Ciné-Asia, Corée du Sud, Drame, Thriller

TUNNEL (2016) ★★★☆☆


Tunnel (2016)

 

 

Synopsis : Alors qu’il rentre retrouver sa famille, un homme est accidentellement enseveli sous un tunnel, au volant de sa voiture. Pendant qu’une opération de sauvetage d’envergure nationale se met en place pour l’en sortir, scrutée et commentée par les médias, les politiques et les citoyens, l’homme joue sa survie avec les maigres moyens à sa disposition. Les secours parviendront-ils à le sortir à temps ?

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Kim Seong-hun
Scénariste : Kim Seong-hun
Acteurs : Ha Jung-woo, Bae Doona, Oh Dal-su, Nam Ji-hyun, Kim Hae-sook, Park Hyuk-kwon
Musique : Mok Young-jin, Vitek Kral
Genre : Drame, Thriller
Durée : 2 heures et 6 minutes
Date de sortie : 3 mai 2017 (France)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Another Sunday, BA Entertainment, History E&M
Distribué par : Showbox
Titre original : Teo-neol / 터널
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Teo-neol » ou « Tunnel » pour la distribution internationale, est un film sud-coréen dramatique de survie, datant de 2016, écrit et réalisé par Kim Seong-hun, à qui l’on doit également « Hard Day » (2014). Les acteurs principaux Ha Jung-woo, qu’opn a pu voir dans « The Murderer » (2010), Bae Doona, qu’on a pu voir dans « The Host » (2006), Oh Dal-su, qu’on a pu voir dans « Hindsight » (2011), et Nam Ji-hyun, qu’on a pu voir dans « A Monster Boy » (2013).

L’histoire proposée par « Tunnel » est relativement simple et tourne autour d’un vendeur de voitures, Lee Jung-soo (Ha Jung-woo) qui se fait piéger dans un tunnel mal construit lorsque celui-ci s’effondre comme un château de cartes. Lee Jung-soo gère du mieux qu’il peut sa survie à l’intérieur du tunnel alors qu’une équipe de sauvetage tente de lui porter secours. La thématique nous ramène forcément à des films ayant une trame similaire, comme « Daylight » (1996) de Rob Cohen avec Sylvester Stallone dans le rôle principal, ou plus récemment, « Buried » (2010) de Rodrigo Cortés, où l’on pouvait suivre (façon de parler) Ryan Reynolds enfermé dans un cercueil pendant près d’une heure et trente minutes.

Honnêtement, « Tunnel » est une déception. Non pas que ce métrage ne soit pas bien, mais il y a un décalage entre tout ce qu’on a entendu par rapport au film. Du coup, on s’attendait à quelque chose de plus intense, de plus fort. L’intrigue est quelque peu usuelle. En effet, comme la majeur partie des films catastrophe, cela se limite à savoir si le principal protagoniste de l’histoire va s’en sortir ou pas.

Kim Seong-hun, le réalisateur, est malicieux, car il évite de cantonner son action au cœur du tunnel. On peut ainsi voir comment les secours s’organisent et observer les techniques que mettent en place les politiques et les journalistes pour exploiter l’événement. Le film s’avère donc également être une critique envers les sociétés de constructions qui, afin de faire des économies, n’utilisent pas les matériaux adéquats et imposent des techniques à minima aux ouvriers afin de raboter les budgets dans l’optique de faire le maximum de profits. De plus, on joue également la carte sentimentale et dramatique avec la présence de l’épouse de cet homme prisonnier du tunnel, Se-hyun (Bae Doo-na) qui vient soutenir les efforts de l’équipe de secours, mais qui finalement se retrouve à devoir décider de l’arrêt des recherches et donc des opérations de sauvetage.

On peut cependant regretter certaines longueurs, même si le réalisateur parvient à maintenir le suspense en incorporant des situations inattendues, une certaine dose d’humour légère, et quelques séquences relativement angoissantes. Les effets spéciaux sont bien orchestrés, notamment la scène d’éboulement du tunnel. La distribution offre de bonnes prestations, à la tête de laquelle on retrouve donc Ha Jung-woo qui est loin d’être un inconnu ayant pu le suivre dans « The Yellow Sea » (2010), « The Berlin File » (2013), « The Terror Live » (2013), ainsi que dans « Assassination » (2015).

« Tunnel » a fait l’objet de plusieurs nominations et a remporté quelques prix. Ce métrage a rapporté un peu plus de 51 millions de dollars en Corée du Sud. Il a remporté nettement moins de succès aux États-Unis avec 568 milles dollars de recettes, et une bonne carrière sur les écrans français avec 487 milles dollars.

« Tunnel » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 7 novembre 2017 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Tunnel » est un bon film catastrophe, disposant d’une histoire familière et d’un développement sympathique. Le rythme est cohérent avec l’intrigue, mais manque parfois de punch. Le suspense est au rendez-vous avec quelques séquences stressantes. Les effets spéciaux sont bien orchestrés. La distribution offre des prestations correctes, cependant dominées par la performance de Ha Jung-woo, qui tire nettement son épingle du jeu. On éprouve une certaine déception suite aux excellentes critiques qu’on a pu lire précédemment sur ce métrage. Reste un film agréable sans être particulièrement original.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Une réflexion sur “TUNNEL (2016) ★★★☆☆

  1. Excellente critique ! Pour ma part ce film fut une grosse déception.

    Aimé par 1 personne

    Publié par takaken | 11/11/2017, 0 12 15 111511

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 61,347 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :