Action, Crime - Policier

DÉSIGNÉ POUR MOURIR (1990) ★★★☆☆


Désigné pour Mourir (1990)

 

Synopsis : John Hatcher est un flic incorruptible qui va jusqu’au bout. Ayant décidé de rendre visite à sa famille dans une petite ville des USA, il ne tarde pas à se heurter aux dealers locaux dominés par Screwface, assassin impitoyable et adepte du culte vaudou. Quand Screwface s’en prend à la famille de Hatcher, celui-ci décide de traquer le trafiquant jusqu’aux Caraïbes…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Dwight H. Little
Scénaristes : Michael Grais, Mark Victor
Acteurs : Steven Seagal, Basil Wallace, Keith David, Tom Wright, Joanna Pacuła, Elizabeth Gracen, Danielle Harris, Al Israel, Danny Trejo
Musique : James Newton Howard
Genre : Action, Policier
Durée : 1 heure et 33 minutes
Date de sortie : 24 juillet 1991 (France)
Année de production : 1990
Sociétés de production : Steamroller Productions
Distribué par : 20th Century Fox
Titre original : Marked for Death
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Marked for Death » ou « Désigné pour Mourir » est un film d’action policier américain datant de 1990, dirigé par Dwight H. Little, à qui l’on doit également « Rapid Fire » (1992) avec le regretté Brandon Lee. Les acteurs principaux sont Steven Seagal, qu’on a pu voir dans « Échec et Mort » (1990), Basil Wallace, qu’on a pu voir dans « Blood Diamond » (2006), Keith David, qu’on a pu voir dans « The Thing » (1982) de John Carpenter, et Tom Wright, qu’on a pu voir dans « World Trade Center » (2006) d’Oliver Stone.

C’est dans le cadre de notre « Steven Seagal Challenge » que nous avons visionné ce film. Il s’agit du troisième long-métrage de l’acteur dans sa filmographie.

L’histoire proposée par « Désigné pour Mourir » nous invite à suivre John Hatcher, un agent de la DEA qui vient tout juste de raccrocher et qui décide de retourner dans sa ville natale de Lincoln Heights, dans l’Illinois. Ce dernier se retrouve rapidement confronté à une bande de dealers jamaïcains dirigée par le charismatique Screwface, qui utilise la peur et l’Obeah, une religion jamaïcaine d’origine africaine et caribéenne, semblable au vaudou haïtien, pour régner sur ses troupes et manipuler ses adversaires. 

C’était la première fois que Steven Seagal travaillait avec 20th Century Fox et ce fut le seul métrage que l’acteur fit avec un studio autre que Warner Bros. jusqu‘en 1998 et la sortie de « Piège à Haut Risque », paru en Direct-to-Video. Steven Seagal a lui-même sollicité Jimmy Cliff pour qu’il apparaisse dans le métrage. C’est également l’acteur qui a recommandé le réalisateur, Dwight H. Little après avoir vu son travail sur « Halloween 4 » (1988). Par ailleurs, Steven Seagal considère que ce film comporte certaines des meilleures scènes de combat qu’il n’ait jamais faites.

Aujourd’hui, avec le recul, « Désigné pour Mourir » apparaît clairement comme étant un standard de ce que Steven Seagal propose dans sa filmographie. Cependant, le métrage se distingue par un degré supérieur sur une échelle de violence par rapport à ses deux précédents films. En outre, le scénario propose une pointe d’originalité avec l’utilisation de frères jumeaux pour caractériser le principal antagoniste de l’histoire, Screwface, interprété par Basil Wallace. Ce dernier est né en Jamaïque, mais a grandi à Brooklyn à New-York. C’était là son premier rôle au cinéma. L’acteur explique qu’il a pris 13 kilos pour le rôle, car les producteurs voulaient qu’il apparaisse massif face à Steven Seagal qui mesure 1m93.

« Désigné pour Mourir » comporte donc de nombreuses scènes d’action, allant de la course-poursuite aux traditionnelles bastons à mains nues. Cependant, on trouve, dans ce film, par rapport aux deux premiers métrages de Steven Seagal, une utilisation plus importante des armes à feu. Pour la première fois l’acteur montre ce qui va devenir récurrent, notamment dans la seconde partie de sa carrière, soit l’utilisation du fusil à lunette, où l’acteur s’immerge dans un rôle de sniper. 

Les scènes de combat mettent bien évidemment l’acteur américain en avant à travers l’utilisation de différentes techniques d’Aïkido, qui ne sont pas systématiquement impressionnantes visuellement mais qui restent parfaitement efficaces. Un pistolet antique est utilisé dans le métrage, nommé Chicago Palm Pistol et surnommé The Protector. Tout comme dans « Nico » (1988), de véritables photos de Steven Seagal enfant furent utilisées dans le film. 

« Désigné pour Mourir » a rapporté 58 millions de dollars de recettes au box-office pour un budget de 12 millions de dollars. Le film a reçu des critiques mitigées lors de sa sortie en salle. 

« Désigné pour Mourir » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 24 janvier 2001 chez Fox Pathé Europa. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Désigné pour Mourir » est un bon film d’action qui s’inscrit pleinement dans le style des productions hollywoodiennes musclées du début des années 1990. Steven Seagal continue de développer ce qui va devenir sa marque de fabrique, son style, qui se différencie quelque peu des autres références US d’acteurs de film d’action. L’histoire offre quelques pointes d’originalités, mais l’intrigue est relativement convenue. Le rythme est soutenu et les scènes d’action sont bien orchestrées. L’ensemble reste plaisant à regarder et remplit donc sa fonction de divertissement. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 151 768 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :