne sont que le fils et le père. L’histoire est relativement basique, et même assez pauvre, pour ne pas dire invraisemblable. L’intrigue en souffre forcément, et on se retrouve presque qu’avec uniquement une succession de scènes d’action. Et c’est l’élément fort du film, l’action. Cependant, le métrage n’arrive pas à se hisser à la hauteur de son prédécesseur, « Retour en Enfer » (2007). 

On retrouve donc des fusillades, des explosions, et autres bastons, comme le veut cette franchise. La scène de course-poursuite entre trois véhicules sur l’auto-route est magnifiquement orchestrée, tout comme les deux séquences mettant en scène un hélicoptère de combat du type Mil Mi-24. Mais les antagonistes ne se hissent pas au niveau de leurs prédécesseurs de cette saga. En outre, l’ensemble manque d’inspiration, et la rivalité à l’écran entre Bruce Willis et Jai Courtney n’est pas très crédible au vu des situations dans lesquelles ils se trouvent. 

« Die Hard 5 : Belle Journée pour Mourir » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 26 juin 2013 chez Fox Pathé Europa. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Belle Journée pour Mourir » se limite à être un bon film d’action, mais nettement inférieur à ce que cette franchise avait pu nous proposer jusque-là. L’histoire est à limite de l’incohérence parfaite et l’intrigue est, on ne peut plus classique. En outre, le personnage principal, John McClane a perdu les éléments essentiels de ce qui faisait son charme, sa personnalité. Il serait dommage que cette saga se termine sur cette note négative. Espérons qu’un sixième opus vienne fermer cette franchise de manière épique. 

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 45,664 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :