Action, Ciné-Asia, Corée du Sud, Crime - Policier, Drame

NO TEARS FOR THE DEAD (2014) ★★★★☆


No Tears for the Dead (2014)

 

Synopsis : Un tueur professionnel, traumatisé d’avoir tué accidentellement une petite fille lors d’une de ses missions d’élimination, reçoit l’ordre d’éliminer la mère, impliquée dans le détournement de l’argent d’une triade chinoise. Bien qu’ayant rapidement localisé sa cible, ce tueur va décider d’aider cette femme éplorée à rester en vie. Pour se faire, il devra mettre tout son talent en action.

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Lee Jeong-beom
Scénariste : Lee Jeong-beom
Acteurs : Jang Dong-gun, Kim Min-hee, Brian Tee, Kim Hee-won, Jun-seong Kim
Musique : Choi Yong-rak
Genre : Action, Drame, Policier
Durée : 1 heure et 56 minutes
Date de sortie : 4 juin 2014 (Corée du Sud)
Année de production : 2014
Sociétés de production : Dice Film, Musa Productions
Distribué par : CJ Entertainment
Titre original : No Tears for the Dead / Uneun Namja / 우는 남자
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « No Tears for the Dead » ou « Uneun Namja » dans sa version originale, est un thriller d’action sud-coréen datant de 2014, écrit et réalisé par Lee Jeong-beom, à qui l’on doit également « The Man from Nowhere » (2010). Les acteurs principaux sont Jang Dong-gun, qu’on a pu voir dans « Frères de Sang » (2004), Kim Min-hee, qu’on a pu voir dans « On the Beach at Night Alone » (2017), Brian Tee, qu’on a pu voir dans « Wolverine: Le Combat de l’Immortel » (2013), Kim Hee-won, qu’on a également pu voir dans « The Man from Nowhere » (2010), et Kim Jun-seong, qu’on a pu voir dans « Innocent Blood » (2013).

L’histoire proposée par « No Tears for the Dead » nous invite à suivre Gon (Jang Dong-gun), un assassin à la solde d’une triade chinoise. Bien que généralement impeccable lors de ses missions, il tue accidentellement une fillette. Tiraillé par le remords, la culpabilité et la honte, ce dernier veut raccrocher, mais son patron lui donne une dernière mission. Gon doit retourner sur sa terre natale, la Corée du Sud, pour, ironie du sort, éliminer la mère de l’enfant qu’il a tuée. Gon fait le choix d’épargner cette mère rongée par la douleur face à la perte de sa fille. Mais ses supérieurs ne l’entendent pas de cette oreille. Il va lui falloir protéger cette femme tout en préservant sa propre vie, car désormais, lui aussi, est devenu une cible.

D’un point de vue général, la trame centrale de « No Tears for the Dead » est usuelle. Le tueur qui veut raccrocher et sa hiérarchie qui veut alors s’en débarrasser ou le tueur qui finalement n’arrive pas à appuyer sur la gâchette au moment crucial, préférant laisser la vie sauve à sa cible, sont des thèmes qu’on a déjà pu voir explorer dans différents métrages. Cela étant dit, c’est du côté de l’intrigue et du développement qu’on prend du plaisir devant ce film.

Chemin faisant, on découvre des éléments importants sur le passé de Gon, le personnage central. Celui-ci a été abandonné par sa mère, de la manière la plus violente possible, après qu’ils aient immigrés aux États-Unis. Gon a alors été recueilli et élevé par la mafia, qui en a fait un tueur de sang-froid. En dehors du personnage incarné donc par Jang Dong-gun, on retiendra également Mo-gyeong, incarnée par Kim Min-hee, la mère de la petite fillette assassinée. Terrassée par la disparition de sa fille, Kim Min-hee s’abandonne à son travail, ne laissant aucune émotion transparaître, mais s’effondre dès lors qu’elle se retrouve chez elle, s’adonnant à la boisson et aux cachets.

La photographie de « No Tears for the Dead » est relativement variée, l’histoire se déroulant essentiellement à Séoul. Ce sont donc principalement des décors urbains qu’on peut observer. La bande originale est plutôt discrète. Les scènes d’action sont nombreuses, et spécialement des fusillades. La plus impressionnante étant certainement celle qui se déroule dès lors que le personnage principal, Gon, est pris pour cible par ses anciens coéquipiers, dans l’appartement d’un hacker, où deux policiers se font abattre d’entrée de jeu.

Un aspect particulier est également à relever dans ce métrage, c’est l’aspect dramatique. Une forme de dramaturge à l’extrême. Lorsque l’on pense que c’est terminé, que plus rien ne va arriver, et bien non, ça repart de plus belle. La dernière scène de violence, d’échange de coups de feu et de bastons, ne dure pas moins d’une vingtaine de minutes. « No Tears for the Dead » se conclut par une scène de flash-back qui permet de comprendre la symbolique d’un lieu où Gon était venu se recueillir et ainsi de mieux cerner sa psychologie.

Pour entrer pleinement dans son personnage, Jang Dong-gun a suivi une formation intense, physiquement et mentalement, auprès d’unités d’opérations spéciales américaines afin qu’il puisse avoir une excellente gestuelle dans le rôle de Gon. L’acteur a également lu différents ouvrages de témoignages afin de mieux comprendre les émotions et les traumatismes de son personnage.

En conclusion, « No Tears for the Dead » est un très bon thriller d’action, disposant d’une histoire usuelle, mais d’une très bonne intrigue et d’un excellent développement, n’hésitant pas à user d’une approche dramatique. Les scènes d’action sont d’un niveau supérieur et très réaliste. Les personnages sont bien développés et on finit par éprouver de l’empathie pour le personnage principal malgré le fait qu’il s’agisse d’un tueur. La distribution est surclassée par les prestations de Jang Dong-gun et de Kim Min-hee Cette dernière étant particulièrement émouvante dans son rôle de mère accablée par le chagrin. L’ensemble offre un très bon divertissement.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “NO TEARS FOR THE DEAD (2014) ★★★★☆

  1. Super ! Le commentaire bourré de petits détails intéressant, j’aime beaucoup! Tout comme ce film que j’ai trouvé excellent.

    Aimé par 1 personne

    Publié par takaken | 19/09/2017, 14 02 26 09269

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 135 423 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :