Action, Aventure, Ciné-Asia, Fantastique

LA GRANDE MURAILLE (2016) ★★★★☆


 

Synopsis : Entre le courage et l’effroi, l’humanité et la monstruosité, il existe une frontière qui ne doit en aucun cas céder. William Garin, un mercenaire emprisonné dans les geôles de la Grande Muraille de Chine, découvre la fonction secrète de la plus colossale des merveilles du monde. L’édifice tremble sous les attaques incessantes de créatures monstrueuses, dont l’acharnement n’a d’égal que leur soif d’anéantir l’espèce humaine dans sa totalité. Il rejoint alors ses geôliers, une faction d’élite de l’armée chinoise, dans un ultime affrontement pour la survie de l’humanité. C’est en combattant cette force incommensurable qu’il trouvera sa véritable vocation : l’héroïsme.

Origine du film : Chine, États-Unis
Réalisateur : Zhang Yimou
Scénaristes : Carlo Bernard, Doug Miro, Tony Gilroy
Acteurs : Matt Damon, Pedro Pascal, Jing Tian, Willem Dafoe, Hanyu Zhang, Lu Han, Eddie Peng, Kenny Lin, Junkai Wang, Zheng Kai, Xuan Huang, Cheney Chen, Andy Lau
Musique : Ramin Djawadi
Genre : Action, Aventure, Fantastique
Durée : 1 heure et 43 minutes
Date de sortie : 11 janvier 2017 (France)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Legendary East, Atlas Entertainment, China Film Group, Le Vision Pictures
Distribué par : Universal Pictures, China Film Group
Titre original : The Great Wall
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « The Great Wall » ou « La Grande Muraille » pour la distribution française, est un film d’action fantastique sino-américain datant de 2016, réalisé par Zhang Yimou, à qui l’on doit également « Hero » (2002). Les acteurs principaux sont Matt Damon, qu’on a pu voir dans « True Grit » (2010), Jing Tian, qu’on a pu voir dans « Police Story: Lockdown » (2013), Willem Dafoe, qu’on a pu voir dans « The Grand Budapest Hotel » (2014), et Andy Lau, qu’on a pu voir dans « Firestorm » (2013).

Le 18 mars 2014, on annonçait que le réalisateur chinois Zhang Yimou allait diriger un grand film épique. Le 6 novembre 2014, le PDG de la société Legendary East, Peter Loehr, a confirmé que le film serait réalisé avec un budget de 135 millions de dollars, qu’il serait complètement en anglais et qu’il serait le premier film en langue anglaise dirigé par Zhang Yimou. La société Industrial Light & Magic (ILM) a obtenu la responsabilité des effets visuels et Weta Workshop a été désignée pour gérer les effets pratiques (armes et accessoires) afin d’assurer un film de haute qualité qui rappelle les productions hollywoodiennes.

Ainsi donc, doté d’un budget de 135 millions de dollars, ce qui représente le plus gros budget pour un film jamais tourné entièrement en Chine, le tournage principal a débuté le 30 mars 2015, à Qingdao. Trois murs ont été construits par la production, car ils n’ont pas eu l’autorisation de tourner sur la véritable muraille. Néanmoins, la difficulté la plus impressionnante fut la gestion d’un ensemble de traducteurs pour gérer la communication pour travailler une équipe internationale. En effet, plus de 100 traducteurs sur place pour harmoniser les différents acteurs et les membres de l’équipe. 

« La Grande Muraille » du réalisateur Zhang Yimou nous offre une grande belle histoire épique qui est proposée au spectateur comme une légende, ce qui est souvent la manière de faire dans le cinéma chinois. Il ne s’agit en rien d’un film basé sur des faits. Il est donc important de l’aborder comme il est censé l’être, un divertissement. Au diable la quête de sens, c’est du spectacle. Quand William Garin (Matt Damon) et Pero Tovar (Pedro Pascal) se retrouvent faits prisonniers sur la Grande Muraille, ils se retrouvent bien malgré eux contraints de prendre part à un combat millénaire entre l’humanité et quelque chose de beaucoup plus ancien et effrayant, qui menace toute la civilisation. 

« La Grande Muraille » est un métrage qui est allé bien au-delà de toutes nos attentes à la vue des critiques négatives qu’on avait pu lire ici et là. C’est un film d’action qui explore des thèmes variés comme la cupidité, le sacrifice, la noblesse et la sauvagerie. La direction magistrale de Zhang Yimou élève son film bien au-dessus de la moyenne, nous offrant des visuels vraiment étonnants. Son utilisation de la couleur, jusque dans les costumes, ajoute non seulement un style visuel, mais contribue également à ajouter une cohérence au métrage permettant de conserver une certaine fluidité dans le récit. 

« La Grande Muraille » est une balade étonnante et passionnante du début à la fin, sans jamais laisser tomber l’action, développée à travers une production magnifiquement construite qui s’habille parfaitement avec les brillants effets visuels. Le casting est incroyable, devenant entièrement leurs personnages, ponctué par les plaisanteries entre Matt Damon et un Pedro Pascal hystérique, alors que la détermination et la fermeté du commandant Lin (Jing Tian) et des autres leaders sont très crédibles. 

Le rythme est très soutenu et le métrage offre de l’originalité dans certaines scènes d’action, montrant différentes astuces en liaison directe avec le mur. La dernière partie s’en éloigne quelque peu, puisque l’affrontement final se déroule dans la capitale, Bianliang. Une bonne note peut également être octroyée à la conception des « monstres » dont la tête et le positionnement des yeux sont très originaux. 

« La Grande Muraille » a rapporté 45,2 millions de dollars de recette au box-office aux États-Unis et au Canada et 286,8 millions de dollars dans les autres pays, pour un total mondial de 332 millions de dollars, contre un budget de production de 150 millions de dollars.

« La Grande Muraille » va faire l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, à paraître le 16 mai 2017 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « La Grande Muraille » est un très bon film grand spectacle, disposant d’une histoire originale orientée vers les anciennes légendes chinoises. Les scènes d’action sont, pour beaucoup d’entres elles, époustouflantes. Les visuels sont très travaillés et s’avèrent tout aussi originaux. Le rythme est constant et soutenu. La distribution offre des très bonnes prestations et la petite pointe d’humour est appréciable. L’ensemble offre un divertissement très agréable dont il ne serait pas logique de se priver. 

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “LA GRANDE MURAILLE (2016) ★★★★☆

  1. Ah, gros coup de coeur pour moi, un superbe film d’action, visuellement très spectaculaire et sublime !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 14/05/2017, 15 03 07 05075

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 45,664 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :