Found Footage, Horreur, Thriller

DIARY OF THE DEAD (2007) ★★☆☆☆


Diary of the Dead (2007)

 

Synopsis : Des étudiants en cinéma tournent, dans une forêt, un film d’horreur à petit budget, lorsque la nouvelle tombe au journal télévisé : partout dans le pays, on signale des morts revenant à la vie. Témoins de massacres, de destructions et du chaos ambiant, ils choisissent alors de braquer leurs caméras sur les zombies et les horreurs bien réelles auxquels ils sont confrontés afin de laisser un témoignage de cette nuit où tout a changé…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : George A. Romero
Scénariste : George A. Romero
Acteurs : Michelle Morgan, Josh Close, Shawn Roberts, Amy Lalonde, Joe Dinicol, Scott Wentworth, Philip Riccio, Chris Violette, Tatiana Maslany
Musique : Norman Orenstein
Genre : Horreur, Thriller
Durée : 1 heure et 35 minutes
Date de sortie : 25 juin 2008 (France)
Année de production : 2007
Sociétés de production : Artfire Films, Romero-Grunwald Productions
Distribué par : The Weinstein Company, Dimension Films
Titre original : Diary of the Dead
Notre note : ★★☆☆☆

Notre commentaire : « Diary of the Dead » est un film d’horreur américain, écrit et réalisé par George A. Romero, à qui l’on doit également « Survival of the Dead » (2009). Les acteurs principaux sont Michelle Morgan, qu’on a pu voir dans « Fire Serpent » (2007), Joshua Close, qu’on a pu voir dans « Prémonitions » (2015), et Shawn Roberts, qu’on a pu voir dans « Resident Evil: Chapitre Final » (2016). Bien que ce film a été produit indépendamment, il a bénéficié d’une diffusion en salles à compter du 15 février 2008, distribué par Dimension Films, puis sur DVD, diffusé par The Weinstein Company et Genius Entertainment à partir du 20 mai 2008.

Suite au décès de George A. Romero survenu le 16 juillet 2017 à l’âge de 77 ans, nous avons décidé de regarder ce film. Ce réalisateur est souvent considéré comme un pionnier influent dans le genre du film d’horreur et a été nommé « icône » et « père du film de zombie ». Modestement, nous lui dédions cette critique. 

« Diary of the Dead » est le cinquième film de la série « Dead » de George A. Romero et on y trouve des références notables aux films antérieurs du réalisateur. Cependant, ce film n’est pas une suite directe de l’un des films du réalisateur. D’après ce dernier, le film est un réarrangement du mythe, et doit être considéré comme une histoire parallèle qui se déroulerait en temps que « La Nuit des Morts-vivants » (1968). Même si le quatrième film, « Le Territoire des Morts » (2005), fut produit par Universal Studios, « Diary of the Dead » a été produit par Romero-Grunwald Productions, société créée par le réalisateur et son copain Peter Grunwald.

George A. Romero a annoncé lui-même son projet de film en août 2006 après avoir signé un accord pour l’écrire et le diriger. Le tournage a débuté le 19 octobre 2006 à Toronto pour une période de quatre semaines. Le réalisateur a largement utilisé des images générées par ordinateur, cela lui a permis de tourner rapidement et d’ajouter les effets plus tard. En outre, le style du film, en found footage, nécessitait des changements dans sa méthode habituelle de travail, qui consistait jusque-là à filmer sous plusieurs angles, d’assembler les scènes en salle de montage. 

Honnêtement l’histoire proposée par « Diary of the Dead » n’a pas grand intérêt. On retrouve un groupe d’étudiants de l’Université de Pittsburg, accompagné de l’un de leurs professeurs, qui cherche à survivre dans ce qui se présente comme une apocalypse zombie mondiale. Il n’y a rien de fondamentalement nouveau dans ce métrage. On peut observer des zombies de la vieille école, qui marchent lentement, errant à la recherche de chair fraîche. Ceux qui se feraient mordre, sont rapidement transformés en zombie à leur tour. Mais comme dans « The Walking Dead« , même ceux qui meurent de mort naturelle, finissent par revenir à la vie sous forme de zombie. On tourne en rond. 

Le casting n’offre rien de particulier, étant, pour l’essentiel, composé de jeunes acteurs canadiens. L’intrigue est basique et se limite à savoir qui va survivre, et qui va mourir pour revenir s’en prendre aux autres en étant transformé à son tour en zombie. Comme à chaque fois, le groupe de départ fond au fur et mesure de l’avancée de l’histoire, en raison de morsures, et autres accidents, obligeant l’un des survivants à stopper définitivement le nouveau zombie en lui tirant dans la tête, ou en lui transperçant ce qu’il reste de cerveau avec un objet contondant. On tourne en rond. 

Le seul point intéressant est la critique des médias conventionnels, qui bien souvent sont à la solde des gouvernements, qui cherchent à minimiser la gravité de la pandémie, avant de perdre totalement le contrôle. Les informations réelles, ou ce que l’on pourrait considérer comme la vérité, étant finalement diffusée via les réseaux sociaux, ou des personnes lambda publient leurs propres vidéos. On retrouve également une tentative de dénonciation du racisme, en laissant croire que la maladie contagieuse qui serait à l’origine de l’épidémie zombie aurait été introduite aux États-Unis par des étrangers, alors que la pandémie sera bientôt mondiale. Cependant cet aspect est très mal développé.

« Diary of the Dead » a fait l’objet de plusieurs éditions en DVD ainsi qu’en Blu-ray, dont celle paru le 6 janvier 2014 chez ESC Distribution. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Diary of the Dead » est un film de zombies très moyen, voire médiocre, n’offrant rien de novateur dans ce genre, l’histoire, l’intrigue, le développement sont du vu et du revu. Rien de nouveau sous le soleil des zombies, même venant du « père » du film de zombies, ce qui ajoute à la désolation. Le casting offre des prestations correctes et la photographie en found footage est correcte sans révolution aucune. On lui préférera peut-être « Land of the Dead » (2005) ou probablement « Day of the Dead » (1985).

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 67,060 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :