Comédie

SI J’ÉTAIS UN HOMME (2017) ★★★☆☆


 Si j'étais un homme (2017)

 

Synopsis : Jeanne, fraîchement divorcée, séparée de ses enfants une semaine sur deux, pour elle les mecs c’est fini, elle ne veut plus jamais en entendre parler. Mais un beau matin, sa vie s’apprête à prendre un drôle de tournant, à première vue rien n’a changé chez elle… à un détail près ! De situations cocasses en fous rires avec sa meilleure amie, de panique en remise en question avec son gynéco, notre héroïne, tentera tant bien que mal de traverser cette situation pour le moins… inédite.

Origine du film : France
Réalisateur : Audrey Dana
Scénaristes : Audrey Dana, Maud Ameline
Acteurs : Audrey Dana, Éric Elmosnino, Alice Belaïdi, Christian Clavier, Alice Belaïdi, Antoine Gouy, Joséphine Drai
Musique : Emmanuel D’Orlando
Genre : Comédie
Durée : 1 heure et 35 minutes
Date de sortie : 22 février 2017
Année de production : 2017
Sociétés de production : Curiosa Films, Moana Films, TF1 Films Production
Distribué par : Wild Bunch Distribution
Titre original : Si j’étais un homme
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Si j’étais un homme » est une comédie française datant de 2017, co-écrite et réalisée par Audrey Dana, à qui l’on doit également « Sous les jupes des filles » (2014). Les acteurs principaux sont Audrey Dana, qu’on a pu voir dans « Boomerang » (2015), Éric Elmosnino, qu’on a pu voir dans « Gainsbourg, vie héroïque » (2010), Alice Belaïdi, qu’on a pu voir dans « Un petit boulot » (2016), et Christian Clavier, qu’on a pu voir dans « À bras ouverts » (2017).

L’histoire proposée par « Si j’étais un homme » nous invite à suivre Jeanne (Audrey Dana), qui du jour au lendemain se trouve avec un attribut masculin entre les jambes. Pour faire simple, et comme c’est répété à plusieurs reprise dans le film, elle se retrouve avec une bite. Évidemment, cette situation lui complique cruellement la vie, ne sachant pas trop comment gérer cela, ce qui amène forcément à des situations loufoques et drôles.L’histoire proposée par « Si j’étais un homme » nous invite à suivre Jeanne (Audrey Dana), qui du jour au lendemain se trouve avec un attribut masculin entre les jambes.

Forcément, on se remémore « Dans la Peau d’une Blonde » (1991) de Blake Edwards, où déjà Ellen Barkin nous faisait rire avec une histoire similaire. Cependant, « Si j’étais un homme » se veut également, selon la réalisatrice, être un film féministe. En effet, le script propose également une critique de l’univers machiste dans le monde professionnel, mais au-delà, le fait de ne pas assumer qu’un homme peut également effectuer des tâches qui se voudraient être le domaine exclusif des femmes, notamment s’occuper pleinement ses enfants.

De cette comédie, trois personnages sortent du lot, Jeanne, incarnée par Audrey Dana. L’actrice propose un personnage sympathique. Dans un premier temps effondrée par ce qui lui tombe dessus, stressée au quotidien pour trouver l’équilibre entre son rôle de mère de famille et ses engagements professionnels. Progressivement, elle va prendre de l’assurance sous l’impulsion probable de son taux grandissant de testostérone.

Merlin, interprété par Éric Elmosnino, est un collègue de Jeanne. Il apparaît comme étant un macho, mais finalement, c’est un sentimental qui fait également face à une séparation et qui de son côté, doit également s’occuper de ses enfants. Chose qu’il n’assume pas au grand jour de peur d’être raillé par ses collègues masculins. Et enfin, le Dr Pace, joué par Christian Clavier, un gynécologue qui tente de venir en aide à Jeanne. C’est clairement ce dernier qui amène les situations les plus hilarantes du film. L’acteur aura eu la bonne idée de me faire rire aux larmes, avec ses répliques et ses mimiques.

La photographie n’offre rien de particulier et la bande originale est assez discrète.La photographie n’offre rien de particulier et la bande originale est assez discrète. Par ailleurs, le film a été sélectionné pour le Festival International du Film de Comédie de l’Alpe d’Huez et Alice Belaïdi s’y est vu décerner le Prix d’Interprétation dans un Second Rôle.

« Si j’étais un homme » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 5 juillet 2017 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Si j’étais un Homme » est une comédie très agréable, disposant d’une histoire sympathique qui n’est pas sans rappeler « Dans la peau d’une Blonde » (1991). Le développement permet à la réalisatrice de faire passer son message féministe. La distribution offre d’honorable prestation, mais clairement Christian Clavier qui apporte une réelle plus-value à ce métrage, en développant les scènes les plus hilarantes du film. Reste un agréable divertissement dans la joie et la bonne humeur.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

3 réflexions sur “SI J’ÉTAIS UN HOMME (2017) ★★★☆☆

  1. Le concept est sympa, mais malheureusement, il ne m’attire pas plus que ça…

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 16/09/2017, 15 03 47 09479

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 195 218 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :