Aventure, Drame, Horreur

47 METERS DOWN (2017) ★★★☆☆


47 Meters Down (2017)

 

Synopsis : Après la rupture de Lisa, sa soeur Kate décide de l’emmener en vacances au Mexique pour lui changer les idées. Avides d’aventures, elles décident de se mettre au défi de plonger avec les requins blancs, protégées par une cage. Une fois dans l’eau, le spectacle est incroyable. Mais tout à coup, la corde qui retient la cage au bateau cède, et les deux soeurs se retrouvent plongées à 47 mètres de profondeur. Il ne leur reste qu’une heure d’oxygène et les grands blancs rôdent…

Origine du film : Royaume-Uni
Réalisateur : Johannes Roberts
Scénaristes : Johannes Roberts, Ernest Riera
Acteurs : Claire Holt, Mandy Moore, Chris J. Johnson, Yani Gellman, Santiago A. Segura, Matthew Modine
Musique : Tomandandy
Genre : Aventure, Drame, Horreur
Durée : 1 heure et 29 minutes
Date de sortie : 16 juin 2017 (États-Unis), 28 septembre 2017 (France en e-Cinéma)
Année de production : 2017
Sociétés de production : The Fyzz Facility, Dragon Root, Flexibon Films, Lantica Pictures, Tea Shop & Film Company
Distribué par : Entertainment Studios
Titre original : 47 Meters Down
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « 47 Meters Down » est un survival d’horreur britannique datant de 2017, co-écrit et réalisé par Johannes Roberts, à qui l’on doit également « The Door » (2016). Les actrices principales sont Claire Holt, qu’on a pu voir dans « Blue Like Jazz » (2012), et Mandy Moore, qu’on a pu voir dans « Amour, Mariage et Petits Tracas » (2011). À noter également, la participation de Matthew Modine, qu’on a pu voir dans « Le Transporteur 2 » (2005). UN film que l’on peut classer dans la catégorie Natural Horror en raison de la présence de requins.

L’histoire proposée par « 47 Meters Down » nous invite à suivre deux sœurs qui partent en vacances au Mexique, et se retrouvent invitées à effectuer une plongée dans une cage afin d’observer des requins de près. Le câble qui maintient la cage se rompt et cette dernière tombe au fond de l’océan à 47 mètres de profondeur, avec les deux jeunes femmes piégées à l’intérieur. Elles doivent trouver un moyen de s’échapper, sachant que leur réserve d’air s’amenuise de minute en minute et que des grands requins blancs traînent à proximité. Sortir de la cage est dangereux en raison de la présence des requins et rester les condamnent à mourir par manque d’air. Il va falloir faire des choix …

Globalement, il n’y a rien de fondamentalement nouveau dans cette histoire de requins. L’idée première étant de voir des gens se faire croquer par la bestiole. L’intrigue est également très familière. On peut facilement anticiper les événements au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire. Cependant, « 47 Meters Down » trouve son originalité dans le développement que propose Johannes Roberts, le réalisateur. En effet, ce dernier évite la surenchère d’effets gores. Le(s) requin(s) n’apparaissant que peu à l’écran. Le metteur en scène arrive à créer une atmosphère, une ambiance de tension, de crispation, simplement à travers la situation, et l’angoisse des deux principaux protagonistes.

Il y a peu de scènes sanglantes, les attaques de requins étant finalement assez minimalistes. On pourrait presque voir ce métrage comme étant un thriller psychologique. On peut observer les phases par lesquelles passent les deux sœurs, et ainsi relever une sorte d’inversion des rôles. Celle qui apparaît la plus forte va sombrer alors que celle qui se présente comme la victime de service, va se redresser, faire face et finalement gérer au mieux la situation. A l’arrivée, « 47 Meters Down » est bien loin d’être aussi terrifiant qu’il n’aurait pu l’être, mais ses antagonistes dentaires offres quelques frissons pour les amateurs du genre les moins exigeants.

De l’ensemble de la distribution, on retiendra essentiellement les prestations de Mandy Moore (Lisa) et de Claire Holt (Kate), qui toutes deux offrent des personnages bien marqués. La première disposant d’un personnage en proie au doute suite à une rupture douloureuse, en pleine déprime, elle a peur de tout. À l’inverse, Claire Holt délivre un personnage légèrement extraverti, désireux de s’amuser et de laisser la place à l’aventure au mépris d’une certaine logique, sans se soucier de la sécurité. Les deux actrices ont dû apprendre à faire de la plongée sous-marine pour ce film.

Le 8 septembre 2017, il a été annoncé que le studio de production, The Fyzz Facility, travaillait sur une suite intitulée 48 Meters Down. Johannes Roberts reprendrait sa casquette de réalisateur et travaillerait à nouveau avec Ernest Riera pour signer le scénario. Cette suite devrait se dérouler au Brésil et se concentrera sur un groupe de jeunes femmes qui décident d’explorer des ruines sous-marines situées à l’extérieur des sentiers battus…

En date du 10 septembre 2017, « 47 Meters Down » avait rapporté 44,2 millions de dollars aux États-Unis et au Canada et 9 millions dans les autres pays, pour une recette mondiale au box-office de 53,2 millions de dollars, contre un budget de production de 5,5 millions de dollars.

« 47 Meters Down » va faire l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, à paraître le 8 novembre 2017 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « 47 Meters Down » est un film de requins qui n’apporte rien de fondamentalement nouveau dans le genre. L’histoire trouve son originalité par l’idée de la cage d’observation, mode qui s’est développé depuis quelque temps, et qu’on peut même retrouver dans certains parcs aquatiques. L’intrigue est familière et le développement place plutôt le focus sur les personnages et sur l’évolution de leur psychologie ainsi que leur attitude face au danger et la peur. Le rythme est correct. Les requins sont peu présents à l’écran et l’horreur est plus suggérée que montrée. L’ensemble reste divertissant et apporte quelques petites pointes d’angoisse. Correct mais pas mémorable. On lui préférera « Instinct de Survie » (2016).

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “47 METERS DOWN (2017) ★★★☆☆

  1. J’avoue que je serai très curieuse de le voir, j’adore les films de ce genre !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 05/10/2017, 15 03 12 101210

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 67,079 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :