Drame, Thriller

REMEMBER (2015) ★★★★★


Remember (2015)

 

Synopsis : Un vieil homme, survivant de l’Holocauste, parcourt les États-Unis pour se venger d’un passé qu’il ne cesse d’oublier.

Origine du film : Canada, Allemagne
Réalisateur : Atom Egoyan
Scénaristes : Benjamin August
Acteurs : Christopher Plummer, Bruno Ganz, Jürgen Prochnow, Heinz Lieven, Henry Czerny, Dean Norris, Martin Landau
Musique : Mychael Danna
Genre : Drame, Thriller
Durée : 1 heure et 34 minutes
Date de sortie : 23 mars 2016 (France)
Année de production : 2015
Sociétés de production : Egoli Tossell Film, Serendipity Point Films
Distribué par : Entertainment One, Tiberius Film, A24
Titre original : Remember
Notre note : ★★★★★

Notre commentaire : « Remember » est un thriller dramatique germano-canadien datant de 2015, réalisé par Atom Egoyan, à qui l’on doit également « Captives » (2014). Les acteurs principaux sont Christopher Plummer, qu’on a pu voir dans « Inside Man » (2006), Bruno Ganz, qu’on a pu voir dans « Sans Identité » (2011), Jürgen Prochnow, qu’on a pu voir dans « Da Vinci Code » (2016), Heinz Lieven, qu’on a pu voir dans « This Must Be the Place » (2011), Henry Czerny, qu’on a pu voir dans « L’exorcisme d’Emily Rose » (2005), Dean Norris, qu’on a pu voir dans « Suspect » (2013), et Martin Landau, dont on ne peut que se souvenir de ses prestations dans les séries télévisées Mission: Impossible et Cosmos: 1999.

Suite au décès de Martin Landau survenu le 15 juillet 2017 à l’âge de 89 ans, acteur oscarisé pour son rôle de Bela Lugosi dans le film « Ed Wood » (1994) de Tim Burton, nous avons décidé de regarder cet excellent film, « Remember » (2015) d’Atom Egoyan, où l’on peut voir l’acteur dans l’un de ses derniers rôles. Modestement, nous lui dédions cette critique. 

Benjamin August, se présentant comme un scénariste juif du New Jersey vivant à Los Angeles et qui n’avait jamais signé de script pour un long-métrage auparavant, a déclaré que le concept de « Remember » a commencé avec l’idée de mettre en vedette un homme âgé. Il estimait que les acteurs âgés n’obtenaient que rarement les rôles principaux dans les films. Benjamin August a alors envoyé son scénario au producteur canadien Robert Lantos, qui a rapidement envisagé Atom Egoyan comme étant le réalisateur idéal pour dirigé ce métrage.

Le 30 avril 2014, il a été annoncé que « Remember » serait bien dirigé par Atom Egoyan et mettrait en scène Christopher Plummer, Martin Landau, Dean Norris, Bruno Ganz, Heinz Lieven et Jürgen Prochnow. Atom Egoyan a déclaré que le film intervenait à un moment de l’histoire où les derniers survivants et les derniers criminels de l’Holocauste étaient encore vivants, et que les ouvrages qui étaient publiés à ce sujet en Allemagne au même moment, ont rendu le film opportun. Le réalisateur a affirmé que l’histoire de Benjamin August, le scénariste, était peu conventionnelle et une entreprise à haut risque. Christopher Plummer, qui était le premier et l’unique choix du metteur en scène pour incarner Zev, a déclaré qu’il était également attiré par le projet pour son aspect non conventionnel sur un sujet historique.

Le tournage principal a commencé le 14 juillet 2014 pour un budget de production de 13 millions de dollars. Le 11 mai 2015, la société A24 Films a acquis les droits de distribution sur le film. Il a été proposé en compétition lors du 72ème Festival International du Film de Venise le 10 septembre 2015, où il a reçu une standing ovation d’une dizaine de minutes lors du générique de fin. En dépit de ces acclamations, le film n’a généré que 1,2 million de dollars en Amérique du Nord et 2,5 millions de dollars dans les autres pays pour une recette mondiale au box-office de 3,7 millions de dollars. Le film n’a fait que 800.000 dollars de recette au Canada, ce qui a été jugé particulièrement décevant.

« Remember » est un film tout simplement fantastique. Le script nous emmène dans des univers particuliers, différents, singuliers, mais qui viennent ici s’associer. En premier lieu, il y a la vieillesse. Le personnage principal est censé être âgé d’environ 90 ans. Dans son environnement direct, étant donné qu’il vit dans une maison de retraite, il y a également des personnes âgées. Il va partir à la recherche d’une personne du même âge que lui. Sa quête va l’emmener dans d’autres établissements accueillant des personnes âgées.

Dans un deuxième temps, il y a la démence, qui dans ce cas, est associée à l’âge gériatrique. Une démence qui, chez les seniors, est parfois nommée démence sénile, ou tout simplement sénilité. C’est ce dont Zev Guttman, magistralement interprété par Christopher Plummer, est atteint. Afin d’avancer dans sa quête, son camarade de la maison de retraite, Max Rosenbaum, incarné par Martin Landau, paix à son âme, lui a laissé des directives précises par écrit, qu’il doit régulièrement consulter afin de se souvenir de ce qu’il doit faire.

Enfin il y a l’Holocauste, car Zev Guttman et Max Rosenbaum sont des rescapés de la Shoah. Et la quête de Zev n’est autre qu’une vengeance. En effet, il cherche le nazi qui jadis a exterminé sa famille. Le script est tellement bien écrit qu’on ne voit absolument pas arrivé le twist final, qui permet à ce métrage d’apparaître comme l’un des films de revanche sur les nazis les plus puissants et les plus exceptionnels qui ont été réalisés. Le réalisateur nous place dans une tension complexe et passionnante.

En outre, le passage opposant Zev Guttman (Christopher Plummer)  à John Kurlander (Dean Norris) offre quelques scènes d’une rare intensité, suprêmement tendues. D’ailleurs la performance de Dean Norris est à souligner. Cependant, on retiendra avant tout la performance de Christopher Plummer, âgé de 84 ans lors du tournage, qui démontre une maîtrise parfaite de ses attitudes corporelles, des expressions de son visage, du vide provoqué par la maladie, et finalement de la compréhension des choses lorsque les souvenirs reviennent à lui. Une performance admirable en tous points.

Le personnage de Zev Guttman est attachant, attendrissant. On le sent perdu, parfois à la dérive. On le sent lent, frêle, faible. Et puis parfois, il y a cette lueur de lucidité, cet œil malicieux, comme lorsqu’il déjoue le contrôle à la frontière americano-canadienne. Sa sénilité lui joue des tours, il cherche sa femme, alors que cette dernière est décédée quelques jours auparavant. Il croit même la voir, il lui parle. Puis finalement revient à sa quête, motivé et déterminé.

Le personnage de Max Rosenbaum (Martin Landau) est plus machiavélique. C’est le chef d’orchestre de la quête de Zev. Il a organisé ce périple, coordonnant et finançant la recherche de son ancien camarade de déportation. Martin Landau apparaît finalement peu à l’écran, mais son personnage est capital pour l’histoire, le développement et l’intrigue. C’est lui qui finalement apportera la conclusion de cette aventure.

« Remember » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 6 septembre 2016 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Remember » est un film formidable, disposant d’une histoire de vengeance terriblement bien scénarisée. L’intrigue est superbe, et on ne sait jamais ce qui va se passer l’instant d’après. La fin est magnifiquement travaillée. Le rythme est plaisant et la photographie offre par moment de beaux paysages. Mais c’est du côté de la distribution qu’on est émerveillé, le casting offrant de superbes prestations. Christopher Plummer est magnifique de réalisme, de sincérité et d’émotion. Dean Norris est terrifiant et impressionnant, et enfin Martin Landau est excellent dans son rôle de commanditaire et de mécène. Un film excellent qu’on ne peut que recommander !

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “REMEMBER (2015) ★★★★★

  1. Ah, je voulais justement le voir au moment de sa sortie, mais il ne passait pas chez moi…Du coup, tu me confortes tout de même, dans l’idée de le voir absolument !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 20/07/2017, 16 04 05 07057
    • A la fin du film, Laurence m’a dit, « celui là, tu peux lui mettre 5 (étoiles) direct ». J’étais complètement d’accord avec elle. Ce qui interpelle en premier lieu c’est la performance de Christopher Plummer, bien que ce n’est pas pour lui qu’on voulait voir se film, mais pour Martin Landau, qui vient décéder il y a quelques jours. Mais la performance de Dean Norris, un acteur qu’on aime beaucoup, surtout après l’avoir suivi dans les séries télévisées « Breaking Bad » et « Under the Dome », est, certes courte mais très intense, très dure, très violente dans l’esprit, pas forcément physiquement. Mais le scénario est magnifique, et le twist final laisse sur le cul …. Bref, on a adoré, et je suis impatient d’avoir ton retour sur ce film.

      J'aime

      Publié par DEMANGEON Olivier | 20/07/2017, 16 04 16 07167

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 56,108 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :