Drame, Mystère, Thriller

VOICE FROM THE STONE (2017) ★★★☆☆


Voice from the Stone (2017)

 

Synopsis : Dans un vieux manoir de Toscane, Verena, une infirmière, s’occupe d’un jeune garçon devenu muet suite à la mort soudaine de sa mère. Elle découvre que l’enfant est en réalité hanté par des forces malveillantes emprisonnées dans les murs de la bâtisse. Au fur et à mesure que le temps passe et que ses relations avec le père de l’enfant évoluent, Verena est, elle aussi, peu à peu ensorcelée. Si elle veut sauver le garçon et se libérer, elle doit affronter les mauvais esprits cachés dans la pierre…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Eric Dennis Howell
Scénariste : Andrew Shaw
Acteurs : Emilia Clarke, Marton Csokas, Caterina Murino, Remo Girone, Lisa Gastoni, Edward George, Kate Linder
Musique : Michael Wandmacher
Genre : Drame, Mystère, Thriller
Durée : 1 heure et 34 minutes
Date de sortie : 28 avril 2017 (États-Unis)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Zanuck Independent, Code 39 Films, Producer Capital Fund
Distribué par : Momentum Pictures, Eagle Films, Marco Polo Production
Titre original : Voice from the Stone
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Voice from the Stone » est un thriller psychologique américain, datant de 2017, réalisé par Eric D. Howell, qui semble signer là son premier long-métrage, plus connu pour son travail de coordinateur de cascades. Ce métrage est basé sur le roman du même nom écrit par Silvio Raffo. Les acteurs principaux sont Emilia Clarke, qu’on a pu voir dans « Terminator Genisys » (2015)Marton Csokas, qu’on a pu voir dans « Dream House » (2011), Caterina Murino, qu’on a pu voir dans « Antigang » (2015), Remo Girone, qu’on a pu voir dans « Live by Night » (2016), et Lisa Gastoni, qu’on a pu voir dans « Submission » (1976).

Le tournage principal de « Voice from the Stone » a débuté en Italie en novembre 2014 et s’est terminé le 23 décembre 2014. Le film a été tourné en Toscane, mais certaines prise de vue furent effectuées dans la région Lazio ainsi qu’aux studios Cinecittà à Rome. En septembre 2015, il a été révélé que la chanteuse d’Evanescence, Amy Lee, composerait et chanterait la chanson pour le générique de clôture du film. La chanson a été enregistrée au Skywalker Ranch en Californie et Amy Lee a tourné une vidéo pour l’accompagner. Certaines prises de vue du clip ont été réalisées sur les lieux du tournage du film en Toscane. En octobre, elle a révélé que la chanson s’appellerait « Speak to Me« .

L’histoire proposée par « Voice from the Stone » nous emmène en Italie, et plus précisément en Toscane, dans les années 1950, où l’on va suivre une infirmière, Verena (Emilia Clarke) venir en aide à un jeune garçon, Jakob (Edward George Dring), troublé par le décès, pour ne pas dire traumatisé par le décès de sa mère. En outre, le père du garçon, Klaus Rivi (Marton Csokas), souffre également du décès de son épouse. La présence de Verena va cependant lui redonner goût à la vie, et ainsi, il va reprendre sa passion pour la sculpture. 

Le développement de l’intrigue est lent, permettant de développer la compréhension de la douleur qui habite les personnages et la manière dont cet être disparu hante les lieux et les esprits, tous traumatisés depuis la mort soudaine de l’ancienne maîtresse de cette magnifique demeure toscane. Malheureusement, les efforts de la jeune infirmière sont sans succès alors que son attachement au jeune garçon grandit. Elle décide alors que la seule manière de l’aider est d’essayer de vivre ce qu’il éprouve. 

Le réalisateur, Eric Dennis Howell, est arrivé à créer une atmosphère particulière et un malaise visuel à travers ses cadrages étonnants de la demeure toscane, souvent enrobée de brouillard, en faisant ainsi, un personnage à part entière. Un personnage clé. Cette battisse est néanmoins magnifique, peut-être en raison de l’éclairage naturel. La beauté est là, mais également le mystère également. Les galeries, l’ancienne carrière inondée, la forêt environnante. En d’autres termes, la photographie est très réussie.

La fin du film ouvrira forcément beaucoup d’échanges, beaucoup de questionnements, beaucoup d’interrogations, et elle sera appréciée différemment par les uns et les autres. Plusieurs pistes de réflexions sont possibles. Quoi qu’il en soit, « Voice from the Stone » livre une histoire avec deux types de fantômes, ceux qui se manifestent comme un souvenir de ceux que nous avons aimés ou perdus, et ceux qui apparaissent dans l’esprit des personnes. Finalement, ce film est une histoire classique de fantômes, mais livrée délicatement, sans action, sans jump scare, sans effets spéciaux, mais plutôt dans un mouvement léger et doux.

La distribution offre de bonnes prestations, et bien entendu beaucoup se focaliseront sur la performance d’Emilia Clarke qui tient le rôle principal, mais c’est Marton Csokas qui nous aura le plus séduit par son jeu d’acteur. En effet, ce dernier offre une figure typique, masculine, rude et insaisissable, paternelle, aux allures fortes, mais laissant progressivement apparaître des failles, des faiblesses, de la douleur, de la tendresse et de l’amour. On reconnaîtra au passage l’actrice italienne Caterina Murino, ancienne candidate à l’élection de Miss Italie où elle terminera à une honorable quatrième place, et qui fut modèle pour des publicités pour MasterCard, Swatch, Mercedes-Benz ou encore Nescafé. Elle fut également une James Bond girl dans « Casino Royale » (2006). Dans ce métrage elle campe un personnage secondaire, mais de première importance, soit Malvina Rivi, l’épouse de Klaus et mère de Jacob.

« Voice from the Stone » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 26 juillet 2017 chez Sony Pictures Home Entertainment. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Voice from the Stone » est un bon film mystérieux, disposant d’une histoire correcte avec un développement volontairement lent. L’intrigue est intéressante et se rapproche de ce qu’avait proposé Alfred Hitchcock avec « Rebecca » (1940). La photographie est magnifique, faisant de la demeure toscane un personnage à part entière. La distribution offre d’honorables prestations, et on retiendra les performances d’Emilia Clarke et de Marton Csokas. La bande originale est plaisante avec un titre d’Amy Lee (Evanescence) en guise de générique de fin.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “VOICE FROM THE STONE (2017) ★★★☆☆

  1. Alors là, tu as carrément attisé ma curiosité, le scénario me plaît beaucoup et j’adore le casting !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 04/08/2017, 15 03 19 08198

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 56,108 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :