Action, Crime - Policier, Thriller

12 ROUNDS (2009) ★★★☆☆


12 Rounds (2009)

 

Synopsis : Miles, un dangereux criminel qui sort de prison, est bien décidé à se venger de Danny Fisher, le flic qui l’a mis sous les barreaux et qui a tué accidentellement sa fiancée. Il kidnappe alors la propre femme de Fisher, et soumet le policier à un jeu mortel : s’il veut revoir sa femme vivante, Fisher devra se plier à une série de douze épreuves. Chaque nouveau round oblige le policier à traverser la ville à un rythme infernal, mettant en danger la vie d’innocents, transformant voitures et bateaux en véritables armes de destruction massive…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Renny Harlin
Scénariste : Daniel Kunka
Acteurs : John Cena, Aidan Gillen, Steve Harris, Ashley Scott, Brian J. White, Taylor Cole, Vincent Flood, Gonzalo Menendez, Travis Davis, Billy Slaughter
Musique : Trevor Rabin
Genre : Action, Policier, Thriller
Durée : 1 heure et 48 minutes
Date de sortie : 29 août 2009
Année de production : 2009
Sociétés de production : WWE Studios, Fox Atomic
Distribué par : 20th Century Fox
Titre original : 12 Rounds
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « 12 Rounds » est un film d’action américain datant de 2009, dirigé par Renny Harlin, à qui l’on doit également « La Filature » (2016) avec Jackie Chan et Johnny Knoxville. Les acteurs principaux sont John Cena, qu’on a également pu voir dans « The Marine » (2006) et qui devrait prochainement être à l’affiche de « The Wall » (2017), Ashley Scott, qu’on a pu voir dans « Le Royaume » (2007), et Aidan Gillen, qu’on a pu voir dans « Le Labyrinthe: La Terre Brulée » (2015).

Doté d’un budget de 22 millions de dollars, « 12 Rounds » a entièrement été tourné à la Nouvelle-Orléans. Il est d’ailleurs fait référence à l’ouragan Katrina qui a dévasté la région en août 2005, comme ce fut également le cas pour « Déjà Vu » (2006) de Tony Scott et « Coast Guards » (2006) d’Andrew Davis. 

12 Rounds (2009)

12 Rounds (2009)

L’histoire proposée par « 12 Rounds » n’est pas sans rappeler « Une Journée en Enfer » (1995), où le principal protagoniste est baladé à travers la ville pour répondre à des appels téléphoniques visant à lui indiquer la nature du prochain défi. Cela peut certainement s’expliquer par le fait que Renny Harlin fut immergé dans la franchise Die Hard puisqu’il fut le réalisateur de second opus, « 58 minutes pour vivre » (1990). Presque 20 ans plus tard, il récidive avec cette fois une star du catch de la WWE, John Cena, qu’il chahute à travers les rues de la Nouvelle-Orléans. 

L’intrigue est parsemée d’incohérences et d’invraisemblances qui sont masquées par un rythme extrêmement soutenu. En effet, « 12 Rounds » propose une succession quasi-non-stop d’action. Celles-ci sont partagées entre courses-poursuites en voiture, mais également en camion-pompier, et les explosions. Les fusillades sont finalement peu nombreuses et il faut attendre la confrontation finale pour pouvoir observer une bagarre à mains nues.  

Une part belle est faite à l’utilisation de technologies modernes, et essentiellement les téléphones portables, dont le principal antagoniste, Miles Jackson, incarné par Aidan Gillen, use durant toute l’histoire, en jetant régulièrement les cartes SIM, comme s’il en pleuvait. Mais on peut également, dès la séquence d’ouverture, observer l’utilisation des réseaux de caméras de surveillance, ainsi que la sophistication des bombes utilisées. 

Le film est donc en continu sur l’équivalent d’une journée, et se limite à proposer une course contre la montre pour le principal protagoniste, l’inspecteur Danny Fisher, interprété par John Cena, visant à sauver sa compagne, Molly Porter, incarnée par Ashley Scott. Pour les scènes de poursuites automobiles, John Cena s’est entrainé avec le service de police de la Nouvelle-Orléans afin d’effectuer ses propres cascades. 

L’acteur a par ailleurs avoué qu’il avait le vertige. L’une des scènes l’a conduit à descendre en rappel pendulaire le long d’un immeuble de plusieurs étages. Dans les extras du DVD, ce dernier confie que le tournage de cette scène l’a rendu tellement mal à l’aise qu’il a failli quitter le film. D’un autre côté, les scènes où l’on peut voir son personnage conduire le camion de pompier ont été réalisées avec l’acteur au volant dans la cabine, mais un deuxième volant était caché à l’arrière où un cascadeur contrôlait le véhicule.  

John Cena est la troisième Superstar de la WWE à disposer d’un rôle dans une production de la WWE Films. Dwayne Johnson avait été le premier avec « Tolérance Zéro » (2004) et Steve Austin fut le second avec « The Condemned » (2007). 

« 12 Rounds » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 2 juin 2010 chez Fox Pathé Europa. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « 12 Rounds » est un bon film d’action, disposant d’une histoire agréable et d’une intrigue usuelle. Le script est cependant parsemé d’incohérences masquées par l’hyper-dynamisme du métrage. En effet, les scènes d’action s’enchaînent gardant ainsi le spectateur captivé en permanence. La distribution offre de bonnes prestations, même si certains personnages apparaissent clairement comme caricaturaux. L’ensemble s’avère être un divertissement convenable.  

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 135 421 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :