Action, Comédie, Drame

PULP FICTION (1994) ★★★★☆


Pulp Fiction (1994)

 

Synopsis : L’odyssée sanglante et burlesque de petits malfrats dans la jungle de Hollywood à travers trois histoires qui s’entremêlent.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Quentin Tarantino
Scénariste : Quentin Tarantino
Acteurs : John Travolta, Samuel L. Jackson, Uma Thurman, Harvey Keitel, Tim Roth, Amanda Plummer, Maria de Medeiros, Ving Rhames, Eric Stoltz, Rosanna Arquette, Christopher Walken, Bruce Willis
Musique : Rolf Johnson
Genre : Action, Comédie, Drame
Durée : 2 heures et 34 minutes
Date de sortie : 26 octobre 1994 (France)
Année de production : 1994
Sociétés de production : A Band Apart, Jersey Film
Distribué par : Miramax Films
Titre original : Pulp Fiction
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Pulp Fiction » une comédie noire mêlant action et criminalité, datant de 1994, écrite et réalisée par Quentin Tarantino. Les acteurs principaux sont John Travolta, qu’on a pu voir dans « The Punisher » (2004), Samuel L. Jackson, qu’on a pu voir dans « Kong: Skull Island » (2017), Uma Thurman, qu’on a pu voir dans « Bienvenue à Gattaca » (1997), Harvey Keitel, qu’on a pu voir dans « The Grand Budapest Hotel » (2014), Tim Roth, qu’on a pu voir dans « Les Huit Salopards » (2015)Ving Rhames, qu’on a pu voir dans « Mission: Impossible – Rogue Nation » (2015), Christopher Walken, qu’on a pu voir dans « Arrête-Moi si tu peux » (2002), et Bruce Willis, qu’on a pu voir dans « Retour en Enfer » (2007).

« Pulp Fiction » est réalisé d’une manière très stylisée, reliant des récits de gangsters de Los Angeles, de marginaux, de criminels sans envergure, ainsi qu’une mallette mystérieuse. Le titre du film se réfère aux magazines de la presse écrite et aux romans policiers durs au milieu du 20e siècle, connus pour leur violence graphique et leur dialogue punchy.

Le scénario de « Pulp Fiction » a été écrit entre 1992 et 1993, et comportait certaines scènes écrites à l’origine par Roger Avary pour « True Romance » (1993). Son intrigue, comme dans plusieurs des autres œuvres de Quentin Tarantino, est présentée en dehors d’une ligne chronologique. Ce qui forcément peut s’avérer déstabilisant, mais cependant, l’ensemble garde une certaine fluidité. Un nombre considérable de scènes est consacré aux monologues et à des conversations désinvoltes avec un dialogue éclectique révélant les perspectives de chaque personnage sur divers sujets. Le métrage présente une combinaison ironique d’humour et une forte violence. Le script de « Pulp Fiction » aurait été rejeté par Columbia TriStar, le jugeant trop démentiel. En revanche, le coprésident de Miramax, Harvey Weinstein, fut instantanément fasciné, et le film est devenu le premier que la société Miramax a entièrement financé.

« Pulp Fiction » a remporté la Palme d’Or au Festival de Cannes en 1994 et fut un succès critique et commercial majeur lors de sa sortie américaine. Il a revitalisé les carrières de John Travolta, qui a obtenu une nomination aux Oscars, de Samuel L. Jackson et d’Uma Thurman. Il a également été nommé pour sept Oscars, y compris dans la catégorie du Meilleur Film. Quentin Tarantino et Roger Avary ont gagné la statuette dans la catégorie Meilleur Scénario Original. La nature de son développement, son marketing, sa distribution ainsi que sa rentabilité conséquente, ont eu un effet ravageur dans le domaine du cinéma indépendant.

Que peut-on écrire sur « Pulp Fiction » qui n’ait déjà été écrit ? Certainement rien. L’histoire n’est pas vraiment une histoire, c’est une succession de scénettes qui viennent s’emboîter les unes dans les autres par l’intermédiaire d’un certain nombre de personnages qui font le pont offrant ainsi quelque chose de nouveau, de novateur. C’est très bien écrit avec un aspect débraillé, peu soigné. C’est inventif. 

La marque Quentin Tarantino se dessine clairement, son style, son emprunte, allant jusqu’à s’octroyer un petit rôle, comme apposer encore un peu plus sa marque de fabrique. C’est lent, ça discute, ça détaille, puis ça explose, ça part dans tous les sens, souvent dans un déferlement de violence. Le tout servi par une excellente distribution, dont certains seront à plusieurs reprises au casting de Quentin Tarantino, comme Samuel L. Jackson, Uma Thurman, Harvey Keitel, ou encore Tim Roth.

John Travolta n’était pas le premier choix de Quentin Tarantino pour le rôle de Vincent Vega. Il s’est tourné vers lui, car Michael Madsen, qui avait joué dans « Reservoir Dogs » (1992), aura préféré jouer dans « Wyatt Earp » (1994) de Kevin Costner, qui se tournait à la même époque. Ce dernier a depuis exprimé son regret pour cette décision. John Travolta a accepté de jouer dans le film pour un faible salaire à l’époque, soit aux alentours de 100.000 dollars. Mais le succès du film et sa nomination aux Oscars ont reboosté sa carrière. 

La société Miramax aurait préféré avoir Holly Hunter ou Meg Ryan pour le rôle de Mia Wallace, mais Quentin Tarantino a préféré Uma Thurman après l’avoir rencontrée. Elle a participé à une grande partie de la promotion du film. Elle a été nominée pour l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. Elle va retravailler avec le réalisateur pour les deux Kill Bill (2003 et 2004). 

Bruce Willis était une vedette de premier plan à cette époque, mais la plupart de ses films récents avaient été des déceptions au box-office. Jouer dans un film disposant d’un faible budget était une prise de risque pour l’acteur, car cela signifiait qu’il fallait abaisser son salaire et risquer son statut de star, mais la stratégie a été payante. « Pulp Fiction » a ,non seulement apporté à Bruce Willis un nouveau respect en tant qu’acteur, mais lui a également valu plusieurs millions de dollars en raison de son contrat particulier lui offrant des revenus supplémentaires en fonction du nombre d’entrées. 

« Pulp Fiction » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 5 mars 2009 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Pulp Fiction » est un film charnière dans la carrière de Quentin Tarantino, mais également pour la carrière d’un certain nombre d’acteurs y ayant participé. On pourrait même aller jusqu’à dire qu’il fait figure de charnière dans le cinéma hollywoodien. L’histoire part dans différentes directions d’une manière qui peut apparaître comme chaotique et absurde. Le rythme est lent pour exploser violemment sans prévenir. La bande originale est absolument excellente et créer une atmosphère particulière. Un métrage qui combine malicieusement l’humour et la violence. C’est culte !

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

6 réflexions sur “PULP FICTION (1994) ★★★★☆

  1. Il est très certainement dans mon top dix. J’ai adoré ce film, et je m’en lasse jamais ☺️

    Aimé par 1 personne

    Publié par lecturedunebouquineuse | 06/07/2017, 22 10 35 07357
    • Je pense que la plupart des films de Quentin Tarantino apparaissent dans des Top 5 ou des Top 10 de beaucoup de personnes …
      😉
      Pulp Fiction fut un gros succès commercial en 1994 avec près de 214 millions de dollars, mais cette année là il fut largement battu par un autre film que l’on peut régulièrement voir dans les Top 5 et Top 10, « Forrest Gump » de Robert Zemeckis.
      😉

      J'aime

      Publié par DEMANGEON Olivier | 07/07/2017, 2 02 41 07417
  2. Rien d’étonnant si je dis que j’adore ce film et qu’il est aussi dans mon top 10 mais je préfère Reservoir Dogs ^^

    Aimé par 1 personne

    Publié par Shin Niko | 07/07/2017, 9 09 15 07157
  3. Un film culte, qu’il faut évidemment avoir vu au moins une fois dans sa vie !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 07/07/2017, 15 03 08 07087

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 112,560 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :