Action, Crime - Policier, Thriller

SIN CITY (2005) ★★★★☆


Sin City (2005)

Synopsis : Sin City est une ville infestée de criminels, de flics ripoux et de femmes fatales. Certains ont soif de vengeance, d’autres recherchent leur salut. Bienvenue à Sin City, la ville du vice et du péché…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Frank Miller, Robert Rodriguez, Quentin Tarantino
Scénaristes : Frank Miller, Robert Rodriguez
Acteurs : Jessica Alba, Benicio del Toro, Brittany Murphy, Clive Owen, Mickey Rourke, Bruce Willis, Elijah Wood, Michael Madsen, Rutger Hauer, Josh Hartnett, Michael Clarke Duncan, Powers Boothe, Rosario Dawson, Carla Gugino
Musique : John Debney, Graeme Revell, Robert Rodriguez
Genre : Action, Policier, Thriller
Durée : 2 heures et 4 minutes
Date de sortie : 1 juin 2005 (France)
Année de production : 2005
Sociétés de production : Troublemaker Studios, Dimension Films
Distribué par : Miramax Films
Titre original : Sin City
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Sin City » est un film sketches, proposant plusieurs petites histoires reliées entre elles, datant de 2005. Le métrage a été écrit, produit et réalisé par Frank Miller et Robert Rodriguez, tout en étant basé sur le roman graphique du même nom, signé également de Frank Miller, publié à partir de 1991. Robert Rodriguez, à qui l’on doit également « Desperado » (1995).

Une grande partie du film est basée sur le premier, troisième et quatrième ouvrage de la série graphique de Frank Miller. The Hard Goodbye raconte l’histoire d’un homme qui s’engage dans une quête brutale, recherchant le tueur de son unique amour, tuant tout le monde sur son passage, même la police, jusqu’à ce qu’il trouve finalement le meurtrier de sa bien-aimée. The Big Fat Kill suit l’histoire d’un homme qui est pris dans une guerre de rue entre un groupe de prostituées, un groupe de mercenaires, la police et la foule. Enfin Yellow Bastard suit un agent de police vieillissant qui protège une jeune femme d’un tueur en série grotesquement défiguré.

Les acteurs principaux du film sont Jessica Alba, qu’on a pu voir dans « Mechanic Resurrection » (2016), Benicio Del Toro, qu’on a pu voir dans « Sicario » (2015), Clive Owen, qu’on a pu voir dans « Les Fils de l’Homme » (2006), Mickey Rourke, qu’on a pu voir dans « Ashby » (2015), Bruce Willis, qu’on a pu voir dans « Belle Journée pour Mourir » (2013), Elijah Wood, qu’on a pu voir dans « I Don’t Feet at Home in This World Anymore » (2017), Rosario Dawson, qu’on a pu voir dans « Fire with Fire » (2012), Carla Gugino, qu’on a pu voir dans « La Montagne Ensorcelée » (2009), Rutger Hauer, qu’on a pu voir dans « Le Rite » (2011), et Michael Madsen, qu’on a pu voir dans « Les Huit Salopards » (2015).

« Sin City » a reçu un très large succès critique et commercial. Les éloges ont relevé en particulier le traitement unique de la couleur du film, qui dans sa majorité est en noir et blanc, mais dont certains objets, effets, ou personnages ont conservé de la couleur. Le film a fait l’objet d’une projection lors du Festival de Cannes en 2005.

La première chose qui nous interpelle en visionnant « Sin City » c‘est que ce métrage est visuellement révolutionnaire et terriblement violent. L’histoire met l’accent sur le monde profondément sombre du roman graphique de Frank Miller. Certains iront même jusqu’à dire qu’après ce film, il n’y aura aucune raison à quiconque de faire un film inspiré d’une bande-dessinée, Frank Miller et Robert Rodriguez ayant poussé la forme aussi loin que cela ne soit possible. Je vous laisse seul juge de ce point de vue. 

Bien entendu, il faut éviter d’aborder ce métrage avec une sensibilité exacerbée. Certaines scènes sont particulièrement dures, pour ne pas dire violentes. Mais, de mon point de vue, cette violence est également présentée de manière graphique, au point que, dans la majorité des cas, elle est plutôt suggérée que réellement montrée. Reste la violence intellectuelle, car après tout, on aborde des sujets rudes comme la castration, le meurtre, la torture, la décapitation, le viol et une bonne dose de misogynie. La place de la femme dans cette histoire n’est guère brillante. Ramenée dans bien des cas à un objet sexuel. Les féministes vont apprécier …

L’approche la plus compliquée dans l’adaptation d’un livre, d’une nouvelle, ou, comme dans le cas présent, d’un roman graphique, c’est de restituer ce que le lecteur a ressenti à travers sa propre lecture. En définitive, je crois que c’est juste impossible, car chacun développe ses propres images en lisant. L’expérience privée de la lecture d’un roman graphique, ou d’une bande dessinée ne se traduit pas, c’est en fin de compte une expérience privée. Ainsi certains seront déçus là où d’autres seront enchantés.

« Sin City » a rapporté 74,1 millions de dollars de recettes au box-office nord-américain contre un budget de 40 millions de dollars. A l’étranger, le film a rapporté 84,6 millions de dollars, pour un total mondial de 158,7 millions de dollars. 

Une suite, « Sin City : J’ai tué pour elle » a vu le jour en 2014, toujours réalisée par Frank Miller et Robert Rodriguez. Les acteurs Bruce Willis, Mickey Rourke, Rosario Dawson et Jessica Alba, entre autres, ont tous repris leurs rôles dans cette séquelle. Malheureusement, cette suite n’a pas rencontré le même succès au box-office.

« Sin City » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 1er décembre 2005 chez Universal Studiocanal Vidéo. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Sin City » est une très bonne adaptation du roman graphique de Frank Miller, ce qui n’a fondamentalement rien d’étonnant puisqu’il en a signé la réalisation. Les petites histoires s’intègrent malicieusement les unes dans les autres. L’intrigue est correcte et la distribution prestigieuse assure de très bonnes prestations. L’atmosphère glauque et sombre donne un ton particulier à la narration et le visuel original est très travaillé. Un ensemble qui offre un très bon divertissement.

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Une réflexion sur “SIN CITY (2005) ★★★★☆

  1. J’ai adoré le premier, mais le second est une catastrophe à mes yeux, une énorme déception…

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 22/05/2017, 15 03 40 05405

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 134 911 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :