Drame, Thriller

AFTERMATH (2017) ★★★★☆


Aftermath (2017)

 

Synopsis : A la suite d’un crash aérien qui a coûté la vie à sa famille, un homme refuse la thèse officielle de l’accident et décide de rétablir la justice. Son attention se porte sur le contrôleur aérien en poste lors de la catastrophe.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Elliott Lester
Scénariste : Javier Gullón
Acteurs : Arnold Schwarzenegger, Scoot McNairy, Maggie Grace, Martin Donovan, Hannah Ware, Mariana Klaveno, Kevin Zegers, Larry Sullivan, Teri Clark Linden
Musique : Mark Todd
Genre : Drame, Thriller
Durée : 1 heure et 34 minutes
Date de sortie : 7 avril 2017 (États-Unis)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Emmett/Furla/Oasis Films, Pacific View Management, Protozoa Pictures, thefyzz, Grindstone Entertainment Group
Distribué par : Lionsgate Premiere
Titre original : Aftermath
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Aftermath » est un thriller dramatique américain datant de 2017, réalisé par Elliott Lester, à qui l’on doit également « Blitz » (2011). Les acteurs principaux sont Arnold Schwarzenegger, qu’on a pu voir dans « Predator » (1987)Scoot McNairy, qu’on a pu voir dans « Our Brand is Crisis » (2015), Maggie Grace, qu’on a pu voir dans « Night and Day » (2010), et Martin Donovan, qu’on a pu voir dans « Le Dernier Rite » (2009). Le film est basé sur la collision en plein air qui a eu lieu à Überlingen en Allemagne en 2002, cependant les noms, les lieux et les incidents ont été modifiés. 

Le 23 juin 2015, il a été annoncé qu’Arnold Schwarzenegger jouerait dans un film dont le scénario était signé de Javier Gullón, intitulé 478, qui serait produit par la société Protozoa Pictures de Darren Aronofsky. Le 4 novembre 2015, la société Emmett / Furla / Oasis Films (EFOF) s’était joint au projet pour financer et produire le film avec Protozoa, et qu’Elliott Lester allait diriger le métrage. Le tournage principal du film a commencé le 14 décembre 2015, à Columbus, en Ohio, et s’est achevé à la mi-janvier 2016.

L’histoire proposée par « Aftermath » propose de nous faire vivre un crash d’avion à travers le regard, le vécu de deux personnes indirectement impliquées dans l’accident. Le premier, c’est Roman Melnyk, incarné par Arnold Schwarzenegger, un homme ordinaire qui s’apprête à récupérer son épouse et sa fille à l’aéroport lorsqu’il découvre avec stupeur que l’avion s’est crashé. Le deuxième, c’est Jacob « Jake » Bonanos, joué par Scoot McNairy, l’aiguilleur du ciel, responsable du crash. 

Le premier cherche à comprendre, et surtout à obtenir des excuses pour la perte de sa famille. Cette absence d’excuses, de compassion, de respect, le conduiront à commettre l’irréparable. Le second vit dans la tourmente, la culpabilité, le poids des victimes, mais reste persuadé qu’il s’agit d’un accident, n’assume pas pleinement sa responsabilité. 

Loin d’être un film spectaculaire, avec des effets spéciaux mettant en scène le crash en lui-même, « Aftermath » propose de suivre la douleur que cet événement provoque chez deux individus inconnus l’un de l’autre et qui pourtant vont se retrouver face à face en raison de cet accident. Le film repose essentiellement sur la performance d’Arnold Schwarzenegger, bien loin de ses rôles d’antan qui ont fait sa renommée. Son jeu d’acteur est subtil, délicat, avec beaucoup de retenue. Il y a très peu de dialogue, tout est dans le geste, dans l’expression corporelle. C’est très intéressant. Je n’ai pas le souvenir d’avoir jamais vu Scharzy dans une performance de ce type. 

L’histoire est basée sur une histoire vraie, celle de la collision entre deux avions, le vol 2937 de Bashkirian Airlines et du vol 611 de DHL. L’accident s’est produit le 1er juillet 2002, lorsque les deux avions se sont percutés en altitude puis écrasés sur la ville d’Überlingen, en Allemagne. Malheureusement, « Aftermath » n’aura pas trouvé son public, le film n’ayant, à ce jour, rapporté que 670.000 dollars pour un budget de 10,5 millions de dollars. Il peut donc être considéré à ce stade comme une box office bomb. 

« Aftermath » va faire l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, à paraître le 18 juillet 2017 chez Seven7. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Aftermath » étonne grandement par l’approche qui est proposée d’un crash d’avion. Loin du film catastrophe classique, ce métrage est plus subtil, tout comme la performance d’Arnold Schwarzenegger, qui étonne par son jeu habile et délicat. Le rythme est plutôt lent, et l’épilogue est intelligemment construit. Un film qui mérite bien mieux que le sort que lui ont réservé les spectateurs outre-atlantiques. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 112,564 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :