Ciné-Asia, Corée du Sud, Crime - Policier, Drame, Thriller

THE UNJUST (2010) ★★☆☆☆


The Unjust (2010)

 

Synopsis : Hautement médiatisée, l’affaire d’un tueur en série est en pleine impasse, alors que la Police a officieusement tué le seul suspect. Pour en terminer avec l’enquête, un haut gradé demande à un capitaine dont la carrière se traîne, d’inventer le parfait coupable. Mais sur son chemin, il croisera un procureur acharné et un mafieux très retors…

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Ryoo Seung-wan
Scénariste : Park Hoon-jung
Acteurs : Hwang Jung-min, Ryoo Seung-bum, Yoo Hae-jin, Chun Ho-jin, Ma Dong-seok, Jung Man-sik, Lee Sung-min, Kim Su-hyeon, Lee Hee-joon, Oh Jung-se, Song Sae-byeok
Musique : Jo Yeong-wook
Genre : Drame, Policier, Thriller
Durée : 1 heure et 59 minutes
Date de sortie : 28 octobre 2010 (Corée du Sud)
Année de production : 2010
Sociétés de production : Film Train, Filmmaker R&K
Distribué par : CJ Entertainment
Titre original : Budang georae / 부당거래
Notre note : ★★☆☆☆

Notre commentaire : « The Unjust » est un thriller policier sud-coréen datant de 2010, réalisé par Ryoo Seung-wan, à qui l’on doit également « The Berlin File » (2013). Les acteurs principaux sont Hwang Jung-min, qu’on a pu voir dans « The Strangers » (2016), Ryoo Seung-bum, qu’on a pu voir dans « The Berlin File » (2013), Chun Ho-jin, qu’on a pu voir dans « A Dirty Carnival » (2006), Lee Sung-min, qu’on a pu voir dans « Morsures » (2012), Ma Dong-seok, qu’on a pu voir dans « Dernier Train pour Busan » (2016), et Yoo Hae-jin, qu’on a pu voir dans « Pandemie » (2013).

L’histoire proposée par « The Unjust » est très complexe, et s’avère être une dénonciation sombre et amère de la corruption dans le système judiciaire sud-coréen. On y retrouve un policier, le capitaine Choi Cheol-gi, incarné par Hwang Jung-min, corrompu, qui se retrouve en charge de trouver un suspect idéal pour endosser la responsabilité d’une série de meurtres. On y retrouve également un procureur corrompu, Joo Yang, incarné par Ryoo Seung-bum, qui joue de son pouvoir pour annuler les poursuites contre un homme d’affaires tout aussi corrompu. 

Tout ceci va basculer dans un imbroglio terrifiant, les uns essayant de saboter les investigations des autres et vice-versa, tout en essayant de ne pas être pris la main dans le sac, voir d’effacer les preuves de leur propre implication dans les affaires. C’est compliqué, mais on arrive à suivre. Le gros souci de cette production sud-coréenne, c’est le ton qui est donné au film. Il y a manifestement le désir d’apporter une touche comique à certaines situations, mais ce n’est pas franc. Soit on fait du comique soit on n’en fait pas. Une pointe d’humour, ok, on connaît, et ça passe quand c’est bien fait. Mais dans « The Unjust » ça frôle le guignolesque. Cela ne fait pas vraiment à rire, à peine sourire, et surtout ça casse l’ambiance, ça casse l’atmosphère. C’est dérangeant. 

Le seul, parmi les personnages principaux, qui s’avère être sérieux, c’est le capitaine Choi Cheol-gi, et ce, jusqu’au moment où il se fond en excuses devant le procureur Joo Yang, se sentant acculé par ce dernier. La scène est ridicule, même si elle s’avère être révélatrice des us et coutumes coréennes.

Le film devient malheureusement intéressant dans sa toute dernière partie. Malheureusement, car il aura fallu attendre tout ce temps pour que cela prenne une vraie tournure captivante. Le capitaine Choi Cheol-gi faisant le nettoyage par le vide, pour finalement se retrouver propulser commissaire. Ce qui lui sera finalement fatal. On pourrait penser que tous ces aspects négatifs pourraient trouver leur origine dans le doublage, mais il n’en est rien, c’est vraiment la mise en scène et la direction d’acteurs qui est médiocre, ou tout du moins qui n’aura pas trouvé grâce à nos yeux. 

« The Unjust » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 18 avril 2012 chez Sony Pictures Home Entertainment. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « The Unjust » dispose d’une histoire intéressante et complexe, avec une intrigue assez bien construite, mais malheureusement le film prend une orientation très médiocre en raison du style qui lui est insufflé par le réalisateur, en voulant apporter une orientation comique, qui n’aura pas trouvé l’indulgence espérée auprès des modestes cinéphiles que nous sommes. Les prestations sont donc tronquées en raison de ce choix de mise en scène loufoque. Un film qui aurait certainement pu être nettement plus passionnant. Dommage ! 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 134 506 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :