Horreur, Mystère, Thriller

ANNABELLE 2: LA CRÉATION DU MAL (2017) ★★★★☆


Annabelle 2 (2017)

 

 

Synopsis : Encore traumatisés par la mort tragique de leur petite fille, un fabricant de poupées et sa femme recueillent une bonne sœur et les toutes jeunes pensionnaires d’un orphelinat dévasté. Mais ce petit monde est bientôt la cible d’Annabelle, créature du fabricant possédée par un démon…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : David F. Sandberg
Scénaristes : Gary Dauberman
Acteurs : Stephanie Sigman, Talitha Bateman, Anthony LaPaglia, Miranda Otto, Lulu Wilson, Grace Fulton, Philippa Coulthard
Musique : Benjamin Wallfisch
Genre : Horreur, Mystère, Thriller
Durée : 1 heure et 49 minutes
Date de sortie : 9 août 2017 (France)
Année de production : 2017
Sociétés de production : New Line Cinema, Atomic Monster Productions, The Safran Company
Distribué par : Warner Bros. Pictures
Titre original : Annabelle: Creation
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Annabelle: Creation » ou « Annabelle 2: La Création du Mal » pour la distribution française, est un film d’horreur américain datant de 2017, réalisé par David F. Sandberg, à qui l’on doit également « Dans le Noir » (2016). Les acteurs principaux sont Stephanie Sigman, qu’on a pu voir dans « L.A. Rush » (2017), Talitha Bateman, qu’on a pu voir dans « La Cinquième Vague » (2016), et qu’on devrait bientôt retrouver dans « Geostorm » (2017), Anthony LaPaglia, qu’on a pu voir dans « Revenger » (2016), et que l’on connaît surtout pour avoir incarné Jack Malone dans la série télévisée « FBI : Portés disparus » (2002-2009), et Miranda Otto, qu’on a pu voir dans « The Homesman » (2014). Ce film est un préquel à « Annabelle » (2014) et le quatrième opus dans la série The Conjuring.

En octobre 2015, il a été confirmé qu’une suite au film « Annabelle » était en cours de développement. John R. Leonetti, qui avait réalisé le premier film, a laissé sa place à David F. Sandberg. James Wan et New Line Cinema ont approché John R. Sandberg pour diriger cette suite pendant la post-production de « Lights Out » (2016), après avoir été impressionnés par les premiers extraits du film. Le réalisateur n’était pas très chaud à l’idée de diriger une autre suite stéréotypée, mais après avoir lu le scénario il accepta de réaliser le métrage. Il fut attiré parce qu’il s’agissait finalement d’un film autonome, ce qui lui donnait plus de liberté créative. En outre, le fait qu’il s’agisse d’un film d’époque a rendu la chose encore plus attrayante pour lui. Le scénariste du premier film, Gary Dauberman, fut reconduit pour écrire le scénario, Peter Safran et James Wan revenant également à la production. Ce n’est qu’en mars 2017, que John R. Sandberg a révélé que le film serait une préquelle au film original et qu’il serait intitulé « Annabelle: Creation ».

John R. Sandberg s’est inspiré de l’aspect psychologique du film d’horreur « The Haunting » (1963), et a cité la bande originale de « The Shining » (1980) comme étant la plus grande source d’inspiration pour la musique effrayante de son film. Il a également emprunté l’inspiration de la « vieille école » de « The Conjuring » (2013). Il a décidé qu’il comptait plus sur la tension et le suspense, plutôt que de faire des jump-scares. Afin d’obtenir le plus de réalisme possible sur l’aspect religieux, le Père Robert fut invité à être consultant sur le film.

Le tournage principal s’est déroulé du 27 juin 2016 au 15 août 2016 à Los Angeles en Californie, aux studios de la Warner Bros. Le réalisateur a décidé d’utiliser une Steadicam et des plans de suivi afin de maintenir la sensation « old school » des deux premiers films de la franchise The Conjuring.

En date du 25 septembre 2017, « Annabelle: Creation » avait généré 101,8 millions de dollars aux États-Unis et au Canada et 199,6 millions de dollars dans les autres pays, pour une recette mondiale au box-office de 301,4 millions de dollars, contre un budget de production de 15 millions de dollars. Ce métrage a poussé la franchise The Conjuring au-delà du seuil d’un milliard de dollars de recette, ce qui en fait la troisième série de film d’horreur à franchir ce cap, après la franchise Alien et la série Resident Evil.

La poupée Annabelle, qu’on retrouve une nouvelle fois dans ce métrage, est vraiment flippante. Elle ne fait rien, elle n’est jamais animée comme pouvait l’être Chucky. En fait, cette poupée est simplement positionnée d’une certaine manière, probablement par un accessoiriste, le plus souvent sur une chaise ou sur le bord d’un lit. Elle ne bouge pas. Mais lors d’un plan suivant, elle aura tourné sa tête. Laissant ainsi suggérer qu’elle a bougé toute seule. Ce qui a la particularité de nous donner la chair de poule. Comme l’a souligné David F. Sandberg, le réalisateur, l’horreur est dans les situations, l’ambiance, la tension monte au fur et à mesure, pour finalement se déchaîner dans la dernière partie du film.

Dans ce sens, on peut dire que le pari est gagné car « Annabelle 2: La Création du Mal » est méchamment terrifiant. Ce métrage est, en effet, plus proche de la tactique psychique de la vieille école que son prédécesseur, et que finalement, une simple poupée disgracieuse peut parfaitement faire l’affaire pour nous foutre les jetons. À bien y regarder, tout est extraordinairement basique. Les innombrables séquences de silence ouvrant grande la porte du pressentiment, les mains tendues vers les poignées de portes, les héroïnes frissonnantes dans l’obscurité, attendant que l’esprit démoniaque attaque, les ombres en arrière-plan, le ridicule de se cacher sous une couverture pour se protéger. Des éléments faisant parfois appel aux clichés du genre, mais magnifiquement orchestrés, qui offrent la particularité de nous faire flipper. Rien à dire de plus. Le contrat est rempli.

« Annabelle 2 : La Création du Mal » va faire l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, à paraître le 13 décembre 2017 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Annabelle 2: La Création du Mal » est un très bon film d’horreur. L’histoire est familière, mais vient harmonieusement se positionner par rapport au précédent film. L’intrigue est puissante et l’ambiance est particulièrement bien construite. Le développement est classique, avec une montée en puissance des événements et des manifestations de l’esprit maléfique. Le rythme est volontairement lent afin de créer une atmosphère anxiogène dans cette maison isolée. La distribution offre de très bonnes prestations. La photographie est très réussie et la bande originale, bien que discrète, contribue à maintenir le spectateur en état de tension aux moments clé. Une suite très agréable et très plaisante, qu’on peut aisément recommander.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

3 réflexions sur “ANNABELLE 2: LA CRÉATION DU MAL (2017) ★★★★☆

  1. Pour ma part, je l’ai trouvé bien meilleur que le premier !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 23/10/2017, 20 08 04 100410
  2. Perso, j’avais trouvé le premier Annabelle bien mauvais mais ta critique de celui-ci m’intrigue, du coup je me laisserais sans doute tenter surtout qu’il n’y a rien de pire qu’une poupée maléfique pour bien foutre les jetons.

    Aimé par 1 personne

    Publié par Shin Niko | 27/10/2017, 9 09 08 100810

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 61,347 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :