Vie du Blog

WISHLIST #40


Wishlist #40

 

 

Durant la semaine dernière nous avons eu la possibilité de visionner huit films, dont plusieurs films coréens dont certains furent très intéressants, et dont certains ont déjà fait l’objet d’une critique sur ce blog depuis … Nous avons essentiellement puisé notre inspiration dans la Wishlist de la semaine dernière.

Pour cette semaine allant du 2 au 8 octobre 2017, je me suis une nouvelle fois arrêté sur quatorze films pour composer ma Wishlist, dont voici la liste :

1. Rupture (2016) de Steven Shainberg avec Noomi Rapace, Michael Chiklis, et Peter Stormare.
Une mère célibataire élève seule son fils. Un jour, ce dernier est enlevé par une mystérieuse organisation…

2. Zulu (2013) de Jérôme Salle avec Orlando Bloom, Forest Whitaker, et Natasha Loring.
Dans une Afrique du Sud encore hantée par l’apartheid, deux policiers, un noir, un blanc, pourchassent le meurtrier sauvage d’une jeune adolescente. Des Townships de Capetown aux luxueuses villas du bord de mer, cette enquête va bouleverser la vie des deux hommes et les contraindre à affronter leurs démons intérieurs.

3. The Recall (2017) de Mauro Borrelli avec esley Snipes, Hannah Rose May, et RJ Mitte.
Un groupe d’amis partent en week-end à la campagne, mais découvrent qu’un chasseur local leur pose problème. Ceci dit, cela n’est rien face à l’invasion extraterrestre qui menace la Terre.

4. Sleepless (2017) de Baran bo Odar avec Jamie Foxx, Michelle Monaghan, et Dermot Mulroney.
Une grosse livraison de cocaïne destinée à la mafia est détournée. Vincent Downs et Sean Tip, deux flics de Las Vegas, sont rapidement suspectés. La police des polices les met sous pression. La mafia aussi. En kidnappant le fils de Downs, la mafia franchit la ligne blanche : blessé et traqué, Downs va devenir un adversaire brutal et impitoyable. Il est prêt à tout pour sauver son fils et il n’a qu’une nuit devant lui.

5. May 18 (2007) de Kim Ji-hoon avec Kim Sang-kyung, Lee Yo-won et Ahn Sung-ki.
L’histoire des événements qui ont précédé le massacre de Gwangju en Corée du Sud en 1980 lorsque des milliers d’étudiants et de manifestants ont été tués par des troupes armées lors d’une manifestation antigouvernementale.

6. Panic Home (2016) de Thomas Daley avec Kaya Scodelario, Dougray Scott, et Ed Skrein.
Kelly se faufile en douce chez son petit-ami mais elle n’est pas la seule à le faire ce soir là. Au fur et à mesure que la situation dérape, cette banale maison de banlieue devient le terrain d’une violente partie de cache-cache.

7. Possessed (2009) de Lee Yong-ju avec Jang Young-nam, Kim Bo-yeon et Lee Chang-jik.
Hee-jin, une jeune étudiante, reçoit un appel de sa mère lui apprenant la disparition soudaine de sa soeur cadette So-jin. Un inspecteur se rend à leur domicile et conclut à une banale fugue. Mais Heejin est convaincue que la disparition de sa soeur est liée à la recrudescence des décès dans le quartier. Elle décide alors de mener sa propre enquête.

8. Dealer/Healer (2017) de Lawrence Ah Mon avec Louis Koo, Lam Ka Tung et Lau Ching-wan.
Peter Chan, ancien membre d’une Triade et toxicomane notoire, a donné une nouvelle orientation à sa vie en devenant conseiller dans la lutte contre la toxicomanie. Il y a consacré tant d’efforts qu’il a même fini par être décoré par l’Etat.

9. Memories of War (2017) de John H. Lee avec Liam Neeson, Lee Jung-jae, et Lee Beom-su.
Septembre 1950. La Guerre de Corée fait rage. Pour contrer l’offensive nord-coréenne, le Général MacArthur organise un débarquement sans précédent sur la plage d’Incheon. Sur place, huit soldats infiltrés dans les rangs nord-coréens ont pour mission de voler les plans de bataille afin de déclencher l’attaque. L’Opération Chromite est lancée… Le cours de l’Histoire est sur le point de changer.

10. La Colère d’un Homme patient (2017) de Raúl Arévalo avec Antonio de la Torre, Luis Callejo, et Ruth Diaz.
Un homme attend huit ans pour se venger d’un crime que tout le monde a oublié.

11. The Wall (2017) de Doug Liman avec Aaron Taylor-Johnson, John Cena, et Laith Nakli.
Deux soldats américains sont la cible d’un tireur d’élite irakien. Seul un pan de mur en ruine les protège encore d’une mort certaine. Au-delà d’une lutte pour la survie, c’est une guerre de volontés qui se joue, faite de tactique, d’intelligence et d’aptitude à atteindre l’ennemi par tous les moyens…

12. La Tour Sombre (2017) de Nikolaj Arcel avec Idris Elba, Matthew McConaughey, et Tom Taylor.
Le dernier Pistolero, Roland Deschain, est condamné à livrer une éternelle bataille contre Walter O’Dim, alias l’Homme en noir, qu’il doit à tout prix empêcher de détruire la Tour sombre, clé de voûte de la cohésion de l’univers. Le destin de tous les mondes est en jeu, le bien et le mal vont s’affronter dans l’ultime combat, car Roland est le seul à pouvoir défendre la Tour contre l’Homme en noir…

13. HHhH (2017) de Cédric Jimenez avec Jason Clarke, Rosamund Pike, et Jack O’Connell.
L’ascension fulgurante de Reinhard Heydrich, militaire déchu, entraîné vers l’idéologie nazie par sa femme Lina. Bras droit d’Himmler et chef de la Gestapo, Heydrich devient l’un des hommes les plus dangereux du régime. Hitler le nomme à Prague pour prendre le commandement de la Bohême-Moravie et lui confie le soin d’imaginer un plan d’extermination définitif. Il est l’architecte de la Solution Finale.

14. Munich (2005) de Steven Spielberg avec Eric Bana, Daniel Craig, et Ciarán Hinds.
Dans la nuit du 5 septembre, un commando de l’organisation palestinienne Septembre Noir s’introduit dans le Village Olympique, force l’entrée du pavillon israélien, abat deux de ses occupants et prend en otages les neuf autres. 21 heures plus tard, tous seront morts, et 900 millions de téléspectateurs auront découvert en direct le nouveau visage du terrorisme.

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

4 réflexions sur “WISHLIST #40

  1. HHhH me fait super envie aussi ! J’espère avoir l’occasion de le voir un jour. Je vous souhaite de chouettes visionnages !

    Aimé par 1 personne

    Publié par pepparshoes | 10/10/2017, 15 03 11 101110
  2. « Zulu » est un film sublime, extrêmement dur, mais vraiment très beau !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 10/10/2017, 16 04 19 101910

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 55,300 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :