Action, Crime - Policier, Drame

JUSTICE SAUVAGE (1991) ★★★☆☆


 

Synopsis : Élevés dans le même quartier, Gino et Richie auraient pu devenir amis, mais chacun d’eux a choisi un côté de la justice. Gino le bon et Richie le mauvais. Devenu flic à Brooklyn, Gino n’a qu’une idée en tête : éliminer la pourriture qui gangrène New York et faire payer à Richie l’assassinat de son co-équipier. Mais dans cette ville, il n’y a pas de règles pour asséner les coups, et seule l’ultra violence peut répondre à l’ultra violence.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : John Flynn
Scénaristes : David Lee Henry
Acteurs : Steven Seagal, William Forsythe, Jerry Orbach, Jo Champa, Anthony DeSando, Dan Inosanto, Gina Gershon, Robert LaSardo, John Leguizamo
Musique : David Michael Frank
Genre : Action, Drame, Policier
Durée : 1 heure et 31 minutes
Date de sortie : 30 octobre 1991 (France)
Année de production : 1991
Sociétés de production : Warner Bros.
Distribué par : Warner Bros.
Titre original : Out for Justice
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Out for Justice » ou « Justice Sauvage » pour la distribution française, est un film d’action policier américain datant de 1991, dirigé par le regretté John Flynn, à qui l’on doit également « Haute Sécurité » (1989) avec Sylvester Stallone et Donald Sutherland. Les acteurs principaux sont Steven Seagal, qu’on a pu voir dans « Désigné pour Mourir » (1990), et William Forsythe, qu’on a pu voir dans « Halloween » (2007). À noter qu’on reconnaîtra Jerry Orbach, qu’on avait pu voir dans « Dirty Dancing » (1987) et qu’on connaît essentiellement pour avoir incarné le personnage de Lennie Briscoe de 1992 à 2004 dans la série télévisée New-York Police Judiciaire. On reconnaîtra également Dan Inosanto qui fut l’un des élèves de Bruce Lee, Robert LaSardo, qu’on a déjà pu voir dans un précédent film de Steven Seagal, « Échec et Mort » (1990) et John Leguizamo, qu’on a pu voir dans « Dommage Collatéral » (2002).

C’est dans le cadre de notre « Steven Seagal Challenge » que nous avons visionné ce film. Il s’agit du quatrième long-métrage de l’acteur dans sa filmographie.

Steven Seagal et John Flynn, le réalisateur, voulaient intituler le film The Price of Our Blood, mais la Warner Bros. a refusé. Il fallait un titre de trois mots comme pour les films précédents de Steven Seagal, soit Above The Law et Marked for Death. En outre, le film était originellement beaucoup plus long et comprenait plus d’intrigue et plus de personnages. Mais là aussi, la Warner Bros. a fait rééditer le métrage afin qu’il soit plus court et plus rentable au box-office. 

Doté d’un budget de 14 millions de dollars, le tournage à eu lieu à Brooklyn, New-York ainsi qu’à Los Angeles en Californie. C’est l’unique film de Steven Seagal entre 1988 et 1998 qui ne comporte pas d’explosion. Par ailleurs, l’acteur a déclaré dans une interview que la bagarre dans le bar que l’on peut voir dans ce film était sa favorite de toutes les scènes de combat qu’il a tourné. Ce film marquait les débuts de la carrière cinématographique de Julianna Margulies. A ce jour, c’est l’unique film tourné à New-York dans la filmographie de Steven Seagal

Malgré les nombreux commentaires négatifs que « Justice Sauvage » a rencontré de la part de la critique, le film a débuté à la première place du box-office des États-Unis lors de sa sortie, faisant de ce métrage le troisième film de Steven Seagal se plaçant à la première place lors de son week-end de lancement. 

En 1991, dans la filmographie débutante de Steven Seagal, « Justice Sauvage » est le film le moins réussi à ce stade. Le montage ayant été considérablement retouché par la production, certaines scènes semblent inutiles et sans intérêt pour l’évolution de l’intrigue. En outre, certains personnages semblent creux. On peut aussi s’amuser des tenues vestimentaires ridicules qu’aborde Steven Seagal dans certaines scènes, en particulier celle où il apparaît avec un gilet sans manche ouvert sur la poitrine et un béret militaire. 

Les scènes de combat sont légèrement en dessous de ce que l’acteur, expert en Aïkido, avait proposé dans ses films antérieurs. Reste qu’une fois encore, celles-ci sont très bien chorégraphiées et mettent en lumière sa dextérité pour les arts martiaux. L’histoire n’est autre qu’une simple affaire de vengeance. Un policier, sous couvert de son enquête visant à interpeller le meurtrier de son partenaire, cherche purement et simplement à rendre justice par lui-même. Pour se faire, il va utiliser sa connaissance du milieu de la mafia locale pour retrouver le criminel. 

Steven Seagal est donc fidèle à lui-même dans le rôle du détective Gino Felino. Le personnage de Richie Madano, incarné par William Forsythe, est certainement plus intéressant, car plus contrasté, fait de violence et de débauche. L’acteur offre une excellente prestation, à tel point, que Steven Seagal a exigé des coupes jugeant que William Forsythe en faisait de trop … Ronald Maccone, qui incarne Don Vittorio, venait de jouer un autre mafieux dans le film « Les Affranchis » (1990) de Martin Scorsese.

« Justice Sauvage » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 8 décembre 1999 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Justice Sauvage » est un bon film d’action, dans le pur style de son acteur principal, Steven Seagal. Le rythme est cependant haché en raison de la volonté de la Warner Bros. d‘avoir un film plus court que ce que le réalisateur avait proposé. Le montage est donc chaotique par moment, offrant des scènes et des personnages incohérents. Les scènes de combat sont bien chorégraphiées et l’intrigue est usuelle. La distribution offre de bonnes prestations et plus particulièrement William Forsythe qui semble s’en donner à cœur joie dans un personnage de psychopathe drogué. Steven Seagal nous offre des tenues rocambolesques à la limite du ridicule. L’ensemble reste un divertissement agréable.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “JUSTICE SAUVAGE (1991) ★★★☆☆

  1. Je ne suis pas du tout d’accord. C’est, et de très loin, le meilleur film de la filmo de Seagal, et pour cause, c’est la seul fois qu’il a tourné avec un vrai grand metteur en scène conscient, John Flynn (et l’on retrouve en partie les thèmes et les motifs présents dans ses précédents films), dont Tarantino n’a cessé de répéter à qui veut bien l’entendre qu’il avait réalisé et monté la meilleure scène de gunfight de l’histoire du cinéma (le final dantesque de Rolling Thunder). C’est sans doute exagéré mais c’est du Tarantino. Pour moi c’est d’abord un film de John Flynn avant d’être un film avec Steven Seagal. Le gros problème de Justice Sauvage, l’un des meilleurs polars urbain des années 90, c’est sa monumentale erreur de casting pour le rôle principal, en fait, si vous voyez ce que je veux dire…

    Aimé par 1 personne

    Publié par Marlou du Vil-Etang | 05/05/2018, 23 11 06 05065
    • Je ne suis pas aussi enthousiaste que toi sur la carrière de John Flynn. Que ce soit un bon réalisateur, pourquoi pas, mais je ne pense pas qu’on puisse le qualifier de grand metteur en scène. En dehors de « Best Seller » (1987), distribué en France sous le titre de « Pacte avec un Tueur », qui pour moi est son meilleur film, et « Lock Up » (1989), distribué en France sous le titre de « Haute Sécurité », le reste de la filmographie de ce réalisateur est plutôt moyen. Martin Scorsese, Clint Eastwood, Tim Burton, Steven Spielberg, Francis Ford Coppola, ou encore Quentin Tarantino que tu cites, sont des grands réalisateurs, mais pas le regretté John Flynn.

      J'aime

      Publié par Olivier Demangeon | 11/05/2018, 6 06 10 05105

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 112,485 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :