Action, Drame

SAVAGE DOG (2017) ★★☆☆☆


Savage Dog (2017)

 

Synopsis : Au moment de la déroute française en Indochine en 1959, sur une terre où les règles ont disparu, où l’époque est sans pitié, la naissance d’une légende va se mettre en place dans la violence.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Jesse V. Johnson
Scénariste : Jesse V. Johnson
Acteurs : Scott Adkins, Marko Zaror, Juju Chan, Cung Le, Vladimir Kulich, Keith David, Charles Fathy, Matthew Marsden
Musique : Sean Murray
Genre : Action, Drame
Durée : 1 heure et 34 minutes
Date de sortie : 4 août 2017
Année de production : 2017
Sociétés de production : Cho Man Ro Enterprises, Compound B, Bleiberg Entertainment, XLrator Media
Distribué par : XLrator Media
Titre original : Savage Dog
Notre note : ★★☆☆☆

Notre commentaire : « Savage Dog » est un film d’action dramatique américain datant de 2017, écrit et réalisé par Jesse V. Johnson, à qui l’on doit également « The Butcher » (2009). Les acteurs principaux sont Scott Adkins, qu’on a pu voir dans « Doctor Strange » (2016), Marko Zaror, qu’on a pu voir dans « Machete Kills » (2013)Juju Chan, qu’on a pu voir dans « Tigre & Dragon 2 » (2016)Cung Le, qu’on a pu voir dans « Pandorum » (2009), Vladimir Kulich, qu’on a pu voir dans « Le 13ème Guerrier » (1999), et Keith David, qu’on a pu voir dans « Désigné pour Mourir » (1990).

L’histoire proposée par « Savage Dog » nous emmène à la fin des années 1950, début des années 1960, lorsque la France se retire de son engagement militaire en Indochine. Le pays est une zone de non-droit, où toutes sortes d’individus indésirables dans leur pays d’origine, se livrent à toutes sortes d’activités criminelles. De là, va émerger Martin Tillman, un Irlandais, ancien activiste de l’IRA, recherché par les services secrets britanniques, un combattant d’une grande agilité, qui va tenter de gagner sa liberté à travers des combats illégaux. 

Il faut l’avouer le script est très léger, et plus qu’usuel. Jean-Claude Van Damne est passé par là avant, en proposant également des choses très similaires. Il n’y a pas réellement d’effort pour proposer un personnage qui serait réellement différent ou attractif, et finalement tout se résume à une histoire habituelle de vengeance. Il y a beaucoup trop de clichés. On sait à l’avance que le personnage incarné par Scott Adkins sera trahi, il revient d’entre les morts, il se remet de ses blessures, il s’entraîne et le voilà parti sur le chemin de la vendetta personnelle. 

Il y a cependant une véritable curiosité dans « Savage Dog », c’est la narration de l’histoire, assurée par le personnage de Valentine, incarné par Keith David, en voix off. C’est étrange parce que ce personnage raconte l’histoire comme si celle-ci appartenait à son passé, mais il meurt en court de route, mais il continue de raconter l’histoire au-delà de son décès et de sa disparition de l’intrigue. En outre, de nombreuses scènes sont proposées au ralenti, histoire d’allonger la durée du film pour arriver péniblement à 1h30. 

Les différents antagonistes sont peut-être le seul intérêt du film, car c’est par eux que certaines scènes de combat vont être proposées. Ces personnages de méchants étant assurés par des stars des arts martiaux. Cung Le joue un ex-parachutiste Vietnamien qui ne fait et ne dit pas grand chose tout au long du film jusqu’à sa scène finale où il affronte finalement le personnage de Scott Adkins. On retrouve également Marko Zaror, qui lui aussi affrontera le principal protagoniste dans la dernière partie du film. 

Le problème numéro un de Scott Adkinsc’est Scott Adkins lui-même. C’est un technicien des arts martiaux absolument fantastique, mais je doute qu’il puisse être un personnage de premier plan. Il n’a pas réellement l’apparence d’un personnage central, il ressemble toujours à un méchant. Sa portée est donc limitée. Il fonctionne bien en arrière-plan, comme homme de main, comme personnage secondaire, avec peu de dialogue. Dès lors que ce type d’acteurs se retrouve avec un rôle avec de la consistance, ils ont tendance à s’effondrer. Par exemple, Zaror étant particulièrement mauvais dans ce film. On pourrait dire la même chose de JCVD, mais il possède un laissez-passer parce qu’il était le premier dans ce registre, en offrant un nouveau style au film d’action dans les années 1980.

En conclusion, « Savage Dog » est un film très moyen, disposant d’une histoire usuelle, sans grand intérêt et l’intrigue est cousue de fil blanc. La photographie ne permet pas vraiment de s’immerger dans l’époque proposée par la trame principale. L’ensemble offre un aspect beaucoup plus moderne que l’époque où est censée se dérouler l’action. La distribution est plutôt mauvaise dans la partie comédie, mais excellente pour les scènes d’action et notamment les combats en corps-à-corps. Le rythme est bon et la bande originale est sympathique. Un film qui plaira essentiellement aux fans de Scott Adkins, les autres, passez votre chemin …!

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 179 038 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Pages et Articles Phares

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :