Drame

AU NOM DE MA FILLE (2016) ★★★☆☆


Au nom de ma fille (2016)

 

Synopsis : Un jour de juillet 1982, André Bamberski apprend la mort de sa fille Kalinka. Elle avait 14 ans et passait ses vacances en Allemagne auprès de sa mère et de son beau-père le docteur Krombach. Rapidement, les circonstances de sa mort paraissent suspectes. L’attitude de Dieter Krombach ainsi qu’une autopsie troublante laissent beaucoup de questions sans réponse. Très vite convaincu de la culpabilité de Krombach, André Bamberski se lance dans un combat pour le confondre. Un combat de 27 ans qui deviendra l’unique obsession de sa vie…

Origine du film : France, Allemagne
Réalisateur : Vincent Garenq
Scénaristes : Vincent Garenq, Julien Rappeneau
Acteurs : Daniel Auteuil, Marie-Josée Croze, Sebastian Koch, Emma Besson, Christelle Cornil, Fred Personne, Serge Feuillard
Musique : Nicolas Errèra
Genre : Drame
Durée : 1 heure et 27 minutes
Date de sortie : 16 mars 2016 (France)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Arena Multimedia Group, Backup Films, Black Mask Productions
Distribué par : Studiocanal, Koch Media
Titre original : Au Nom de ma Fille
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Au Nom de ma Fille » ou « Kalinka » pour la distribution internationale, est un film dramatique franco-germanique datant de 2016, réalisé par Vincent Garenq, à qui l’on doit également « L’Enquête » (2015). Les acteurs principaux sont Daniel Auteuil, qu’on a pu voir dans « Le Guetteur » (2012), Marie-Josée Croze, qu’on a pu voir dans « Le Règne de la Beauté » (2014), Sebastian Koch, qu’on a pu voir dans « Belle Journée pour mourir » (2013), et Christelle Cornil, qu’on a pu voir dans « Le Grand Partage » (2015). Le métrage est basé sur l’affaire Dieter Krombach dont les principaux faits ont eu lieu en 1982.

Sous prétexte qu’un film est basé sur une histoire vraie et extraordinaire, ne signifie pas systématiquement que le film qui en sera adapté sera extraordinaire. C’est certainement le cas avec « Au Nom de ma Fille », une présentation très soignée de la routine procédurale qui suit la lutte sur plusieurs décennies d’un père pour appréhender et faire emprisonner l’homme qui aurait tué sa fille âgée alors de 14 ans.

Mettant en vedette Daniel Auteuil dans le rôle d’André Bamberski, un comptable français qui a passé près de 30 ans à poursuivre le docteur allemand Dieter Krombach pour avoir violé et assassiné sa fille, Kalinka Bamberski, en 1982. Le film est tellement pointu avec les faits majeurs de cette affaire qu’il ne crée jamais de personnages intrigants et aucune forme de dramaturgie sous-jacente. Le métrage peut presque se voir comme un docu-fiction, en dehors de quelques scènes d’émotion sur lesquels on passe rapidement.

À l’inverse de ce que l’on rencontre usuellement, « Au Nom de ma Fille » est trop court. Raconter cette histoire qui court sur plus de trente années en une heure et trente minutes ne laisse pas assez de place pour le développement de certains personnages. 

L’affaire « Dieter Krombach« , comme on l’appelle, a fait la une des médias français et allemands à plusieurs reprises entre 1982, lorsque l’adolescente Kalinka a été retrouvée morte dans la maison de son beau-père, le docteur Krombach et, lorsque ce dernier sera finalement incarcéré en France, en 2011, pour crime, chose qu’il a toujours fermement refusé de reconnaître.

Couvrant à peu près toute la période entre ces deux dates, et même en revenant dans les années 1970 pour des informations de fond cruciales, le script de Vincent Garenq et Julien Rappeneau, s’adaptant du livre autobiographique d’André Bamberski, évolue d’une scène à l’autre sans beaucoup d’impulsion narrative. Ainsi, nous suivons les faits en ligne droite, mais sans qu’il y ait quelque chose d’intéressant avec eux.

Daniel Auteuil est fort dans la partie où on peut voir son personnage exaspéré ou épuisé bien que son personnage est plus ou moins limité à sa seule quête de la rédemption légale. Sebastian Koch apporte plus de nuance qu’un homme perturbé, et on peut même ressentir sa peine et sa compassion par moment, même s’il devient de plus en plus clair qu’il mérite d’aller en prison pour ses actes odieux.

« Au Nom de ma Fille » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 26 juillet 2016 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Au Nom de ma Fille » est un bon film dramatique, qui vaut essentiellement de par le fait qu’il est basé sur une histoire vraie. Le développement est malheureusement trop linéaire, se contentant presque de ne présenter que les faits de manière mécanique. On saute dans le temps parfois rapidement, signalé par de simples incrustations de dates. La distribution offre de bonnes prestations. Daniel Auteuil livre un personnage sombre, uniquement motivé par sa volonté d’obtenir justice, délaissant le reste de sa famille, ses amis, son travail. Sebastian Koch est plus nuancé et offre un personnage plus ambigu, laissant ainsi plus de place au doute. La photographie est volontairement grise afin de coller à l’atmosphère pesante de l’affaire. L’ensemble est un divertissement correct, permettant de se remémorer cette terrible affaire judiciaire, qui d’ailleurs, n’est pas complètement terminée aujourd’hui encore.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 135 421 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :