Horreur, Thriller

CLOWN (2014) ★★★☆☆


Clown (2014)

 

Synopsis : Un père de famille se déguise en clown pour les six ans de son fils. Seulement, une fois le costume enfilé, il est impossible de l’enlever, il devient une seconde peau, altérant aussi la personnalité du père… Pour rompre la malédiction du costume, le père devra faire de terribles choix qui feront courir à sa famille de graves dangers.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Jon Watts
Scénaristes : Christopher D. Ford, Jon Watts
Acteurs : Laura Allen, Christian Distefano, Andy Powers, Peter Stormare, Elizabeth Whitmere, Chuck Shamata
Musique : Matt Veligdan
Genre : Horreur, Thriller
Durée : 1 heure et 40 minutes
Date de sortie : 17 juin 2016 (États-Unis)
Année de production : 2014
Sociétés de production : Cross Creek Pictures, PS 260, Vertebra Films, Zed Filmworks, Method Studios, Dragonfly Entertainment
Distribué par : Dimension Films
Titre original : Clown
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Clown » est un thriller d’horreur américain datant de 2014, co-écrit et réalisé par Jon Watts, à qui l’on doit également « Cop Car » (2015) et dont la prochaine réalisation « Spider-Man: Homecoming » (2017) devrait bientôt sortir en salle. Les acteurs principaux sont Laura Allen, qu’on a pu voir dans « The Collective » (2008), Andy Powers, qu’on a pu voir dans des séries télévisées comme Blue Bloods ou encore Blacklist, et Peter Stormare, qu’on a pu voir dans « John Wick: Chapitre 2 » (2017).

Le mythe du clown ne date pas d’hier, et de nombreux enfants, pour ne pas dire une grande majorité d’entre eux, aiment les clowns. Cependant, après avoir vu ce film, on ne pourra plus jamais regarder les clowns de la même manière. L’histoire est assez originale de mon point de vue. Un père décide de porter un costume de clown qu’il a trouvé dans une vieille malle  pour l’anniversaire de son fils. Cependant, il découvre rapidement que le costume transforme celui qui le porte en une machine à tuer, et principalement, des enfants. 

On peut déjà s’arrêter sur le concept qui forcément est dérangeant. En effet, on touche aux enfants. Chose qui est sacrée. De plus, on touche également à la relation qui lie l’enfant au clown. Une relation de complicité pour le divertissement, le jeu, le plaisir, dans le sens noble du terme. Un clown tueur, c’est du même niveau qu’un prêtre pédophile. 

C’est peut-être pour cela que certains n’apprécieront pas ce film. Quoi qu’il en soit, regardons le côté horreur. « Clown » ne fait pas fondamentalement peur, bien qu’il y ait quelques jump scare de-ci de-là. C’est plutôt une forme d’horreur visuelle dont il est question ici, car le personnage central du film, Kent McCoyincarné par Andy Powers, se transforme progressivement, en une forme de monstre, à l’image de Jeff Goldblum dans « La Mouche » (1986). En outre, il mange des enfants. On a donc droit à quelques scènes gores, sans pourtant basculer dans la surenchère. 

Le rythme est plutôt correct pour un film d’horreur, on rentre assez vite dans le vif du sujet avec ce père de famille qui, dans un premier temps, n’arrive pas à retirer le déguisement de clown. L’action globale est cohérente avec l’histoire, même si certaines attitudes peuvent apparaître discutables, notamment les parties psychologiques dans la relation mari – épouse. La distribution offre de bonnes prestations. Andy Powers, que nous ne connaissions pas, livre un personnage qui bascule progressivement dans la folie, manipulé par l’esprit qui l’habite à travers les vêtements qu’il porte. Laura Allen offre une prestation convenable. Le souci se situe surtout au niveau de l’écriture de son personnage, qui prend des décisions discutables. Enfin, Peter Stormare livre une bonne prestation, mais ne bénéficie finalement que d’un personnage secondaire, mystérieux, à la limite inquiétant. 

« Clown » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 28 juin 2017 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion « Clown » est un film d’horreur qui ne fait pas fondamentalement peur. On retrouve quelques scènes gores où les plus sensibles d’entre nous tourneront la tête, mais sans plus. La trame centrale sous-jacente peut interpeller, car on touche à l’innocence des enfants, même si certains apparaissent clairement comme des sales gosses dans ce métrage. Le rythme est dans la logique de l’histoire. L’intrigue peut cependant apparaître comme désordonnée, manquant souvent de fluidité. La distribution offre d’honorables prestations. Un film divertissant pour les amateurs du genre, mais finalement oubliable pour les autres. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 180 493 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :