Action, Horreur, Thriller

FINAL GIRL: LA DERNIÈRE PROIE (2015) ★★☆☆☆


Final Girl: La Dernière Proie (2015)

 

Synopsis : Nouvelle au lycée, Veronica est une fille timide et vulnérable. Elle semble être la cible parfaite d’une bande d’adolescents, qui attirent les filles pour les chasser et les tuer. La règle est simple : la chasse commence quand Veronica est lâchée dans les bois avec trois minutes d’avance. Ce que les garçons ignorent, c’est que Veronica est un assassin en formation, et elle a choisi de tuer ces garçons pour son test final…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Tyler Shields
Scénariste : Adam Prince
Acteurs : Abigail Breslin, Alexander Ludwig, Wes Bentley, Cameron Bright, Francesca Eastwood
Musique : Marc Canham
Genre : Action, Horreur, Thriller
Durée : 1 heure et 30 minutes
Date de sortie : 14 avril 2015 (France – DVD)
Année de production : 2015
Sociétés de production : Final Girl Productions, NGN Productions, Prospect Park
Distribué par : Cinedigm
Titre original : Final Girl
Notre note : ★★☆☆☆

Notre commentaire : « Final Girl » ou « Final Girl: La Dernière Proie » pour la distribution française, est un thriller d’horreur et d’action datant de 2015, réalisé par Tyler Shields, qui signe là ses débuts à la réalisation. Les acteurs principaux sont Abigail Breslin, qu’on a pu voir dans « Bienvenue à Zombieland » (2009), Alexander Ludwig, qu’on a également pu voir dans « Scream Girl » (2015), Cameron Bright, qu’on a pu voir dans « Ultraviolet » (2006) et Wes Bentley, qu’on a pu voir dans « Peter et Elliot le Dragon » (2016).

Le 29 novembre 2011, le magasine Variety annonçait que le photographe Tyler Shields allait faire ses débuts comme réalisateur avec un film intitulé « Final Girl » qui serait produit par Prospect Park. L’ouverture du casting s’est faite en 2012, et c’est Abigail Breslin qui fut enrôlée la première au mois de mai. Plus tard, en octobre, on apprenait qu’Alexander Ludwing rejoignait la distribution, suivi dans le même mois de Wes Bentley. Le tournage a eu entièrement lieu à Vancouver, en Colombie-Britannique, au Canada. Le film est sorti dans un nombre restreint de salles et fut rapidement proposé en VOD suivi d’une diffusion en DVD. 

L’histoire proposée par « The Final Girl: La Dernière Proie » est loin d’être inintéressante, mais malheureusement, il manque un certain nombre d’éléments qui en favoriseraient la compréhension. En effet, trop de choses sont laissées à la libre interprétation du spectateur, ce qui parfois peut s’avérer original, mais dans le cas présent, cela fait perdre de l’intérêt au métrage. 

« Final Girl » trouve essentiellement son intérêt dans les visuels qui sont proposés, chose que l’on comprend aisément quand on découvre que le réalisateur vient de l’univers de la photographie. C’est, en effet, très graphique, et, dans une certaine mesure, proche de l’univers de « Sin City » (2005), toutes proportions gardées, cela va de soi. Malencontreusement, on sent le faible budget de production, et on se retrouve avec des décors très minimalistes. L’essentiel de l’action se déroulant dans une forêt, agrémentée par des éclairages particuliers, mais à la limite du ridicule.  

Les scènes d’action sont trop répétitives pour être réellement intéressantes et, de surcroît, sont parfaitement prévisibles, malgré les flashs visuels, qui encore une fois, apparaissent comme inspirants. Le casting, pourtant loin d’être indigeste sur le papier, offre des prestations très discutables, qui sont certainement à mettre au « crédit » du script et du réalisateur. Pour ce qui est de l’effet horrifique, il faudra repasser en deuxième semaine parce que le métrage ne fait absolument pas peur et ne déclenche aucun frisson. Ce film ne devrait assurément pas être considéré comme un film d’horreur. 

« Final Girl : La Dernière Proie » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 8 juillet 2015 chez Sony Pictures Home Entertainment. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Final Girl: La Dernière Proie » est un film très médiocre, dont la note ne sombre pas au plus bas en raison de l’originalité de ces visuels. L’histoire aurait mérité un meilleur traitement, mais l’intrigue est clairement prévisible. La photographie est intéressante mais certains choix d’éclairage sont proches du grotesque. La distribution offre des prestations honorables, mais le développement des personnages est fade. Un métrage dont on pourra se passer… 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 55,706 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :