Crime - Policier, Mystère, Thriller

CLEANER (2007) ★★☆☆☆


Cleaner (2007)

 

Synopsis : Ancien membre de la police de Trenton, Tom Cutler se recycle comme nettoyeur de scènes de crimes, un métier honnête qui lui permet d’élever seul sa fille Rose avec la conscience tranquille. Lors de sa dernière mission, il s’aperçoit que le crime dont il a effacé les traces n’a jamais été signalé à la police. Quand Ann Norcut, la femme qui habite la maison où il vient d’intervenir, lui demande de l’aider à trouver une piste sur son mari disparu, Tom comprend qu’il a été piégé…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Renny Harlin
Scénariste : Matthew Aldrich
Acteurs : Samuel L. Jackson, Ed Harris, Eva Mendes, Keke Palmer, Luis Guzmán, Jose Pablo Cantillo, Robert Forster
Musique : Richard Gibbs
Genre : Mystère, Policier, Thriller
Durée : 1 heure et 28 minutes
Date de sortie : 14 mai 2008 (France)
Année de production : 2007
Sociétés de production : Anonymous Content, Hygenic Productions, MWP Productions, Millennium Films
Distribué par : Screen Gems, Millennium Films
Titre original : Cleaner
Notre note : ★★☆☆☆

Notre commentaire : « Cleaner » est un thriller policier américain datant de 2007, réalisé par Renny Harlin, à qui l’on doit également « 12 Rounds » (2009). Les acteurs principaux sont Samuel L. Jackson, qu’on a pu voir dans « Les Affranchis » (1990), Ed Harris, qu’on a pu voir dans « Appaloosa » (2008), Keke Palmer, qu’on a pu voir dans « Animal » (2014), Luis Guzmán, qu’on a pu voir dans « Le Dernier Rempart » (2013), et Eva Mendes, qu’on a pu voir dans « Hors Limite » (2001).

« Cleaner » est un film étonnement ennuyeux et finalement médiocre, mais magnifiquement photographié. Le casting est superbe et semble avoir été choisi afin de s’assurer d’une bonne audience. Les dialogues sont bien travaillés et bien servis par la distribution. Mais c’est clairement l’intrigue qui s’avère être le point faible de ce métrage. Et pourtant, les choses commençaient plutôt bien.

Un responsable du nettoyage des scènes de crime se retrouve involontairement impliquer dans le masquage d’un meurtre. De fil en aiguille, les choses se compliquent pour lui, à la manière d’une boule de neige qui grossit en dévalant une pente. Un twist relativement bien orchestré vient alimenter le développement de l’histoire. L’ensemble se termine malheureusement par une fin complètement stupide et hautement invraisemblable.

C’est d’autant plus incompréhensible que ce métrage est magnifiquement filmé, faisant la preuve du talent du réalisateur, Renny Harlin, d’une belle réflexion, de beaux efforts, que la photographie elle-même nous amène à penser que l’histoire ne peut que s’améliorer et en fait non, les choses ne font que s’aggraver.

Du côté de la distribution, Ed Harris délivre une très bonne prestation. Eva Mendes de son côté est plutôt médiocre dans ce rôle de veuve sans qu’on sache réellement si elle est colère, triste, sexy, conspiratrice ou juste une femme mariée à un homme riche par intérêt. Luis Guzman offre une bonne performance comme à son habitude. Nous avons eu plus de difficulté à adhérer au personnage de Samuel L. Jackson. En fait, il semble être meilleur lorsqu’il incarne des rôles de soutien, ou lorsqu’il partage la vedette comme dans « Pulp Fiction » par exemple.

Samuel L. Jackson et Robert Forster avaient déjà joué ensemble dix ans auparavant, dans Jackie Brown (1997). Le tournage principal s’est achevé un jour plus tôt que le calendrier prévisionnel, soit le 15 mars 2007. L’occasion de fêter l’anniversaire du réalisateur, Renny Harlin, qui célébrait alors son 48e anniversaire.

« Cleaner » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 4 décembre 2008 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Cleaner » est un film médiocre en raison de son scénario complètement bancal. La prémisse est assez intelligente, malheureusement, une fois dépassé la première partie, le script se contente d’aligner les clichés. Ce n’est pas un film horrible, mais c’est le type de métrage où l’on peut tout anticiper sans vraiment se tromper. Tout y est logiquement improbable. Pourtant, la photographie et la mise en scène sont bien orchestrées. Dans l’ensemble, la distribution assure de bonnes prestations. C’est regardable, mais à peine intéressant. Dommage.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 151 529 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :