Ciné-Asia, Corée du Sud, Crime - Policier, Drame, Thriller

MOTHER (2009) ★★★☆☆


Mother (2009)

 

Synopsis : Une veuve élève son fils unique Do-joon qui est sa seule raison d’être. À 28 ans, il est loin d’être indépendant et sa naïveté le conduit à se comporter parfois bêtement et dangereusement ce qui rend sa mère anxieuse. Un jour, une fille est retrouvée morte et Do-joon est accusé de ce meurtre. Afin de sauver son fils, sa mère remue ciel et terre mais l’avocat incompétent qu’elle a choisi ne lui apporte guère d’aide. La police classe très vite l’affaire. Comptant sur son seul instinc maternel, ne se fiant à personne, la mère part elle-même à la recherche du meurtrier, prête à tout pour prouver l’innocence de son fils…

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Bong Joon-ho
Scénaristes : Bong Joon-ho, Park Eun-kyo
Acteurs : Kim Hye-ja, Won Bin, Jin Goo, Yoon Je-moon, Jeon Mi-seon, Song Sae-byeok, Chun Woo-hee, Kwak Do-won
Musique : Lee Byung-woo
Genre : Drame, Policier, Thriller
Durée : 2 heures et 09 minutes
Date de sortie : 27 janvier 2010 (France)
Année de production : 2009
Sociétés de production : CJ Entertainment, Barunson
Distribué par : CJ Entertainment
Titre original : Mother
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Mother » ou « Madeo » en version originale, est un thriller dramatique datant de 2009, réalisé par Bong Joon-ho, à qui l’on doit également « Memories of Murder » (2003). Les acteurs principaux sont Kim Hye-ja, qu’on a pu voir dans « The Way » (2017), Won Bin, qu’on a pu voir dans « The Man from Nowhere » (2010), Chun Woo-hee, qu’on a pu voir dans « The Strangers » (2016), Jin Goo, qu’on a pu voir dans « A Dirty Carnival » (2006), Kwak Do-won, qu’on a pu voir dans « A Company Man » (2012), Song Sae-byeok, qu’on a pu voir dans « The Unjust » (2010), et Yoon Je-moon, qu’on a pu voir dans « Antarctic Journal » (2005).

L’histoire proposée par « Mother » nous invite à suivre une mère de famille (Kim Hye-ja), qui élève seule son fils, Do-joon (Won Bin), déficient mental, cherchant à innocenter ce dernier, accusé d’un meurtre odieux sur une jeune écolière. Elle va devoir faire face à tous tant les preuves semblent accuser son fils.

Le film souffre d’une certaine lenteur, notamment dans sa première partie, mais plus les choses se précisent, plus l’intrigue se développe, plus « Mother » devient intéressant. Comme souvent avec le cinéma sud-coréen, on est surpris, et on finit toujours par se dire, une fois que le générique de fin défile, qu’ils sont forts ces coréens, et que bon sang, ils savent faire des films, avec des histoires intéressantes et surtout, des développements qui n’hésitent pas à sortir des sentiers battus.

On est bluffé par le script qui nous emmène dans une direction, et une fois qu’on y est, le twist arrive venant contredire les certitudes qu’on avait batties soi-même dans son esprit. Du grand art. Les scénaristes sont vraiment bons.

Du côté des personnages, on se focalise essentiellement sur cette mère de famille, qui dans ces attitudes, laisse à penser qu’elle est perturbée, qu’elle n’a pas toute sa tête. Kim Hye-ja nous offre une excellente prestation, livrant un personnage issu de la ruralité, simple, à la limite de la pauvreté, qui n’est préoccupé que par le bien-être de son fils. Elle va remuer ciel et terre pour prouver que son fils est innocent. Cette quête va l’emmener au plus près de la vérité, jusqu’au point de commettre elle-même l’irréparable.

On trouve également Do-joon, ce fils attardé mental, qui se laisse embringuer dans des histoires merdiques par son pote Jin-tae, un petit voyou sans envergure. Won Bin incarne ce jeune homme avec beaucoup de brio. L’acteur offre un personnage très réaliste, qui a tendance à devenir violent dès lors qu’on le traite d’idiot. Sa mémoire lui joue des tours, et il ne se rappelle pas forcément bien l’ordre chronologique des évènements. Il fait un coupable idéal pour la police, pressée d’obtenir des résultats rapides dans cette petite bourgade, où tout le monde semble se connaître.

La photographie nous confronte à une petite ville de campagne, le tournage ayant eu lieu dans la région de la ville de Busan. La bande originale de « Murder » est très discrète, et il n’y a quasiment aucune scène d’action durant le métrage. Durant le tournage de la séquence d’ouverture du film, le réalisateur, Bong Joon-ho a dansé avec Kim Hye-ja, pour que cette dernière se sente moins nerveuse. L’actrice a d’ailleurs  été l’inspiration principale du réalisateur durant la phase d’écriture du script. Ils se sont fréquemment rencontrés lors du développement du scénario pour s’assurer que les choses allaient correspondre à ses compétences.

D’un point de vue sociologique, on peut observer que le réalisateur brosse le portrait de gens simples, de gens du « petit peuple », vivant dans une certaine forme de dénuement, pour ne pas dire la pauvreté. Les gens tentent de survivre en effectuant des petits boulots, voir en offrant des services au « black ». On peut noter la facilité que veut adopter la police pour résoudre rapidement une enquête pour meurtre en faisant endosser le crime à l’idiot du village. On notera également le mépris de la classe « supérieure » qui ne prend même pas la peine de s’arrêter lorsque le véhicule heurte une personne sur le bord de la route. On relèvera aussi que certains individus cherchent toujours à gagner de l’argent facilement, par la pression, la violence, le crime. Cela prend des formes différentes d’un pays à l’autre, mais c’est une constante universelle.

« Mother » a été présenté lors du Festival de Cannes en 2009 dans la catégorie Un Certain Regard. « Mother » a attiré plus de trois millions de spectateurs lors de son exploitation nationale en salles et a rapporté plus de 16 millions de dollars en Corée du Sud, devenant le 6e film national le plus rentable de l’année 2009. « Mother » a remporté 37 victoires lors de différentes cérémonies de remise de prix, dont trois aux Asian Film Awards.

« Mother » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 2 juin 2010
chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Mother » est un bon thriller dramatique, disposant d’une histoire originale et d’un développement très bien soigné. Le métrage manque de rythme dans sa première partie, ce qui donne durant la première heure, une sensation d’ennui. Le scénario est bien écrit et nous offre un twist inattendu dans la dernière partie du film. La distribution est totalement éclipsée par les prestations du duo mère-fils incarné respectivement par Kim Hye-ja et Won Bin. La photographie dépeint une ville où semble régner la misère sociale. L’ensemble offre un divertissement intéressant, mais qui aurait gagner en intérêt avec soit plus de dynamisme, plus d’action, soit une durée plus courte. Reste un film plus qu’honorable qui mérite qu’on s’y intéresse, ne serait-ce que pour la performance des acteurs principaux.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

4 réflexions sur “MOTHER (2009) ★★★☆☆

  1. J’hésite encore à aller voir ce film. Le sujet est clairement très intéressant mais je crains que la forme ne pêche un peu et ce que tu en dis ne fais que confirmer cette impression.

    Aimé par 1 personne

    Publié par Adlyn | 19/09/2017, 12 12 23 09239
    • Attention, il s’agit de « Mother » (2009) de Bong Joon-ho, film coréen. Rien à voir avec « Mother! » (2017) de Darren Aronofsky avec Jennifer Lawrence, actuellement sur les écrans…. !!!

      Aimé par 1 personne

      Publié par DEMANGEON Olivier | 19/09/2017, 12 12 32 09329
      • Ma ville fait une semaine à thème sur la relation mère-fils, donc il est à l’affiche chez moi pour jeudi soir. A voir ton article, j’ai cru qu’il était aussi diffusé ailleurs mais on dirait que je me suis trompée, désolée ! ^^

        Aimé par 1 personne

        Publié par Adlyn | 19/09/2017, 12 12 37 09379
      • C’est moi qui m’excuse car j’ai cru que tu parlais du métrage qui vient tout juste de sortir. A l’arrivée c’est un film plutôt intéressant, mais comme je l’ai souligné dans ma critique, c’est un peu poussif au début pour ma part …. Mais l’histoire et son intrigue sont vraiment bien orchestrées.
        😉

        Aimé par 1 personne

        Publié par DEMANGEON Olivier | 19/09/2017, 13 01 17 09179

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 134 897 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :