Action, Ciné-Asia, Corée du Sud, Crime - Policier

THE PRISON (2017) ★★★★☆


The Prison (2017)

 

 

Synopsis : Un ancien détective se fait volontairement emprisonner pour approcher un homme qui agit comme le roi du crime.

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Na Hyun
Scénariste : Na Hyun
Acteurs : Han Suk-kyu, Kim Rae-won, Jung Woong-in, Jo Jae-yoon, Kim Sung-kyun, Shin Sung-rok, Lee Geung-young
Musique : Bang Joon-seok
Genre : Action, Policier
Durée : 2 heures et 5 minutes
Date de sortie : 23 mars 2017 (Corée)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Curo Holdings
Distribué par : Showbox
Titre original : The Prison / Peurizeun / 프리즌
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « The Prison » est un film d’action policier sud-coréen datant de 2017, écrit et réalisé par Na Hyun, qui signe là son premier long-métrage. Les acteurs principaux sont Han Suk-kyu, qu’on a pu voir dans « The Berlin File » (2013), Kim Rae-won, qu’on a pu voir dans « Gangnam Blues » (2015), Jo Jae-yoon, qu’on a pu voir dans « The Suspect » (2013), Kim Sung-kyun, qu’on a pu voir dans « Monster Boy » (2013), et Lee Geung-young, qu’on a pu voir dans « Pandora » (2016).

« The Prison » marque les débuts à la mise en scène de Na Hyun, un scénariste vétéran dans l’industrie cinématographique coréenne. Selon la société de distribution Showbox, le métrage a été vendu à soixante-deux pays différents. Ce film a également été invité à participer au festival international du film fantastique de Bruxelles ayant eu lieu du 4 au 16 avril 2017, ainsi qu’au festival du film d’extrême-orient qui s’est déroulé du 21 au 29 avril 2017 à Udine en Italie.

L’histoire proposée par « The Prison » nous invite à suivre Song Yoo-gun (Kim Rae-won), un policier qui se retrouve en prison. Son but étant de rencontrer un homme connu sous le nom de The King. Ce dernier, également détenu, semble contrôler toute la prison. Le policier cherche à gagner sa confiance afin d’élucider le meurtre de son jeune frère, journaliste. Progressivement, la position de Song Yoo-gun va s’élever au sein du gang de la prison, non sans provoquer certaines tensions, certaines jalousies, provoquant des bagarres ainsi que des règlements de compte parmi les détenus. En outre, le gang ne sévit pas uniquement à l’intérieur des murs, il oeuvre également à l’extérieur, rendant des services, moyennant finances, à des personnages importants. Les murs de la prison n’étant en rien un obstacle.

L’intrigue est relativement bien ficelée. Le but ultime étant, pour le jeune policier, de découvrir qui a tué son frère. Cependant, chemin faisant, on découvre des intrigues secondaires, des tentatives de prise de pouvoir par des factions adverses, des pressions sur le personnel de la prison, des politiciens véreux, et finalement un antagoniste, Jung Ik-ho (Han Suk-kyu), se positionnant à la limite du psychopathe, qui s’est convaincu que la prison était son monde, et qu’il pouvait y régner à sa guise.

Bien que Kim Rae-won incarne admirablement bien le jeune policier en quête de vengeance, c’est la prestation de Han Suk-kyu, dans ce rôle de méchant de service, qu’il faut saluer. L’acteur délivre une excellente prestation, abordant son personnage comme un faux lent. Il se déplace avec une forme de nonchalance, mais terrifie ses co-détenus par sa seule présence. Sa réputation n’est plus à faire, même s’il se retrouve confronté à certaines rébellions, qu’il se doit d’étouffer.

Le rythme est assez soutenu avec de nombreuses scènes d’action, notamment des bastons entre prisonniers. Néanmoins on retrouve certains des protagonistes en dehors des murs du centre de détention lorsqu’ils doivent effectuer des « missions », qui ne sont rien d’autre que des actions criminelles. Certaines scènes sont plutôt violentes et pourront peut-être en choquer certains. La mise en scène est agréable, mais les flashbacks auraient pu être marqués de manière plus significatives afin de permettre une meilleure fluidité dans la compréhension de l’histoire, par exemple, par l’utilisation du noir et blanc.

Le film dénonce au passage certains aspects de la vie carcérale coréenne, la corruption des fonctionnaires chargés de surveiller les détenus, ainsi que les avantages donnés à certains par l’intermédiaire de l’argent. La photographie est agréable, même si dans l’ensemble, l’intérieur de la prison semble trop « propre », surtout par rapport à ce que l’on peut voir dans d’autres métrages du genre.

En conclusion, « The Prison » est un très bon film d’action, disposant d’une histoire intéressante mais cependant usuelle, puisque le thème central n’est autre que la vengeance. L’intrigue est bien orchestrée et le développement comprend suffisamment de rebondissements et de changements de situations pour rendre le film très captivant. La distribution offre de très bonnes prestations, notamment Han Suk-kyu qui se démarque du lot par sa performance en tant que principal antagoniste. Le rythme est plaisant et les scènes d’action sont nombreuses. L’ensemble s’avère être un séduisant divertissement.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 112,563 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :