Horreur, Mystère

IT COMES AT NIGHT (2017) ★★★☆☆


It Comes at Night (2017)

 

Synopsis : Alors que le monde est en proie à une menace terrifiante, un homme vit reclus dans sa propriété totalement isolée avec sa femme et son fils. Quand une famille aux abois cherche refuge dans sa propre maison, le fragile équilibre qu’il a mis en place est soudain bouleversé.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Trey Edward Shults
Scénariste : Trey Edward Shults
Acteurs : Joel Edgerton, Christopher Abbott, Carmen Ejogo, Kelvin Harrison Jr., Riley Keough
Musique : Brian McOmber
Genre : Horreur, Mystère
Durée : 1 heure et 31 minutes
Date de sortie : 21 juin 2017 (France)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Animal Kingdom
Distribué par : A24
Titre original : It Comes at Night
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « It Comes at Night » est un film d’horreur psychologique américain datant de 2017, écrit et réalisé par Trey Edward Shults, à qui l’on doit également « Krisha » (2015). Les acteurs principaux sont Joel Edgerton, qu’on a pu voir dans « Felony » (2016), Christopher Abbott, qu’on a pu voir dans « Criminal Activities » (2015), Carmen Ejogo, qu’on a pu voir dans « Alien: Covenant » (2017), Kelvin Harrison Jr., qu’on a pu voir dans « The Birth of a Nation » (2016), et Riley Keough, qu’on a pu voir dans « Mad Max: Fury Road » (2015).

Trey Edward Shults a commencé à écrire le scénario après le décès de son père, comme une forme de thérapie pour faire face à la douleur. Bien que « It Comes at Night » soit de nature post-apocalyptique, le réalisateur-scénariste a plutôt trouvé son inspiration à travers des films comme « Night of the Living Dead » (1968) de George A. Romero et « The Shining » (1980) deStanley Kubrick.

En juin 2016, Joel Edgerton a rejoint la distribution du film. En août 2016, il a été annoncé que Christopher Abbott, Riley Keough et Carmen Ejogo avaient également rejoint le casting. Le tournage principal a débuté en aout 2016 à New-York. Le personnage qu’incarne Joel Edgerton affirme qu’il était professeur avant que le monde ne commence à tomber en morceaux. En 2011, dans le film « Warrior » de Gavin O’Connor, son personnage était déjà un enseignant.

Pour faire au plus simple, on pourrait dire que « It Comes At Night » est un thriller psychologique mélangé avec des notes de « The Walking Dead, certes à petite échelle, avec un nombre restreint d’acteurs, pour un film proposant presque un hui clos. D’ailleurs, l’atmosphère développée dans ce métrage est à la limite de la claustrophobie. Les déplacements à l’extérieur sont peu nombreux, et toujours source d’extrêmes tensions.

Le sujet proposé par « It Comes At Night » tourne autour de l’anéantissement de l’humanité et de la manière dont un petit groupe de personnes tente de s’en sortir. L’histoire débute dans les bois, alors que quelques membres d’une famille s’apprêtent à enterrer le grand-père. À ce stade, on comprend qu’un virus mortel a frappé la race humaine, et que cette famille est obligée de gérer le problème par elle-même.

L’intrigue développe différents sujets et offre différentes situations telles que les secrets de famille, mais surtout le concept de la confiance mutuelle, ou le respect des règles établies. Comme souligné précédemment, il y a une grosse part de psychologie, et le malaise s’installe progressivement entre les différents protagonistes. Certains événements ne trouvent d’ailleurs par réellement de réponse à travers le développement de l’intrigue. Qu’est-ce qui est arrivé au chien ? Qui a ouvert la fameuse porte rouge ?

Des événements qui viennent simplement se superposer pour installer une ambiance de tension, une atmosphère de doute et de suspicion. Doté d’un budget de 2,4 millions de dollars, il ne faut clairement pas s’attendre à une grosse production. C’est un métrage correct, mais sans fioritures. L’intégralité de l’histoire se déroulant dans une maison de campagne à l’orée d’une forêt. L’aspect le plus intéressant est probablement le fait que ce qui reste inaperçu, non montré, peut être tout aussi horrifiant que n’importe quoi sur l’écran.

De la distribution, c’est principalement Joel Edgerton qui dispose du personnage le plus captivant, l’acteur offre un personnage déterminé, mais finalement gauche dans le moment décisif. Sa volonté de survie et de protection de sa famille le fera aller bien plus loin que ce qu’il pensait être capable de faire. Carmen Ejogo incarne Sarah, l’épouse de Paul (Joel Edgerton). Elle est plus effacée. Kelvin Harrison Jr. joue Travis, le fils de Paul et de Sarah. L’acteur dispose d’un rôle plus ambigu. Son personnage est un adolescent. La situation dans laquelle l’humanité se trouve le trouble. Il souffre d’insomnie, il est perdu dans cette vie sans perspective.

« It Comes At Night » est sorti en même temps que « The Mummy » et que « Megan Leavey » et les producteurs espéraient qu’il rapporte 7 millions de dollars pour son week-end d’ouverture. IL n’a finalement rapporté que 6 millions de dollars. À la fin de son exploitation, le film avait engrangé 13,9 millions de dollars aux États-Unis et au Canada et 5,3 millions de dollars dans les autres pays pour un total mondial de 19,2 millions de dollars de recette au box-office.

« It Comes at Night » va faire l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, à paraître le 7 novembre 2017 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « It Comes At Night » se présente plus comme un thriller psychologique que comme un film d’horreur. L’histoire est agréable sans être complètement originale ou novatrice. L’intrigue est forte, mais le film n’apporte pas toutes les réponses qu’on se pose à travers le développement. La photographie est plaisante et la distribution offre de bonnes prestations. L’ambiance est très travaillée, permet de dégager une atmosphère de tension et de suspicion. L’ensemble offre un honorable divertissement.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

5 réflexions sur “IT COMES AT NIGHT (2017) ★★★☆☆

  1. Ce qui m’a fait aimé ce film, c’est surtout son côté extrêmement réaliste, le fait que dans un tel contexte, le commun des mortels réagirait exactement de cette manière, c’est percutant !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 26/09/2017, 18 06 03 09039
  2. J’ai énormément aimé ce film qui m’a marquée (pour l’instant dans mon top 10 de 2017) avec son côté intimiste, tendu et mystérieux, ses différents niveaux de lecture et finalement son propos très humain.

    Aimé par 1 personne

    Publié par tinalakiller | 27/09/2017, 0 12 14 09149
    • D’une manière générale, j’aime bien ce que fait Joel Edgerton. Il y a beaucoup de projets à venir en ce qui le concerne.
      Je suis curieux de le découvrir dans « Red Sparrow » (2018) de Francis Lawrence, en compagnie de Jennifer Lawrence. Un thriller où il est question d’espions russes, formés à l’ancienne …
      😉

      J'aime

      Publié par DEMANGEON Olivier | 27/09/2017, 11 11 14 09149

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 135 418 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :