Ciné-Asia, Corée du Sud, Drame, Horreur, Thriller

DEATH BELL (2008) ★★★☆☆


Death Bell (2008)

 

 

Synopsis : Les vingt meilleurs élèves d’une école privée sont réunis un samedi afin d’assister à un cours magistral. Au milieu de la leçon, une télévision s’allume et montre une des élèves enfermée dans un grand aquarium où l’eau monte peu à peu. Une voix inconnue leur explique qu’ils vont devoir passer un nouvel examen avec une règle simple : à chaque mauvaise réponse, un des leurs mourra…

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Yoon Hong-seung
Scénaristes : Yoon Hong-seung, Kim Eun-kyeong
Acteurs : Lee Beom-soo, Yoon Jung-hee, Nam Gyu-ri, Kim Bum, Son Yeo-eun
Musique : Kim Jun-seong
Genre : Drame, Horreur, Thriller
Durée : 1 heure et 28 minutes
Date de sortie : 6 août 2008 (Corée) – 20 mai 2010 (France – DVD)
Année de production : 2008
Sociétés de production : Core Contents Media
Distribué par : SK Telecom
Titre original : Death Bell / Gosa: piui junggangosa / 고死: 피의중간고사
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Death Bell » est un film d’horreur coréen datant de 2008, co-écrit et réalisé par Yoon Hong-seung. Les acteurs principaux sont Lee Beom-soo, qu’on a pu voir dans « Operation Chromite » (2016), Yoon Jung-hee, qu’on a également pu voir dans « My Love, My Bride » (2014), Nam Gyu-ri, chanteuse de K-Pop qui faisait là ses premiers pas devant la caméra, Kim Bum, qu’on a pu voir dans « Détective Dee 2 : La Légende du Dragon des Mers » (2013), et Son Yeo-eun, qu’on a pu voir dans « She’s on Duty » (2005).

Tourné en vidéo HD avec un budget d’un peu plus d’un million de dollars, « Death Bell » est le premier long-métrage de Yoon Hong-seung, plus connu sous son nom d’artiste, Chang, un ancien réalisateur de clip vidéo, qui a également co-signé le scénario avec Kim Eun-kyeong. Le film marque également les débuts de Nam Gyu-ri, ancienne chanteuse du trio de K-Pop nommé SeeYa, et de Lee Beom-soo, comédien chevronné, dans son premier rôle dans un film d’horreur.

La lecture du synopsis, l’affiche, les premiers éléments recueillis et l’ambiance du métrage m’ont rapidement fait penser à un autre film asiatique, « Battle Royale » (2000), dans lequel il y avait également un massacre organisé au sein d’un groupe d’étudiants. Pour « Death Bell » les choses diffèrent quelque peu, puisque les étudiants sont de simples proies d’un tueur machiavélique dont on ignore les motivations.

« Death Bell » nous propose une séquence d’introduction d’environ une demi-heure relativement conventionnelle avant que les choses sérieuses ne commencent réellement. À partir de là, on y trouve suffisamment de séquences choc et de sang pour que les accros du genre soient satisfaits. Ce film dispose d’un scénario sans fioritures qui augmente progressivement le nombre de décès d’une manière particulièrement inventive. Par contre, l’épilogue et donc les explications du pourquoi tout cela est moins convaincant que le reste, et en fin de compte, on se retrouve avec un final qui ne répond pas vraiment aux attentes que l’intrigue avait suscitée. En outre, la porte est clairement ouverte pour qu’une suite puisse voir le jour.

Du côté de la distribution, on retiendra principalement la performance de Lee Beom-soo. L’acteur incarne donc un professeur, qui par la force des choses se retrouve coincé avec un groupe d’élèves dans leur établissement. Ensemble, ils doivent résoudre des énigmes dans le but d’empêcher le prochain meurtre. Cependant, au fur et mesure, on se rend compte qu’ils échouent systématiquement, et que lorsque enfin, ils solutionnent un problème, cela n’épargne en rien la vie de la future victime. On notera également la prestation de Nam Gyu-ri qui assure ici son premier grand rôle.

« Death Bell » fut l’un des films d’horreur les plus lucratifs de l’histoire avec plus de 1,6 millions d’entrées. Ce métrage ayant rapporté un peu plus de 9 millions de dollars de recette au box-office. Le titre coréen du film, « gosa » signifie examen. Cela se réfère à l’examen de mi-session aussi important que l’examen final pour les lycéens coréens. Le film compte donc dix assassinats. De nombreuses personnes se sont amusées à résoudre les dix questions qui servent de point de départ à chaque meurtre.

« Death Bell » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 20 mai 2010 chez Sony Pictures Home Entertainment. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Death Bell » est un film d’horreur plus qu’honorable, disposant d’une histoire relativement originale. L’intrigue est intéressante et laisse longtemps croire que nous sommes en présence d’un esprit maléfique. Le développement manque de singularité dans l’épilogue du film. Le rythme est intéressant dès lors que la mise en place est achevée au bout d’une demi-heure. La photographie est monotone et la bande originale n’est en rien mémorable. La distribution offre de bonnes prestations notamment Lee Beom-soo et Nam Gyu-Ri. Yoon Jung-hee est moins convaincante dans son rôle de professeur. L’ensemble, malgré ses quelques défauts, reste un divertissement respectable pour un métrage de presque une décennie.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 55,300 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :