Action, Chine, Ciné-Asia, Crime - Policier, Hong-Kong, Thriller

NIGHTFALL (2012) ★★★☆☆


Nightfall (2012)

 

Synopsis : Un musicien célèbre, Tsui, est retrouvé sauvagement assassiné. L’inspecteur Lam est en charge de l’enquête. Le mobile du meurtre semblerait être un règlement de compte. Très vite un suspect émerge : Eugene Wong, tout juste libéré sur parole après 20 ans d’incarcération pour avoir voilé et tué une jeune femme… la fille de Tsui… qu’il jure n’avoir pas assassinée… Lam va devoir creuser profondément dans le passé et il va déterrer des secrets qui vont l’entraîner dans une spirale de violence…

Origine du film : Hong Kong
Réalisateur : Roy Chow
Scénariste : Christine To
Acteurs : Nick Cheung, Simon Yam, Janice Man, Kay Tse, Michael Wong, Candice Yu, Gordon Liu, Felix Lok, Yumiko Cheng
Musique : Umebayashi Shigeru
Genre : Action, Policier, Thriller
Durée : 1 heure et 48 minutes
Date de sortie : 15 mars 2012
Année de production : 2012
Sociétés de production : Sil-Metropole Organisation Ltd., Edko Films Ltd., Irresistible Films
Distribué par : Elephant Films
Titre original : Nightfall / Dà Zhuī Bǔ / 大追捕
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Nightfall » est un thriller policier hongkongais datant de 2012, réalisé par Row Chow, à qui l’on doit également « Rise of the Legend » (2014). Les acteurs principaux sont Nick Cheung, qu’on a pu voir dans « Connected » (2008), Simon Yam, qu’on a pu voir dans une bref apparition dans « Cold Eyes » (2013), Janice Man, qu’on a pu voir dans « Tales of Mystery » (2015), et Kay Tse, qu’on a pu voir dans « Doomsday Party » (2013), mais qui est plus connu pour sa carrière de chanteuse dans la pop-music ou HK-pop.

L’histoire proposée par « Nightfall » nous invite à suivre l’inspecteur Lam (Simon Yam) dans ses investigations suite au meurtre de Han Tsui (Michael Wong), un musicien célèbre. Rapidement, un suspect voit le jour en la personne de Wong Yuen-yeung (Nick Cheung). Cependant, de fil en aiguille, l’inspecteur Lam voit une autre théorie se mettre en place, et finalement la vérité est bien plus éloignée que celle qui se dessinait au début de l’enquête. Et ainsi, après être passé par bien des concepts différents, telles que la vengeance, la folie, la persécution, on finit par comprendre que tout ceci n’est autre qu’une histoire d’amour.

Le script nous emmène en effet dans bien des directions. La séquence d’introduction nous emmène dans les douches d’une prison, où l’on assiste à une bagarre particulièrement violente. Cette ouverture laisse entrevoir un film d’action nerveux, mais il n’en est rien. Les choses vont rapidement prendre une autre tournure.

On bascule alors dans une enquête criminelle, et on se dit que Wong Yuen-yeung est simplement dans une phase de vengeance, voulant peut-être terminer l’œuvre criminelle qu’il avait débuté vingt années auparavant. Cependant, on prend rapidement conscience de l’ambiguïté des rapports entre Han Tsui, et sa fille Zoe. Han Tsui est particulièrement abusif et contrôle Zoe dans ses moindres faits et gestes. Un profil de prédateur pédophile se dessine alors, et fatalement notre vision de Wong Yuen-yeung change considérablement.

Et ainsi, de révélations en scènes de poursuite, d’observations et d’investigations, on découvre la vérité sur les agissements précis des différents protagonistes. Deux personnages sortent du lot, soit ceux campés par Nick Cheung et Simon Yam. Le premier n’a finalement que peu de dialogue, pour ne pas dire aucun, en effet le personnage de Wong Yuen-yeung est muet suite à une tentative ratée de suicide lorsqu’il était incarcéré. Le second, l’inspecteur Lam, dispose d’un développement assez subtil.

Ce policier est en proie à des difficultés avec sa fille dont il s’occupe seul, suite au décès de son épouse. Ces difficultés lui ouvrent l’esprit sur les relations parents-enfants, ce qui crée chez lui une dose de sensibilité le poussant à orienter son enquête dans une direction plus fine, qui s’avérera finalement payante. En outre, cette immersion dans ses propres doutes, et finalement l’obligation de faire face à ses propres problèmes vont profondément le perturber devant le choix dramatique que fera Wong Yuen-yeung pour conclure l’histoire.

En ce qui concerne la distribution, c’est donc le duo Nick Cheung et Simon Yam qui retient toute notre attention. Notre vision des personnages évolue à travers le développement du film et l’avancée de l’intrigue. Les quelques scènes d’action sont bien orchestrées et on gardera certainement à l’esprit la confrontation entre ces deux principaux protagonistes dans la cabine du téléphérique proposant un plancher en verre transparent pour faire profiter de la vue somptueuse. Personne assujettie au vertige, s’abstenir.

« Nightfall » est sorti en salle à Hong Kong, en Chine et en Australie le 15 mars 2012. Il est paru aux États-Unis en DVD et Blu-ray le 21 mai 2013. En France, il est également paru directement en DVD le 23 octobre 2013. Le film a reçu plusieurs nominations pour différentes cérémonies de remise de prix. Nick Cheung et Cheung Ka-fai ont tous deux été nommés au 49e Golden Horse Film Awards, respectivement dans les catégories Best Leading Actor et Best Film Editing. Kinson Tsang et Lai Chi-hung ont remporté le prix dans la catégorie Best Sound Effect.

« Nightfall » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 23 octobre 2013 chez Sony Pictures Home Entertainment. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Nightfall » est un bon thriller policier disposant d’une histoire intéressante et dont le développement est très bien réalisé. Le scénario permet d’aborder différentes thématiques et laisse le spectateur face à une évolution de son point de vue par rapport aux personnages. La distribution offre de bonnes prestations, dominée par le duo Nick Cheung et Simon Yam. La photographie est agréable et la bande originale est honorable. L’ensemble offre un bon divertissement, au-dessus de la moyenne.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Une réflexion sur “NIGHTFALL (2012) ★★★☆☆

  1. Ah, ce thriller m’a l’air pas mal du tout, merci pour la découverte !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 18/09/2017, 13 01 29 09299

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 199 472 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :