Action, Espionnage, Historique, Thriller

ATOMIC BLONDE (2017) ★★★☆☆


Atomic Blonde (2017)

 

 

Synopsis : 1989 – Quelques semaines avant la chute du bloc URSS… L’agent Lorraine Broughton est une des meilleures espionne du service de renseignements britanique, le MI-6. Envoyée seule à Berlin pour récupérer un dossier de la plus haute importance, elle s’associe à David Percival, le chef de station locale ; dans cette ville au climat très instable, commence alors un jeu d’espions des plus meurtriers…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : David Leitch
Scénariste : Kurt Johnstad
Acteurs : Charlize Theron, James McAvoy, John Goodman, Til Schweiger, Eddie Marsan, Sofia Boutella, Toby Jones, Roland Møller, Daniel Bernhardt, Bill Skarsgård
Musique : Tyler Bates
Genre : Action, Espionnage, Historique, Thriller
Durée : 1 heure et 55 minutes
Date de sortie : 16 août 2017 (France)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Denver and Delilah Productions, Closed on Mondays Entertainment, 87Eleven
Distribué par : Focus Features
Titre original : Atomic Blonde
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Atomic Blonde » est un film d’action et d’espionnage américain datant de 2017, dirigé par David Leitch, à qui l’on doit également la co-réalisation de « John Wick » (2014). Les acteurs principaux sont Charlize Theron, qu’on a pu voir dans « Fast & Furious 8 » (2017), James McAvoy, qu’on a pu voir dans « Split » (2016), John Goodman, qu’on a pu voir dans « Kong: Skull Island » (2017), Til Schweiger, qu’on a pu voir dans « Mission Istanbul » (2016), Sofia Boutella, qu’on a pu voir dans « La Momie » (2017), Toby Jones, qu’on a pu voir dans « Morgane » (2016), Daniel Bernhardt, qu’on a pu voir dans « Precious Cargo » (2016), et Bill Skarsgård, qu’on a pu voir dans « Divergente 3 » (2016).

« Atomic Blonde » est une adaptation du roman graphique The Coldest City. Le métrage a été annoncé en mai 2015. Le magasine Variety a décrit ce film pour un projet de passion pour Charlize Theron. Cette dernière a découvert l’histoire cinq années auparavant, lorsque sa société de production a reçu le roman graphique alors inédit. Charlize Theron ayant grandement aimé le premier volet des aventures de John Wick, l’a inspiré à faire appel à David Leitch, l’un des réalisateurs pour diriger son film. Selon l’actrice-productrice, le succès de « Mad Max: Fury Road » (2015) a aidé au développement de « Atomic Blonde ».

Le film comporte une sous-intrigue homosexuelle qui n’était pas dans le livre original. Cette approche vient du scénariste Kurt Johnstad, qui l’a suggéré après que Charlize Theron ait lancé l’idée de faire quelque chose qui permette de se démarquer des autres films d’espionnage. David Leitch, le réalisateur, a insisté sur le fait que ces scènes ne sont pas là pour être « provocatrices », mais plutôt pour marquer le fait que si vous êtes un espion, vous devez être capable d’aller très loin pour obtenir des informations. Une telle situation avait été évoquée par Daniel Craig par rapport à James Bond, mais à ce jour cette idée n’a pas encore été retenue par les producteurs de la franchise des 007.

James McAvoy a rejoint le casting du film en octobre 2015, et John Goodman en novembre de la même année. On espérait à l’origine que David Bowie jouerait un petit rôle dans le métrage, bien qu’il ait refusé l’offre peu de temps avant sa mort. Charlize Theron a eu jusqu’à 8 entraîneurs différents afin de préparer son rôle. Durant la période de préparation, l’actrice s’est cassée des dents et a dû avoir recours à la chirurgie pour les faire réparer. La période d’entraînement de Charlize Theron se faisait en même temps que celle de Keanu Reeves qui se préparait pour « John Wick 2 » (2017). Les deux ont développé une relation de compétition, qui comprenait des combats ensembles. Le tournage principal du film a commencé le 22 novembre 2015 à Budapest, en Hongrie, puis a été transféré à Berlin, en Allemagne.

« Atomic Blonde » fait partie de ces très bons films qui s’avèrent finalement des déceptions. En effet, c’est une déception en raison de l’attente, des bandes-annonces, du bouche à oreilles relativement positifs, des critiques tout aussi positives. Cependant, après avoir vu le métrage, il y a un sentiment de déception qui prend le dessus, car on en attendait plus. Les scènes d’action sont impressionnantes, bien orchestrées, relativement réalistes, mais on aurait voulu plus. Ces séquences d’action sont donc élégantes, et Charlize Theron fait bien plus que le boulot, donnant de sa personne dans les scènes physiques, mais finalement le récit, l’histoire, la trame centrale est moins rude, moins dure que son principal protagoniste.

À bien y regarder, « Atomic Blonde » n’apporte rien de fondamentalement  nouveau dans le film d’espionnage musclé. On a emprunté un petit peu de Jason Bourne, un petit peu de James Bond, placez dans un shaker, secouez, et vous avez la recette de « Atomic Blonde ». Finalement, cela reste très basique, en dehors du plan cul entre Charlize Theron et Sofia Boutella. Dans le genre, il y a plus dégueulasse. Les mecs seront aux anges, tout comme les meufs que ça branche aussi. Mais pour ma part, je retiendrais plutôt les mano a mano de la blondasse qui se fritte à coups de talons aiguille où le célèbre 99 Luftballons de Nena vient marquer chaque coup de feu et chaque coup-de-poing. D’ailleurs la bande originale est particulièrement plaisante avec des standards des années 1980, comme David Bowie, George Michael, Siouxsie and the Banshees, Marilyn Manson, ou encore The Clash.

« Atomic Blonde » a rapporté 51,6 millions de dollars aux États-Unis et au Canada et 45,1 millions de dollars dans les autres pays, pour une recette mondiale au box-office de 96,6 millions de dollars, contre un budget de production de 30 millions de dollars.

« Atomic Blonde » va faire l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, à paraître le 16 décembre 2017 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Atomic Blonde » est un bon film d’action, mais disposant d’une histoire terriblement familière. Un simple jeu d’agents doubles dans un Berlin à quelques heures de la chute de son célèbre mur. L’intrigue est très prévisible, même le turn-over final qui n’est pas sans rappeler « Sens Unique » (1987) de Roger Donaldson avec Kevin Costner. Le rythme est parfois lent, mais les scènes d’action, même si elles sont peu nombreuses, sont particulièrement bien soignées, très bien chorégraphiées et pleines de réalisme. La distribution offre de bonnes prestations. La photographie est plaisante et la bande originale est très sympathique. L’ensemble s’avère être un bon divertissement sans pour autant être transcendant.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “ATOMIC BLONDE (2017) ★★★☆☆

  1. Ah, pour ma part, ce fut un gros coup de coeur, totalement fan de l’ambiance, de la BO et du casting !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 16/11/2017, 15 03 43 114311
    • Je suis d’accord avec toi pour l’ambiance, la BO est excellente, le casting est très bon, voir même sous-exploité, et j’ajouterai aussi le plan cul entre filles qui en tant que mec m’a forcément plu (ben oui je suis con), mais franchement l’histoire c’est du déjà vu, classique, archi-classique, usuel, familier…..

      J'aime

      Publié par Olivier Demangeon | 16/11/2017, 15 03 47 114711

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 67,079 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :