Horreur, Science fiction, Thriller

THE RECALL (2017) ★☆☆☆☆


The Recall (2017)

 

Synopsis : Un groupe d’amis partent en week-end à la campagne, mais découvrent qu’un chasseur local leur pose problème. Ceci dit, cela n’est rien face à l’invasion extraterrestre qui menace la Terre.

Origine du film : Canada
Réalisateur : Mauro Borrelli
Scénaristes : Reggie Keyohara, Mauro Borrelli
Acteurs : Wesley Snipes, RJ Mitte, Jedidiah Goodacre, Laura Bilgeri, Niko Pepaj, Hannah Rose May
Musique : Todd Bryanton
Genre : Horreur, Science-fiction, Thriller
Durée : 1 heure et 30 minutes
Date de sortie : 2 juillet 2017 (Canada)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Minds Eye Entertainment
Distribué par : ACE Entertainment
Titre original : The Recall
Notre note : ★☆☆☆☆

Notre commentaire : « The Recall » est un film de science-fiction canadien datant de 2017, co-écrit et réalisé par Mauro Borrelli, qui s’avère être un illustre inconnu pour nous, mais qui, renseignement pris, a travaillé dans le registre Art Departement de films à succès comme « Pirates des Caraïbes : Le Secret du Coffre Maudit » (2006), « Captain America: First Avenger » (2011) ou encore « Les Huit Salopards » (2015). Ce dernier a également réalisé quelques métrages dont « The Ghostmaker » (2012)… Les acteurs principaux sont Wesley Snipes, qu’on a pu voir dans « U.S. Marshals » (1998), R. J. Mitte, qu’on connaît depuis qu’il a incarné le personnage de Flynn dans la série Breaking Bad (2008-2013), Jedidiah Goodacre, qu’on a pu voir dans « A la poursuite de Demain » (2015), et Laura Bilgeri, qu’on a pu voir dans la série télévisée « iZombie » (2015).

L’histoire proposée par « The Recall » est archi familière. Un groupe d’adolescents est pris en chasse par des extra-terrestres histoire de les emporter dans leur vaisseau spatial pour les disséquer et éventuellement les améliorer. Du déjà vu, et surtout du très usuel depuis la série télévisée X-Files. Non mais franchement, de qui se moque t’on ? Juste une simple réflexion au passage, pourquoi des extraterrestres se feraient chier à venir vagabonder dans la forêt au risque de se faire dézinguer, alors qu’ils peuvent « aspirer » les humains depuis leurs soucoupes volantes ?

Et que dire des Aliens justement ? Une forme d’humanoïdes dans le style Roswell, vert-gris, avec des yeux rouges par moment, qui semble se déplacer à deux à l’heure. Vraiment pas convainquant, et surtout, en rien effrayant.

Est-ce qu’il n’aurait pas été plus judicieux pour Wesley Snipes de rester en prison (suite à sa condamnation pour fraude fiscale) plutôt que d’apparaître dans ce type de production ? Cela dit, il est le seul acteur du casting à proposer une prestation convenable en tentant d’amener un personnage intéressant. Sa proposition reste décente, cependant il est la seule chose réellement convaincante dans ce métrage. Les autres prestations tiennent trop du cliché.

Pire encore, certains des effets spéciaux sont très réussis, notamment tous les effets de nuages, de tornades dans le ciel, lorsque qu’apparaissent les vaisseaux spatiaux. Cela donne un sentiment de gâchis supplémentaires. Par contre, les décors présentant l’intérieur de ces vaisseaux sont totalement kitsch. A croire qu’on a essayé de recycler les décors de la série Star Trek des années 1960. Au secours.

Dans l’ensemble, il faut attendre quarante-cinq minutes pour que « The Recall » débute réellement. A cela, ajoutons que tous les acteurs sont beaux mais complètement stéréotypés et les Aliens apparaissent coutumiers et obsolètes. Il a plusieurs moments où l’on rit durant ce film tellement les choses présentées sont ridicules. A d’autres moments on ne peut que lever les yeux au ciel (en espérant un miracle) tellement les situations sont abracadabrantesques et/ou les dialogues stupides. Condenser autant de mauvais éléments dans un métrage est tout simplement criminel. Cela devrait être interdit et puni.

En conclusion, « The Recall » est tout simplement un navet, digne des téléfilms que l’on peut regarder l’après-midi sur M6. L’histoire est ultra familière, l’intrigue est ridicule et le développement est plus que hasardeux. Le rythme est correct et la photographie est propre. Les effets spéciaux sont plutôt médiocres en dehors des effets nuageux. La distribution est stéréotypée, seul Wesley Snipes offre une prestation honorable. Cela ne suffit malheureusement pas au métrage de s’élever. Ce film est probablement l’un des plus mauvais que nous ayons vu cette année. Hors de question de le recommander à qui que soit sans risquer d’être téléporté sur la lune.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 55,300 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :