Action, Thriller

PIEGE EN HAUTE MER (1992) ★★★★☆


Piège en Haute Mer (1992)

 

Synopsis : Des terroristes avec à leur tête un ancien agent de la CIA, assiègent le navire nucléaire le plus puissant de la Marine U.S. Leur but : vendre cet arsenal à des trafiquants d’armes internationaux. Mais dans ce plan parfait, ils oublient un détail : Casey Ryback, le cuistot, un ex-combattant d’élite, son plat favori : l’action du Commando.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Andrew Davis
Scénariste : J. F. Lawton
Acteurs : Steven Seagal, Tommy Lee Jones, Gary Busey, Erika Eleniak, Colm Meaney, Patrick O’Neal, Nick Mancuso, Raymond Cruz, George Cheung
Musique : Gary Chang
Genre : Action, Thriller
Durée : 1 heure et 43 minutes
Date de sortie : 10 février 1993 (France)
Année de production : 1992
Sociétés de production : Regency Enterprises, Le Studio Canal +, Alcor Films
Distribué par : Warner Bros.
Titre original : Under Siege
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Under Siege » ou « Piège en Haute Mer » est un thriller d’action américain datant de 1992, réalisé par Andrew Davis, à qui l’on doit également « Dommage Collatéral » (2002). Les acteurs principaux sont Steven Seagal, qu’on a pu voir dernièrement dans « Code of Honor » (2016), Tommy Lee Jones, qu’on a pu voir dans « Mechanic Resurrection » (2016) et Gary Busey, qu’on a pu voir dans « Predator 2 » (1990). 

« Piège en Haute Mer » est le film ayant obtenu le plus de succès en termes de critiques et financiers, dont deux nominations aux Oscars pour la bande originale. La musique fut composée par Gary Chang. Ce film a fait l’objet d’une suite intitulée « Under Siege 2: Dark Territory » ou « Piège à Haute Vitesse » paru en 1995. 

Le navire « musée » USS Alabama a été utilisé pour la plupart des scènes pour représenter l’USS Missouri, tandis que l’USS Drum dépeignait le sous-marin nord-coréen. Le film fait largement appel au processus Introvision, une variante qui permet une interaction tridimensionnelle réaliste des personnages au premier plan combinés avec des arrières-plans projetés, sans le coût élevé des effets traditionnels du bluescreen. Une technique qu’Andrew Davis, le réalisateur a également utilisé dans son film suivant, « Le Fugitif » (1993). 

Comme nous avons pu le voir à travers l’écriture de notre critique concernant « Une Journée en Enfer », un script similaire avait été refusé par Bruce Willis pour le film de 1995 car la trame principale ressemblait beaucoup à celle de ce métrage. L’histoire proposée par « Piège en Haute Mer » nous emmène à bord du navire de guerre Missouri alors que celui-ci entreprend son dernier voyage afin d’être démantelé. Un groupe de terroristes montent à bord en usant d’un stratagème et prend l’ensemble des membres de l’équipage en otage afin de voler les différents missiles à bord. C’est sans compter sur Casey Ryback (Steven Seagal), chef cuisinier et surtout ancien Navy SEAL, qui va éliminer les terroristes les uns après les autres. 

L’intrigue repose essentiellement sur la méthodologie que va employer Casey Ryback pour éliminer ses adversaires. Fusillades, explosions, combats à mains nues et aux couteaux sont au rendez-vous. Steven Seagal s’en donne à cœur joie avec ce personnage d’ancien membre d’une force spéciale, montrant au passage sa dextérité pour les arts martiaux en plaçant quelques techniques d’Aïkido particulièrement efficaces. L’acteur nous livre un personnage froid et méthodique, qui n’exprime aucune émotion dans ses actions et ne semble pas plus gêné que cela d’éliminer l’ensemble des antagonistes de l’histoire. 

Tommy Lee Jones interprète William « Bill » Strannix, un renégat, ex-agent amer de la CIA, qui dirige l’équipe de terroristes. L’acteur livre un personnage à la fois organisé, enragé, limite extravaguant. On retrouve également Gary Busey dans la distribution, dans le rôle du Commandant Krill, un officier corrompu qui apparaît légèrement psychopathique dans cette histoire. Il est de mèche avec Bill Strannix pour voler les missiles du bateau. 

On retrouve également Erika Eleniak, dans le rôle de Jordan Tate, une playmate du magazine Playboy qui est venue à bord pour divertir le personnel du navire. Ce personnage n’était pas inclus dans le scénario original, c’est Steven Seagal qui l’a personnellement suggéré afin d’ajouter une touche d’humour. Lors de son week-end de lancement, « Piège en Haute Mer » a rapporté 15,7 millions de dollars. Il a engrangé 83,5 millions de dollars de recettes aux États-Unis pour une recette mondiale de 156,5 millions de dollars. 

« Piège en Haute Mer » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 29 septembre 1999 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Piège en Haute Mer » est un très bon film d’action, qui colle très bien avec son époque et les films de ce type du début des années 1990. L’histoire est usuelle et est souvent considérée comme une copie de « Piège de Cristal » (1988) dont les ressemblances sont évidentes. Le rythme est soutenu dès lors que l’attaque des terroristes se met en place, offrant ainsi à Steven Seagal le plaisir de montrer sa dextérité au combat ainsi que sa maîtrise du maniement des armes. Par ailleurs, la distribution est dominée par les prestations de Tommy Lee Jones et de Gary Busey. Une petite touche d’humour est apportée par le personnage incarné par Erika Eleniak. Ce métrage reste, et ce, malgré le poids des années, un très bon divertissement pour ceux qui aiment les films d’action sans prise de tête.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 112,485 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :