Ciné-Asia, Corée du Sud, Guerre, Horreur

R-POINT (2004) ★★☆☆☆


R-Point (2004)

 

 

Synopsis : A la fin de la guerre du Vietnam, d’étranges contacts radio alertent les autorités militaires coréennes : des soldats disparus depuis plusieurs mois sur la zone Roméo Point dite R-Point appellent au secours. Un peloton d’éclaireurs est envoyé sur place pour les retrouver mais ces hommes disparaissent à leur tour mystérieusement les uns après les autres…

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Kong Su-chang
Scénariste : Kong Su-chang
Acteurs : Kam Woo-sung, Son Byong-ho, Oh Tae-kyung, Park Won-sang, Lee Sun-kyun, Ahn Nae-sang, Kim Byeong-cheol, Jeon Kyeong-ho, Mun Yeong-dong
Musique : Pa-lan Dal
Genre : Action, Horreur, War
Durée : 1 heure et 47 minutes
Date de sortie : 13 août 2004 (Corée du Sud)
Année de production : 2004
Sociétés de production : CJ Entertainment, CN Film
Distribué par : Cinema Service
Titre original : Al pointeu / 알 포인트
Notre note : ★★☆☆☆

Notre commentaire : « R-Point » est un film d’horreur coréen datant de 2004, écrit et réalisé par Kong Su-chang, à qui l’on également « The Guard Post » (2008). Les acteurs principaux sont Kam Woo-sung, qu’on a pu voir dans « Spider Forest » (2004), Lee Sun-kyun, qu’on a pu voir dans « Hard Day » (2014), et Son Byong-ho, qu’on a pu voir dans « Tube » (2003).

Après avoir visionné « The Guard Coast » (2008) que nous avions jugé très moyen, nous voulions en savoir plus sur ce réalisateur, Kong Su-chang, dont on pouvait pu lire sur divers sites internet que son film précédent, ce « R-Point » était mieux structuré, plus abouti, etc. C’est donc dans ce sens que nous nous sommes intéressés à ce film, qui marquait ses débuts derrière la caméra.

Kong Su-chang semble donc s’intéresser aux films d’horreur puisque ses deux seuls métrages traitent de ce sujet, et, en outre, toujours en l’associant au milieu militaire. « R-Point » est donc un petit film d’horreur qui semble s’inspirer d’autres films du genre tels que « The Grudge » (2004) ou « The Ring » (2002), mais également à des classiques comme « Apocalypse Now » (1979) et « Full Metal Jacket » (1987).

L’histoire proposée par « R-Point » nous invite à suivre une escouade dont la mission est d’extraire des soldats disparus six mois plus tôt et présumés morts durant une mission au Vietnam. En arrivant sur place le commando sud-coréen fait face à des phénomènes paranormaux. Ils s’installent dans un ancien manoir désaffecté afin d’y établir leur campement. Ils ont une semaine afin de retrouver les soldats disparus, mais l’un d’entre eux décède dans des conditions mystérieuses, et au lieu de trouver des réponses cohérentes à leurs interrogations, ils font face à de nouveaux mystères et de nouveaux problèmes.

Durant une bonne partie du film, « R-Point » est construit comme un thriller, sans pour autant atteindre des sommets. Il y a clairement un développement de la terreur qui se construit graduellement, et qui, heureusement, ne devient jamais trop écrasant. La multiplication des personnages, tous dans la même tenue militaire, offre une certaine difficulté à comprendre rapidement qui est qui. Cependant, le gros souci, c’est qu’au-delà d’une heure de film, l’histoire commence à ne plus vraiment avoir de sens. Les événements deviennent disjoints et certains points semblent hors sujets.

En ce qui concerne le casting, on se concentre essentiellement sur Kam Woo-sung qui incarne le personnage principal du lieutenant Choi Tae-in. L’acteur offre un personnage expérimenté, relativement calme, qui progressivement, face aux événements va perdre son sens de la logique et son pragmatisme. Certains parmi les autres acteurs surjouent la panique, l’affolement ainsi que la frayeur, ce qui ne cadre pas vraiment avec l’idée que l’on se fait de militaires, tout aussi jeunes soient-ils.

En outre, Kong Su-chang, le réalisateur, cherche manifestement à développer certains aspects psychologiques chez ses personnages. Ceux-ci sont tous des personnes très différentes avec des passés complexes et des préoccupations différentes pour leur vie à venir. Personne ne semble particulièrement affolé ou émotionnellement perturbé par la guerre. Mais progressivement, on prend conscience que les soldats apparaissant comme les plus coriaces au sein du peloton sont en fait des menteurs qui ont à peine eu l’occasion de participer aux combats et qui finalement sont terrifiés par cette perspective.

En définitive, « R*Point » s’avère être une déception dans le sens où toute la tension qui est construite durant le métrage tombe finalement à plat lorsque la conclusion, pas si intelligente que cela, est révélée. On trouve bien quelques aspects effrayants et on peut relever des clins d’œil aux classiques histoires de fantômes asiatiques, mais sans vraiment rencontrer de surprise.

« R-Point » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 21 août 2012 chez Aventi Distribution. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « R-Point » est un film d’horreur moyen disposant d’une histoire ayant un bon potentiel, mais dont le développement s’enlise rapidement. L’intrigue n’est pas vraiment fluide et les scènes effrayantes sont finalement peu nombreuses. La distribution offre des prestations moyennes, surjouant dans de nombreuses situations. Seul Kam Woo-sung offre réellement une prestation décente. Les effets spéciaux sont très lights. Un film que l’on ne gardera malheureusement pas très longtemps en mémoire et dont on peut se dispenser.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 61,347 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :