Action, Crime - Policier

HORS LIMITES (2001) ★★★☆☆


Hors limites (2001)

 

Synopsis : Cinquante kilos d’héroïne ont disparu du dépôt central de la police de Detroit. Exécuté par un commando de six hommes, ce coup monté est l’oeuvre de professionnels. En dépit de ses loyaux services, Orin Boyd, un flic aux méthodes quelque peu orthodoxes, est rétrogradé au poste de police 15 dans le quartier le plus dur de la ville. Il oriente l’enquête vers Latrell Walker, un dealer dont la réputation n’est plus à faire.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Andrzej Bartkowiak
Scénaristes : Ed Horowitz, Richard D’Ovidio
Acteurs : Steven Seagal, DMX, Isaiah Washington, Anthony Anderson, Michael Jai White, David Vadim, Matthew G. Taylor, Bill Duke, Jill Hennessy, Bruce McGill, Tom Arnold, Eva Mendes, Jamie Foxx
Musique : Damon « Grease » Blackman, Jeff Rona
Genre : Action, Policier
Durée : 1 heure et 41 minutes
Date de sortie : 25 avril 2001 (France)
Année de production : 2001
Sociétés de production : Village Roadshow Pictures, Silver Pictures
Distribué par : Warner Bros. Pictures
Titre original : Exit Wounds
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Exit Wounds » ou « Hors Limites » pour la distribution française, est un film d’action américain, datant de 2001, dirigé par Andrzej Bartkowiak, à qui l’on doit également « Doom » (2005). Les acteurs principaux sont Steven Seagal, qu’on a pu voir dans « Piège à Haut Risque » (1998)DMX, qu’on a pu voir dans « Cradle 2 the Grave » (2003), Isaiah Washington, qu’on a pu voir dans « L’affaire Cate McCall » (2013), Anthony Anderson », qu’on a pu voir dans « Les Infiltrés » (2006), Michael Jai White, qu’on a pu voir dans « SWAT, Under Siege » (2017), Bill Duke, qu’on a pu voir dans « Predator » (1987), Jill Hennessy, que l’on connaît pour son rôle de Claire Kincaid dans la série « New-York Police Judiciaire » ainsi que pour avoir incarné le personnage de Jordan Cavanaugh dans la série télévisée « Preuve à l’appui » (2001-2007), Eva Mendes, qu’on a pu voir dans « Very Bad Cops » (2010), et Jamie Foxx, qu’on a pu voir dans « Miami Vice » (2006).

C’est dans le cadre de notre « Steven Seagal Challenge » que nous avons visionné ce film. Il s’agit du douzième long-métrage de l’acteur dans sa filmographie.

L’histoire proposée par « Hors Limites » nous invite à suivre Orin Boyd (Steven Seagal), un policier un petit peu trop zélé qui se retrouve transféré dans un commissariat situé dans un quartier mal famé. Il se retrouve assigné à des tâches ingrates, qui bien entendu ne satisferont en rien son caractère impulsif. Il se retrouve rapidement impliqué dans une apparente affaire de drogue, où des policiers corrompus sont impliqués. La corruption dans la police fut également le thème dans de précédents films de Steven Seagal, soit « Nico » (1988), « Échec et Mort » (1990) et « Désigné pour mourir » (1990).

« Hors Limites » offre de nombreuses scènes d’action, telles que des fusillades, de nombreux combats à mains nues, et des poursuites en voiture. La séquence d’ouverture a été inspirée par une séquence similaire présente dans un scénario de Jeffrey Boam qui avait été rejeté pour le quatrième opus de « L’Arme Fatale ». Le producteur, Joel Silver, se souvenant de cette séquence, a décidé de la faire ajouter dans ce film. 

« Hors Limites » fut considéré comme une surprise au box-office en démarrant à la première place lors de sa sortie. Le film a rapporté environ 50 millions de dollars aux États-Unis et 30 millions de dollars dans les autres pays, soit une recette mondiale de 80 millions de dollars, contre un budget de 33 millions de dollars. Il a été salué comme étant le grand « retour » de Steven Seagal, mais obtint un accueil mitigé de la part de la critique. 

L’histoire est plutôt usuelle et l’intrigue se veut basique. On retiendra essentiellement deux personnages, soit Orin Boyd (Steven Seagal) et Latrell Walker/Leon Rollins (DMX). Le premier est typiquement le type de personnage incarné régulièrement par Steven Seagal, un policier atypique aux méthodes explosives, en délicatesse avec sa hiérarchie, et œuvrant la plupart du temps seul. Le second est plus ambigu, présenté dans un premier temps comme un criminel ayant des intérêts dans le trafic de drogue, pour finalement découvrir qu’il ne cherche qu’à venir en aide à son frère, injustement incarcéré par des policiers corrompus. 

On reconnaîtra au passage de nombreux visages, comme Isaiah Washington, Anthony Anderson, Michael Jai White, Bill Duke, Jill Hennessy,  Tom Arnold et également Eva Mendes. Lors de la première du film, en compagnie de sa famille, elle a découvert, horrifiée, que l’intégralité de ses dialogues avaient entièrement été doublée par une autre actrice. Le producteur lui expliqua par la suite que sa voix avait été remplacée parce qu’elle « ne sonnait pas assez intelligente ». 

Le personnage incarné par Jill Hennessy, le lieutenant Mulcahy, rencontre un destin semblable au personnage qu’elle incarne dans la série télévisée New-York – Police judiciaire, soit Claire Kincaid, où elle est tuée dans un accident de voiture. Elle avait peur de la réaction de son père à la vision du film puisque la séquence était encore plus graphique.

« Hors limites » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 7 novembre 2001 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Hors Limite » est un film d’action tout à fait correct, disposant d’une histoire classique et d’une intrigue usuelle. Le rythme est très plaisant, et les scènes d’actions sont nombreuses et correctement orchestrées. Ce fut le dernier film de Steven Seagal à bénéficier d’une large diffusion en salles. Ce fut également le film de la star ayant obtenu la meilleure ouverture au box-office. C’était le retour de l’acteur après une absence de près de trois années, plus mince, ayant mis à jour sa garde-robe et ayant abandonné sa queue-de-cheval. Dans le reste de la distribution, les prestations sont correctes. La bande originale est très plaisante, essentiellement composée de titres de DMX. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 151 491 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :