Aventure, Drame, Fantastique, Thriller

SEULS (2017) ★★★☆☆


 

Synopsis : Leïla, 16 ans, se réveille en retard comme tous les matins. Sauf qu’ aujourd’ hui, il n’y a personne pour la presser. Où sont ses parents? Elle prend son vélo et traverse son quartier, vide. Tout le monde a disparu. Se pensant l’unique survivante d’une catastrophe inexpliquée, elle finit par croiser quatre autres jeunes : Dodji, Yvan, Camille et Terry. Ensemble, ils vont tenter de comprendre ce qui est arrivé, apprendre à survivre dans leur monde devenu hostile… Mais sont-ils vraiment seuls ?

Origine du film : France
Réalisateur : David Moreau
Scénaristes : David Moreau, Guillaume Moulin
Acteurs : Stéphane Bak, Sofia Lesaffre, Jean-Stan DuPac, Kim Lockhart, Paul Scarfoglio, Thomas Doret
Musique : Robin « Rob » Coudert
Genre : Aventure, Drame, Fantastique, Thriller
Durée : 1 heure et 30 minutes
Date de sortie : 8 février 2017 (France)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Echo Films
Distribué par : Studiocanal
Titre original : Seuls
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Seuls » est un film fantastique français datant de 2017, co-écrit et dirigé par David Moreau, à qui l’on doit également « The Eye » (2008) avec Jessica Alba. L’histoire est une adaptation de la bande dessinée du même nom signée Bruno Gazzotti et Fabien Vehlmann, paru en 2005. Les acteurs principaux sont tous des adolescents qui pour la plupart feront ici leurs pas dans un long-métrage. On reconnaîtra cependant Stéphane Bak, jeune humoriste, qu’on a pu voir sur Canal+ dans l’émission le Grand Journal. En outre, on a pu le voir dans « Elle » (2016) de Paul Verhoeven.

L’histoire proposée par « Seuls » offre rapidement un sentiment de déjà vu. Une adolescente, Leila, incarnée par Sofia Lesaffre, se réveille un beau matin et se retrouve seule. Elle cherche en vain sa famille dans sa maison, d’autres personnes dans son quartier, puis finalement dans la ville. Finalement, elle va rencontrer d’autres adolescents, qui comme elle, ont vécu la même aventure. Au final, ils vont se retrouver à cinq et essayer tant bien que mal de comprendre ce qui se passe, tout en essayant de communiquer avec l’extérieur de la ville où ils semblent pris au piège, encerclés par une épaisse fumée. Cependant, une autre personne semble roder dans leur secteur, apparemment animée par de mauvaises intentions…

N’ayant jamais lu la bande dessinée, il nous est difficile de faire un comparatif, et donc affirmer ou non si ce métrage en est une bonne adaptation. Le film est intéressant et propose une atmosphère anxiogène relativement constante. Dans l’ensemble, l’intrigue est relativement réaliste, même si on peut relever ici et là quelques incohérences ou profond illogisme dans le script. L’aspect fantastique est bien présent, même si on est bien loin d’une production hollywoodienne qui s’appuierait sur des effets spéciaux époustouflants. Dans « Seuls » on frôle le film intimiste. Peu de personnages et des décors minimalistes.

On pourrait distinguer trois parties singulières dans « Seuls ». La première partie est la classique mise en place des personnages et de la situation. C’est correctement construit, sans particularité que l’on pourrait relever. La seconde partie est le développement principal de l’intrigue, la montée du suspense. On est clairement dans le thriller avec toutes ses caractéristiques. C’est également bien construit, l’atmosphère est tendue. La troisième partie est nettement moins bien réussie, ce qui entraîne une chute de la note générale. Une fois que la révélation centrale est présentée le film tombe dans une forme de métaphore brouillonne sur le concept de la vie et de la mort. 

Finalement, on peut également regretter la fin qui apporte plus de questions que de réponses, et qui fatalement laisse la porte grande ouverte à une suite. On peut également s’interroger sur la volonté apparente de faire cohabiter des personnages issus de différentes classes sociales, avec la dualité « cohabitation et racisme », qui nous est apparu comme mal exploitée. Très discutable également la pseudo romance naissante entre deux de ces adolescents, essentiellement à la vue de la situation dans laquelle ils se trouvent…

« Seuls » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 13 juin 2017 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Seuls » est un film qui navigue entre la science-fiction et le fantastique. L’histoire laisse un goût de déjà vu. L’intrigue est bien orchestrée, mais les révélations font basculer le métrage dans une allégorie foireuse avec une fin trop caricaturale qui lorgne ouvertement vers des films comme « Le Labyrinthe » ou « Divergente« . La distribution offre d’honorables prestations et le rythme est cohérent avec l’histoire. Le suspense est bien orchestré. Reste un film correct qui se maintient au dessus de la moyenne malgré certains clichés et quelques incohérences. 

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “SEULS (2017) ★★★☆☆

  1. J’avoue que la bande-annonce ne m’avait pas spécialement plu, mais je vais peut-être me pencher dessus quand même !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 15/06/2017, 16 04 26 06266

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 48,530 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :