Action, Drame, Guerre, Thriller

GREEN ZONE (2010) ★★★★☆


 Green Zone (2010)

 

Synopsis : Pendant l’occupation américaine de Bagdad en 2003, l’adjudant-chef Roy Miller et ses hommes ont pour mission de trouver des armes de destruction massive censées être stockées dans le désert irakien. Ballottés d’un site piégé à un autre, les militaires découvrent rapidement une importante machination qui modifie le but de leur mission. Pris en filature par des agents, Miller doit chercher des réponses qui pourront soit éradiquer un régime véreux soit intensifier une guerre dans une région instable. En peu de temps et dans cette zone explosive, il découvrira que la vérité est l’arme la plus insaisissable de toute…

Origine du film : France, Espagne, États-Unis, Royaume-Uni
Réalisateur : Paul Greengrass
Scénariste : Brian Helgeland
Acteurs : Matt Damon, Greg Kinnear, Brendan Gleeson, Amy Ryan, Khalid Abdalla, Jason Isaacs
Musique : John Powell
Genre : Action, Drame, Guerre, Thriller
Durée : 1 heure et 55 minutes
Date de sortie : 14 avril 2010 (France)
Année de production : 2010
Sociétés de production : Working Title Films, StudioCanal, Relativity Media, Antena 3 Films
Distribué par : Universal Pictures
Titre original : Green Zone
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Green Zone » est un thriller de guerre américain datant de 2010, réalisé par Paul Greengrass, à qui l’on doit également « Jason Bourne » (2016). L’histoire a été conçue à partir d’un scénario écrit par Brian Helgeland, basé sur un livre paru en 2006, Imperial Life in the Emerald City du journaliste Rajiv Chandrasekaran. Cet ouvrage documente la vie dans la Green Zone durant l’invasion de l’Irak en 2003. Les acteurs principaux sont Matt Damon, qu’on a pu voir dans « La Grande Muraille » (2016), Greg Kinnear, qu’on a pu voir dans « Blackout » (2006), Brendan Gleeson, qu’on a pu voir dans « A ceux qui nous ont offensés » (2016), Amy Ryan, qu’on a pu voir dans « Infiltrator » (2016), Khalid Abdalla, qu’on a pu voir dans « Un Traître Idéal » (2016), et Jason Isaacs, qu’on a pu voir dans « A Cure for Life » (2016).

Les personnages clé de « Green Zone » sont le général Mohammed Al-Rawi (Yigal Naor), qui se cache dans la ville de Bagdad lors de l’invasion américaine de l’Irak, et l’adjudant-chef de l’armée américaine, Roy Miller (Matt Damon), le chef d’équipe de l’unité d’exploitation mobile (MET) qui est à la recherche des fameuses armes de destruction massive irakiennes. Miller ne comprend pas pourquoi la majorité des informations qui lui sont données sont inexactes. De plus, les efforts de ce dernier pour trouver ce qui se cache derrière cette affaire sont systématiquement bloqués par l’agent américain Clark Poundstone (Greg Kinnear). Celui-ci n’hésite pas à faire appel à une unité des forces spéciales, dirigé par le major Briggs, spécialisé dans la recherche des cibles de grande valeur (HVT), pour liquider les personnes susceptibles de nuire à ses objectifs.

« Green Zone » a été produit par la société Working Title Films, avec un soutien financier de la part de Universal Pictures, StudioCanal, Relativity Media, Antena 3 Films et Dentsu. Le tournage principal du film a débuté en janvier 2008 en Espagne, puis a déménagé au Maroc. Cependant quelques scènes ont été réalisées au Royaume-Uni. Les scènes représentant le centre-ville de Bagdad ont été tournées au Maroc. L’emblématique porte « Crossed Sword » de Bagdad était en fait représenté par des grues sur lesquelles furent superposées des CGI en post-production.

La première de « Green Zone » a eu lieu lors du Yubari International Fantastic Film Festival au Japon, le 26 février 2010 et a été diffusée en Australie, en Russie, au Kazakhstan, en Malaisie et à Singapour à partir du 11 mars 2010, suivie par 10 autres pays le lendemain, parmi lesquels les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada. Ce n’est qu’à partir du 14 avril 2010 que le métrage fut projeté dans les salles françaises. Le film a globalement reçu des commentaires mitigés de la part des critiques et fut un échec au box-office. En effet, le coût de production s’élève à 100 millions de dollars auxquels s’ajoute plus de 40 millions de dollars de marketing, alors que les recettes mondiales n’ont généré que 95 millions de dollars.

L’aspect le plus plaisant dans « Green Zone » (2010), c’est qu’il s’agit d’un véritable thriller d’action. En effet, Paul Greengrass, le réalisateur, est arrivé à trouver un très bon équilibre entre le côté thriller, suspense, accompagné d’une bonne dose de tension liée à l’atmosphère de guerre et d’insécurité qui règne tout au long de l’histoire, et l’action. Le metteur en scène arrive à entretenir les faits et la fiction de manière très engageante. Il y a cependant une belle place qui est laissée à l’action dans « Green Zone » (2010). La plupart des scènes sont réalisées avec la caméra à l’épaule, ce qui est une caractéristique de Paul Greengrass. Depuis « Bloody Sunday » (2002), le réalisateur a perfectionné son talent afin d’équilibrer le chaos avec clarté.

L’autre point plaisant concernant « Green Zone » c’est le regard non-complaisant concernant cette invasion de l’Irak. Une grosse partie de la motivation concernant ces actions militaires d’ampleur, c’est bien évidemment l’argent, même si on peut trouver des personnes animées par le désir de mieux, de bien. Des orientations et idéaux que le métrage met clairement en lumière, sans pour autant se positionner.

De l’ensemble de la distribution, on retiendra essentiellement la performance de Matt Damon. L’acteur incarne Roy Miller, un chef d’unité idéaliste, qui croit réellement en sa mission, et aux motivations légitimes de cette intervention. Le personnage est basé sur un véritable adjudant-chef de l’armée américaine, Richard « Monty » Gozales. Afin de participer au tournage de « Green Zone », Matt Damon avait reçu l’assurance que la production serait conclue avant le 14 avril 2008, afin qu’il puisse commencer à travailler sur « The Informant! » (2009) de Steven Soderbergh, sur lequel il s’était engagé.

« Green Zone » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 31 août 2010 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Green Zone » est un très bon thriller d’action. L’histoire est plaisante et laisse entrevoir les manipulations qui ont conduit à l’invasion de l’Irak par l’armée américaine. L’intrigue est bien orchestrée et le puzzle se met progressivement en place dans une atmosphère tendue et dynamique. Les scènes d’action sont nombreuses, souvent proposées caméra à l’épaule. Fusillades et explosions s’enchaînent donc tout au long de ce métrage. L’ensemble offre un divertissement plaisant qui laisse suffisamment de place à une réflexion personnelle, à la fois sur les motivations de cette guerre ainsi que sur les conséquences pour la population, mais également pour les hommes engagés dans un tel conflit.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “GREEN ZONE (2010) ★★★★☆

  1. Même si habituellement, ce n’est pas mon genre de prédilection, j’ai beaucoup aimé celui-là !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 14/09/2017, 14 02 47 09479
    • Certains acteurs incarnant les membres de l’unité WMD dirigé par Matt Damon étaient d’anciens soldats de la Guerre d’Irak et/ou de la Guerre en Afghanistan. L’acteur était déstabilisé à l’idée de donner des ordres à de vrais soldats…
      😉

      J'aime

      Publié par DEMANGEON Olivier | 14/09/2017, 16 04 32 09329

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 60,648 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :