Horreur, Science fiction, Thriller

ALIEN: COVENANT (2017) ★★★★☆


Alien Covenant (2017)

 

Synopsis : 2103 – 10 ans après Prometheus. Le vaisseau spatial Covenant est en route pour la lointaine planète Origae-6 afin d’y établir une colonie, un nouvel avant-poste pour l’humanité. Mais un incident grave contraint le vaisseau à se dérouter vers une autre planète émettant un étrange signal, située à une distance plus proche et qui a tout d’un paradis terrestre.

Origine du film : États-Unis, Royaume-Uni
Réalisateur : Ridley Scott
Scénaristes : John Logan, Dante Harper
Acteurs : Michael Fassbender, Katherine Waterston, Billy Crudup, Danny McBride, Demián Bichir, Carmen Ejogo, Amy Seimetz, Callie Hernandez, Jussie Smollett, Guy Pearce
Musique : Jed Kurzel
Genre : Horreur, Science-fiction, Thriller
Durée : 2 heures
Date de sortie : 10 mai 2017 (France)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Scott Free Productions, Brandywine Productions
Distribué par : 20th Century Fox
Titre original : Alien: Covenant
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Alien: Covenant » est un film de science-fiction américano-britannique datant de 2017, réalisé par Ridley Scott, à qui l’on doit également « Seul sur Mars » (2015). Les acteurs principaux sont Michael Fassbender, qu’on a pu voir dans « A ceux qui nous ont offensés » (2016), Katherine Waterston, qu’on a pu voir dans « Les Animaux Fantastiques » (2016), Billy Crudup, qu’on a pu voir dans « Jackie » (2016), Danny McBride, qu’on a pu voir dans « This Is the End » (2013), et Demián Bichir, qu’on a pu voir dans « Les Huit Salopards » (2015)« Alien: Covenant » est une suite de « Prometheus » (2012), et le deuxième épisode dans la série de préquels des films Alien. Ce film est également le sixième métrage dans la franchise Alien. 

En 2012, avant même la sortie de « Prometheus » (2012), le réalisateur Ridley Scott a commencé à insister sur les perspectives d’une suite. En effet, ce dernier a déclaré qu’une suite suivrait Elizabeth Shaw (Noomi Rapace) vers sa prochaine destination. Le co-scénariste de Prometheus, Damon Lindelof, a mis en doute sa propre participation à ce futur projet. Ridley Scott a expliqué qu’un autre film serait nécessaire pour combler l’intervalle « Prometheus » (2012) et « Alien » (1979). Il faut garder en mémoire que « Prometheus » (2012) et « Alien: Covenant » sont des préquels de « Alien » (1979), c’est-à-dire des histoires se déroulant avant les événements présentés dans le tout premier film « Alien » paru en 1979. Toujours pour mémoire, les événements proposés dans « Alien » (1979) se déroulent en 2122. L’histoire de « Prometheus » (2012) se déroule en 2089. Enfin, « Covenant » (2017) propose une histoire se déroulant en 2104.

Le scénario initial a été écrit par Dante Harper, mais une réécriture complète a été effectuée par le scénariste John Logan. Ce dernier avait précédemment travaillé avec Ridley Scott sur « Gladiator » (2000). Pour John Logan, le concept principal était d’adopter une double trame pour le film qui combinerait les éléments d’horreur d’Alien avec les éléments philosophiques de Prometheus. Le 24 septembre 2015, Ridley Scott a présenté le titre du film comme étant Alien: Paradise Lost. En novembre 2015, le réalisateur a révélé le nouveau titre, Alien: Covenant, et le tournage a commencé en février 2016 en Australie. Un logo officiel, un synopsis et une date de sortie ont été publiés le 16 novembre 2015. 

La première de « Alien: Covenant » a eu lieu le 4 mai 2017, à l’Odeon Leicester Square de Londres. Le film a ensuite été diffusé en salles à partir du 19 mai aux États-Unis. En date du 12 août 2017, « Alien: Covenant » avait rapporté 74,2 millions de dollars aux États-Unis et au Canada, et 158,4 millions de dollars dans les autres pays pour une recette mondiale de 232,6 millions de dollars, contre un budget de production de 97 millions de dollars. 

Après avoir lu de nombreuses critiques mitigées sur ce film, j’hésitais à visionner « Alien: Covenant » de peur d’être déçu. Mais comme je suis un fan de longue date de cette franchise, je ne pouvais finalement pas passer à travers. En définitive, je trouve que le résultat est plutôt positif, et assez éloigné du constat négatif qu’on pouvait lire ici et là. D’une manière générale, cette nouvelle aventure offre un round satisfaisant, offrant une avancée dans le développement général du concept Alien, tout en utilisant les codes des précédents opus, notamment du premier film. Une aventure qui nous tient finalement en haleine depuis près de 40 ans. 

« Alien: Covenant » propose une magnifique esthétique, un design somptueux accompagné par des effets spéciaux saisissants de réalisme. Les visuels sont très travaillés et le xénomorphe est moins présent qu’on l’aurait souhaité, mais à l’arrivée cela renforce le sentiment de tension et d’horreur visuelle qu’il engendre. Le métrage offre un bel équilibre entre les scènes d’action, et l’intrigue construite autour de David, l’androïd rescapé de « Prometheus » (2012). 

De l’ensemble de la distribution, on retiendra deux prestations. Katherine Waterston incarne Janet « Danny » Daniels. Fatalement, dès lors qu’on placera une femme dans cette configuration, le personnage sera comparé à Ellen Ripley, et donc l’actrice sera comparée à Sigourney Weaver. Pour ma part, je pense que cela dessert le rôle. Reste que la performance de Katherine Waterston est plus qu’honorable dans ce métrage. 

Michael Fassbender incarne donc deux personnages, David l’ancien androïde, qui fut autrefois membre de l’équipage du Prometheus et Walter, un androïde plus récent qui œuvre à bord du Covenant. Michael Fassbender donne deux identités distinctes à ces deux androïdes. On découvre, et cela est notamment appuyé par la scène d’ouverture du film, que David est un androïde très évolué, doté d’une intelligence supérieure, et surtout, doté d’une réelle capacité de création, qui éprouve des émotions. David déteste les hommes. Il n’a aucun respect pour ses créateurs et aucun respect pour les êtres humains. Son rôle est prépondérant dans l’origine des xénomorphes. 

« Alien : Covenant » va faire l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, à paraître le 13 septembre 2017 chez Fox Pathé Europa. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Alien: Covenant » est un très bon film de science-fiction, qui vient parfaitement s’inscrire dans le développement de la franchise Alien. L’histoire offre de belles révélations sur l’origine du xénomorphe, et l’intrigue est partagée entre les scènes d’action et les motivations de l’androïde survivant du Prometheus. Les visuels et le graphisme sont très impressionnants et les effets spéciaux sont particulièrement bien travaillés et très réalistes. La distribution offre de très bonnes prestations, mais on retiendra essentiellement les performances de Katherine Waterston et de Michael Fassbender. Les deux heures que dure le film filent à toute vitesse offrant un très bon divertissement. 

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “ALIEN: COVENANT (2017) ★★★★☆

  1. Je suis entièrement d’accord avec toi, c’est un nouvel opus que j’ai beaucoup aimé également !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 14/08/2017, 15 03 13 08138

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 48,532 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :