Action, Aventure, Science fiction

PREDATORS (2010) ★★★★☆


Predators (2010)

 

Synopsis : Mercenaire solitaire, Royce prend à contrecoeur la tête d’un groupe de guerriers d’élite parachutés sur une planète inconnue. Ils vont vite réaliser qu’ils ont été rassemblés… pour servir de gibier. Ces « prédateurs » humains se retrouvent à présent traqués par une nouvelle génération de Predators. Dans cet affrontement sans pitié de tueurs absolus, qui sera la proie ? Qui sera le prédateur ?

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Nimród Antal
Scénaristes : Alex Litvak, Michael Finch
Acteurs : Adrien Brody, Topher Grace, Alice Braga, Walton Goggins, Laurence Fishburne, Danny Trejo, Mahershala Ali, Oleg Taktarov, Louis Ozawa Changchien
Musique : John Debney
Genre : Action, Aventure, Science-fiction
Durée : 1 heure et 47 minutes
Date de sortie : 14 juillet 2010 (France)
Année de production : 2010
Sociétés de production : Davis Entertainment Company, Troublemaker Studios, Dune Entertainment, Ingenious Media
Distribué par : 20th Century Fox
Titre original : Predators
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Predators » est un film américain d’action et de science-fiction datant de 2010, réalisé par Nimród Antal, à qui l’on doit également « Motel » (2007). Les acteurs principaux sont Adrien Brody, qu’on a pu voir dans « The Grand Budapest Hotel » (2014), Topher Grace, qu’on a pu voir dans « The Calling » (2014), Alice Braga, qu’on a pu voir dans « The Duel » (2016), Walton Goggins, qu’on a pu voir dans « Les Huit Salopards » (2015), Laurence Fishburne, qu’on a pu voir dans « Passengers » (2016), Danny Trejo, qu’on a pu voir dans « Les Ailes de l’Enfer » (1997), Mahershala Ali, qu’on a pu voir dans « Les Figures de l’Ombre » (2016), Oleg Taktarov, qu’on a pu voir dans « La Loi et l’Ordre » (2008) et Louis Ozawa Changchien, qu’on a pu voir dans « Jason Bourne: L’Héritage » (2012).

« Predators » est le troisième épisode dans la franchise Predator après « Predator » (1987) et « Predator 2 » (1990). Une suite, « The Predator » devrait sortir en 2018.

Le producteur Robert Rodriguez avait développé un script dès 1994, même si ce n’est qu’en 2009 que la société 20th Century Fox a lancé la production du projet. Selon Robert Rodriguez, le titre Predators est une allusion au deuxième film de la franchise Alien, « Aliens » (1986). [5] Le titre a également une double signification, se référant à la fois aux créatures extraterrestres Predator et au groupe de personnages humains qui se retrouvent confrontés à ces derniers.

Le film a été tourné sur une période de 53 jours. L’emplacement de tournage pour les scènes en extérieur était principalement situé à Kolekole, Hawaii. Le tournage a débuté le 28 septembre 2009. Les scènes d’intérieur ont été réalisées dans le studio de Robert Rodriguez à Austin, au Texas. 60% du film a été tourné au Texas afin de bénéficier des avantages fiscaux. Cependant quelques scènes ont été effectuées à Canyon Lake Gorge dans le comté de Comal.

« Predators » est sorti aux États-Unis le 9 juillet 2010 et a rapporté 10 millions de dollars dès le premier jour d’exploitation du film. Le métrage s’est positionné à la troisième place du box-office américain en rapportant 24,7 millions de dollars lors de son premier week-end d’exploitation, derrière « Moi, Moche et Méchant » (2010) et « Twilight Chapitre III Hésitation » (2010). Le film a finalement engrangé 52 millions de dollars aux États-Unis et 75 millions de dollars à l’échelle internationale, générant ainsi une recette mondiale de 127 millions de dollars. 

L’histoire proposée par « Predators » nous invite à suivre un ensemble de personnages dont Royce (Adrien Brody), un mercenaire, qui se retrouve dans une jungle non identifiée, parmi d’autres meurtriers et personnes indésirables. Ils constatent qu’ils ont été enlevés et placés sur une planète qui sert de réserve de terrain d’entraînement à deux tribus belligérantes de tueurs extraterrestres. 

Le premier constat que l’on peut faire avec « Predators » c‘est qu’après une série de séquelles secondaire, ce film, qu’on peut voir comme un redémarrage de la franchise, se veut sanglant et bourré de scènes d’action, ramenant ainsi les choses, à ses racines, alimentées à la testostérone, comme le voulait le premier opus de cette série, « Predator » (1987). Du coup, le métrage s’habille d’un style intemporel, l’action se déroulant principalement en forêt. De plus, l’histoire a lieu sur une planète autre que la Terre, n’offrant ainsi aucune référence visuelle permettant de définir une période spécifique. 

On doit reconnaître à Nimród Antal, le réalisateur, qu’il s’avère être un bon réalisateur de film d’action, permettant d’obtenir des scènes de combats passionnantes et prenantes. On peut cependant critiquer le passage où l’histoire se localise au « domicile » claustrophobique du personnage incarné par Laurence Fishburne, car le film devient statique. Il est possible qu’on ait cherché à retrouver l’ambiance graphique de « Alien » (1979), mais la tension n’est pas aussi forte que dans ce métrage référence. 

Ainsi donc, après 23 ans et trois tentatives, « Predators » propose finalement une suite solide au classique d’Arnold Schwarzenegger. Certes, il n’est peut-être pas très difficile de prédire qui seront les survivants à cette aventure, mais l’ensemble s’avère être un très bon divertissement. 

 « Predators » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 24 novembre 2010 chez Fox Pathé Europa. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Predators » est un très bon film d’action sur fond de science-fiction. L’histoire nous ramène dans une ambiance similaire au premier film de cette franchise. L’intrigue reste cependant usuelle et n’offre que peu de rebondissements. La photographie est très réussie et le rythme est plutôt bon. Le casting livre de très bonnes prestations. L’ensemble étant un très bon divertissement qui ne pourra que plaire aux fans de cette série, en attendant le prochain opus prévu pour 2018. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 67,080 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :