Action, Thriller

THE HUNTER’S PRAYER (2017) ★★☆☆☆


The Hunter's Prayer (2017)

 

Synopsis : Un tueur à gages aide une jeune fille à venger la mort de ses parents…

Origine du film : États-Unis, Royaume-Uni
Réalisateur : Jonathan Mostow
Scénaristes : Paul Leyden, Oren Moverman
Acteurs : Sam Worthington, Odeya Rush, Allen Leech, Amy Landecker, Martin Compston, Verónica Echegui
Musique : Federico Jusid
Genre : Action, Thriller
Durée : 1 heure et 31 minutes
Date de sortie : 9 juin 2017 (États-Unis)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Apollo Media, FilmEngine, Full Clip Productions, Maple Leaf Films, Screen Yorkshire, Vandal Entertainment
Distribué par : Saban Films
Titre original : The Hunter’s Prayer
Notre note : ★★☆☆☆

Notre commentaire : « The Hunter’s Prayer » est un thriller d’action américano-britannique datant de 2017, réalisé par Jonathan Mostow, à qui l’on doit également « Clones » (2009), basé sur le roman For the Dogs de Kevin Wignall. Les acteurs principaux sont Sam Worthington, qu’on a pu voir dans « Killing Fields » (2011), Odeya Rush, qu’on a pu voir dans « The Giver » (2014), Allen Leech, qu’on a pu voir dans « The Imitation Game » (2014), Amy Landecker, qu’on a pu voir dans « Doctor Strange » (2016), Martin Compston, qu’on a pu voir dans « The Great Train Robbery » (2013), et Verónica Echegui, qu’on a pu voir dans « Sans Issue » (2012).

Le 30 janvier 2013, il a été annoncé que Sam Worthington serait l’acteur principal d’un film où son personnage aiderait une jeune femme à se venger du meurtre de ses parents. Un film intitulé « Fothe Dogs » , basé sur le roman de Kevin Wignall du même nom, scénarisé par Paul Leyden et Oren Moverman. Phillip Noyce, à qui l’on doit « The Giver » (2014) était pressenti pour diriger le film, alors qu’Anthony Rhulen et Navid McIlhargey produiraient à travers FilmEngine Entertainment. Le 13 mai 2013, Hailee Steinfeld est venue s’ajouter au casting pour incarner la jeune femme dont les parents sont assassinés. 

Plus tard, on apprenait cependant que la réalisation avait été confiée à Jonathan Mostow. Le tournage a débuté en novembre 2014 dans le Yorkshire, en Angleterre. Des séquences ont également été tournées en Suisse, en Allemagne, en Espagne, en Hongrie ainsi qu’à New-York, aux États-Unis. En septembre, la société Saban Films acquit les droits de distribution du film, pour une sortie aux États-Unis le 9 juin 2017. 

D’une manière générale, « The Hunter’s Prayer » laisse un sentiment de déjà vu. L’histoire est convenue. Un tueur hésite au moment crucial pour finalement éprouver de l’empathie pour sa cible, et décide de lui venir en aide. C’est un schéma qui a déjà été développé maintes et maintes fois dans le cinéma. Cependant, malgré ce canevas usuel, l’intrigue est suffisamment forte pour qu’on reste accroché aux deux principaux protagonistes, sans que ce soit pour autant un must à regarder. 

Sam Worthington incarne donc l’assassin transformé en protecteur, mais l’acteur nous propose peu d’expressions et s’avère bien trop clean pour incarner un junkie, comme le veut l’une des intrigues secondaires, sans que l’on sache réellement et franchement de quoi il retourne. Cet aspect toxicomane est vraiment mal développé et mal incarné. La deuxième sous-intrigue qui est proposée relève du sentimentalisme. Le tueur éprouvant finalement de l’empathie pour sa victime, car cette dernière lui rappelle sa fille qu’il n’a jamais connue jusqu’alors. Là aussi, ce n’est pas très clairement développé. Dommage. 

Le rythme n’est pas très linéaire, certaines cassures font perdre du dynamisme, ce qui est préjudiciable au métrage. Les scènes d’action sont bien orchestrées, relativement réalistes et évitent surtout de basculer dans la surenchère de fusillades et d’explosions. Dans « The Hunter’s Prayer » on reste modéré et cohérent de ce côté-là. La photographie nous fait voyager à travers une bonne partie de l’Europe sans vraiment proposer de lieux marquants, ce qui est dommage. 

En conclusion, « The Hunter’s Prayer » est un film d’action qui se situe tout juste au-dessus de la moyenne. On peut envisager de le regarder lorsque l’on a 90 minutes à occuper un jour de mauvais temps. Le métrage se laisse regarder, mais finalement l’histoire n’est guère intéressante et tout est beaucoup trop prévisible. L’absence de rebondissement et de personnage réellement marquant font fortement chuter la note générale du film. La distribution offre des prestations honorables, mais sans plus. Les scènes d’actions sont propres et réalistes. Reste donc un film qu’on regarde et qu’on oublie aussitôt…

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “THE HUNTER’S PRAYER (2017) ★★☆☆☆

  1. Rien qu’à la lecture du synopsis, ça m’a paru malheureusement déjà vu…

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 18/06/2017, 18 06 04 06046

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 42,002 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :