Action, Ciné-Asia, Drame, Policier

MONSTER BOY (2013) ★★★★★


Monster Boy (2013)

 

Synopsis : Hwayi mène une vie paisible avec ses cinq pères, de redoutables tueurs… Enfant, ses pères lui ont appris le maniement des armes et l’art de tuer un homme de sang froid… Mais lors de sa première mission, les choses tournent mal et Hwayi découvre que ses pères ne sont peut-être pas ceux qu’ils prétendent… Qui est-il réellement ? En proie au doute, Hwayi va peu à peu devenir tel que ses parents l’ont façonné : un tueur impitoyable à leur image…

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Jang Joon-hwan
Scénariste : Park Ju-seok
Acteurs : Yeo Jin-goo, Kim Yoon-seok, Cho Jin-woong, Jang Hyun-sung, Kim Sung-kyun, Park Hae-joon, Park Yong-woo, Lee Geung-young, Yoo Yeon-seok, Moon Sung-keun, Nam Ji-hyun
Musique : Mowg
Genre : Action, Drame, Policier
Durée : 2 heures et 6 minutes
Date de sortie : 9 octobre 2013 (Corée du Sud)
Année de production : 2013
Sociétés de production : Now Films, Pine House Film
Distribué par : Showbox
Titre original : Hwa-i: Gwi-mul-eul Sam-kin A-i / 화이: 괴물을 삼킨 아이
Notre note : ★★★★★

Notre commentaire : « Monster Boy » est un thriller d’action sud-coréen datant de 2013, réalisé par Jang Joon-hwan, dont on devrait bientôt retrouver « 1987 » (2017) sur les écrans. Les acteurs principaux sont Yeo Jin-goo, qu’on a pu voir dans « Warriors of the Dawn » (2017), Kim Yoon-seok, qu’on a pu voir dans « The Murderer » (2010), Cho Jin-woong, qu’on a pu voir dans « Hard Day » (2014), Park Yong-woo, qu’on a pu voir dans « Shiri » (1999), et Lee Geung-young, qu’on a pu voir dans « Pandora » (2016).

L’histoire proposée par « Monster Boy » nous invite à suivre Hwa-yi, un jeune homme de 16 ans. Ce dernier a été kidnappé lorsqu’il était enfant, puis élevé par ses cinq ravisseurs, qu’il appelle désormais « pères ». Ces hommes sont des tueurs, répondant au nom du gang du serpent. Ils sont particulièrement violents. Ils se voient proposer un nouveau contrat visant à éliminer un couple vivant dans un quartier désertifier en raison d’un projet immobilier d’envergure. Hwa-yi va être mis à contribution dans la réalisation de ce nouveau contrat, mais son passé va soudainement resurgir et venir télescoper l’histoire de ces nouvelles victimes.

L’intrigue repose essentiellement sur les liens familiaux supposés et réels des différents protagonistes. Jang Joon-hwan, le réalisateur, en profite pour aborder habilement différentes thématiques. En premier, le syndrome de Stockholm. Ce phénomène psychologique touche les otages ayant vécu durant une période prolongée avec leurs ravisseurs, qui développent une forme d’empathie vis-à-vis de ces derniers. Hwa-yi considère ses geôliers comme ses pères. Le deuxième thème abordé est la quête identitaire. Un besoin profond de savoir qui on est vraiment, et de connaître sa filiation réelle. En effet, en murissant avec l’âge, Hwa-yi s’interroge sur qui sont ses vrais parents, il va être violemment confronté à cette vérité. 

Reste que « Monster Boy » est également un film d’action et les scènes d’action viennent donc ponctuer le récit de manière très dynamique, pour ne pas dire brutale. La course-poursuite entre Hwa-yi et ses pères qui le pourchassent est impressionnante et assez longue. Ce que l’on pourrait appeler la scène finale est, en fait, structuré en trois étapes et le tout dure plus de 30 minutes. Ça flingue à tout-va et les couteaux taillent allègrement les chairs. C’est gore, c’est coréen. En outre, c’est plus que coréen, c’est totalement coréen. Je m’explique. Ils n’aiment pas les happy-ends. C’est dramatique jusqu’au bout. Et c’est tout ce qui fait le charme de ce cinéma. C’est pour cela qu’on l’aime. 

La distribution est dominée par deux acteurs. Yeo Jin-goo, qui incarne le jeune Hwa-yi. L’acteur avait exactement l’âge de son personnage, 16 ans, lors du tournage. Il a déjà un nombre important de métrages présents dans sa filmographie puisqu’il a débuté à l’âge de 8 ans. Ce jeune acteur montre avec « Monster Boy » toutes ses capacités à jouer la comédie, mais également sa dextérité aux arts martiaux. Kim Yoon-seok interprète Seok-tae, le chef charismatique du gang du serpent. Acteur que l’on connaît pour l’avoir vu dans plusieurs productions, comme « The Chaser » (2008), « The Murderer » (2010) ou encore « The Thieves » (2013). Il nous livre ici un personnage froid et cruel, perturbé par son enfance. Ce sont ces deux acteurs que l’on retrouve sur l’affiche présentée avec cette critique. 

 

« Monster Boy » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 29 octobre 2014 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Monster Boy » est un excellent thriller d’action comme seuls les coréens savent en faire. On peut dire qu’il y a tout dans ce métrage. L’histoire est passionnante et l’intrigue est très forte. L’aspect dramatique est incroyablement présent et la distribution participe pleinement à cela. Yeo Jin-goo et Kim Yoon-seok sont tout simplement magnifiques. Les scènes d’actions sont très bien orchestrées. Courses-poursuites incroyables dignes d’un Jason Bourne, fusillades dignes d’un Quentin Tarantino, baston digne d’un Jet Lee. Du grand art. On en prend plein la poire. Un divertissement de premier plan, qu’on recommande avec vigueur !

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 44,775 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :