Ciné-Asia, Corée du Sud, Science fiction, Thriller

LUCID DREAM (2017) ★★★★☆


Lucid Dream (2017)

 

Synopsis : Accablé, un père qui cherche en vain depuis trois ans son fils enlevé finit par avoir recours au rêve éveillé pour tenter de retrouver son enfant.

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Kim Joon-sung
Scénariste : Kim Joon-sung
Acteurs : Go Soo, Sol Kyung-gu, Kang Hye-jung, Park Yoo-chun, Park In-hwan, Chun Ho-jin
Musique : ?
Genre : Science-Fiction, Thriller
Durée : 1 heure et 41 minutes
Date de sortie : 8 avril 2017 (France VOD)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Rod Pictures
Distribué par : Next Entertainment World, Netflix
Titre original : Lusideu Deulim / 루시드 드림
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Lucid Dream » est un thriller de science-fiction sud-coréen datant de 2017, écrit et réalisé par Kim Joon-sung, dont il semblerait qu’il s’agisse là de son premier long-métrage. Les acteurs principaux sont Go Soo, qu’on a pu voir dans « The Royal Tailor » (2014), Sol Kyung-gu, qu’on a pu voir dans « The Tower » (2012) ainsi que dans « The Last Day » (2009), et Kang Hye-jung, qu’on a pu voir dans « Antarctic Journal » (2005).

Kim Joon-sung, le réalisateur, a été inspiré par ses propres expériences avec les rêves lucides ainsi que par le succès du film de science-fiction « Inception » (2010) de Christopher Nolan. Le tournage principal de « Lucid Dream » a commencé le 6 avril 2015 pour s’achever le 29 juin 2015 à Gyeongju, dans la province de Gyeongsangbuk, en Corée du Sud.  

Dae-ho, incarné par Go Soo, est un journaliste spécialisé dans les investigations juridiques mettant en lumière des malversations de dirigeants importants. Dans un parc d’attractions, son fils est kidnappé sous ses yeux, sans qu’il puisse intervenir. Durant trois années, il n’a eu de cesse de rechercher son enfant en vain. Il va faire la connaissance d’une spécialiste en neurologie, le DrSo-hyun, interprété par Kang Hye-jung, qui va l’aider à utiliser le pouvoir de « Lucid Dream » pour accéder à des parties de ses souvenirs dont il n’a plus conscience, afin d’élucider la disparition de son fils.

Le concept général de « Lucid Dream » est plus qu’intéressant, sans pour autant être pleinement innovant. Dans « Incarnate » (2016) de Brad Peyton, on pouvait suivre un spécialiste du paranormal, plonger volontairement dans le coma pour s’introduire dans le subconscient de la personne possédée. Dans « Lucid Dream » le sujet va scanner son propre esprit à la recherche d’éléments perdus. 

L’idée dans ce métrage est de mettre cette approche de la science-fiction au service du thriller. Le réalisateur, Kim Joon-sung, qui signe également le scénario, offre une bonne dose de suspense et de virages dans le déroulement des événements pour nous cacher le plus longtemps possible l’identité, toujours insaisissable du véritable antagoniste. Une sous-intrigue, concernant des rêves partagés, vient alimenter la trame principale, tout en permettant de développer l’intrigue principale. C’est habilement ficelé. 

La fin est joliment conçue, développée dans un rêve proposé en noir et blanc de la Digital Media City de Séoul. L’atmosphère est étrangement sombre, grise et déconcertante, et symbolise admirablement bien l’effondrement général du psychisme des trois personnes qui se rencontrent dans un seul endroit. C’est l’horreur ultime, pris au piège dans un esprit mourant, se sentant conscient de la destruction de soi, de l’impossibilité, du désespoir absolu. 

Ainsi donc, l’ensemble est une belle métaphore. Et c’est présent tout au long de l’histoire. Si l’auteur – réalisateur ne semble pas montrer beaucoup d’intérêt pour les possibilités du monde des rêves, c’est parce que le personnage de Dae-ho s’en fout. Ce dernier ne veut aller dans les rêves que pour résoudre le cauchemar de sa réalité quotidienne. Nous pouvons d’ailleurs ressentir cette tension dans toutes les séquences de rêves. Il y a toujours ce sentiment que Dae-ho se sent sans contrôle que ce soit dans les rêves comme dans le monde réel. En conséquence, dans une certaine mesure, Dae-ho veut échapper à ses rêves de la même manière qu’il veut échapper à sa réalité. Dans les deux endroits, son sens de lui-même est intolérable. 

En conclusion, « Lucid Dream » est un très bon thriller, disposant d’une histoire intéressante et relativement originale. Le rythme est plutôt rapide et les quelques effets spéciaux sont bien orchestrés et souvent très subtils. La distribution offre de très bonnes prestations. En outre, ce métrage offre une belle séquence émotionnelle à la fin. L’ensemble s’avère donc être un très bon divertissement, bien au-dessus de la moyenne, qu’on peut aisément recommander. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

4 réflexions sur “LUCID DREAM (2017) ★★★★☆

  1. Ah, voilà qui pourrait me donner envie de ce genre de cinéma étranger !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 23/06/2017, 16 04 10 06106
  2. Tu as réussi à capter toute mon attention (comme souvent 😁).
    Ce film me séduit de part son synopsis et par son affiche.
    Merci pour ce partage.

    Aimé par 1 personne

    Publié par Bivatess | 18/09/2017, 7 07 40 09409

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 144 778 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :