Ciné-Asia, Drame, Hong-Kong

WITH PRISONERS (2017) ★★★☆☆


With Prisoners (2017)

 

 

Synopsis : Dans un centre de détention pour les délinquants âgés de 14 à 24 ans, les détenus subissent quotidiennement des sévices physiques et psychologiques. En raison de la cruauté du personnel, un jeune chef de bande, Fan, qui est emprisonné pour un conflit mineur avec un agent de police, tente de se suicider lors de son troisième jour de détention. Il est sauvé in extremis et décide de supporter l’environnement impitoyable du centre afin d’être libéré au plus vite pour se rendre au chevet de sa grand-mère, souffrante.

Origine du film : Hong Kong
Réalisateur : Wong Kwok Kuen
Scénaristes : Wong Kwok Kuen, Wong Chi-Bong
Acteurs : Raymond Chiu, Edward Chui, Amy Tam Ka-Chuen, Kelvin Kwan, Kwok-Lun Lee, Mak Yee Ma
Musique :
Genre : Drame
Durée : 1 heure et 40 minutes
Date de sortie : 5 avril 2017 (Hong Kong)
Année de production : 2017
Sociétés de production :
Distribué par :
Titre original :
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « With Prisoners » est un film dramatique hongkongais datant de 2017, co-écrit et réalisé par Wong Kwok Kuen qui signe là son premier long-métrage. Les acteurs principaux sont Neo Yau Hiewk-sau, qu’on a pu voir dans « Ten Years » (2015), Kelvin Kwan, qu’on a pu voir dans « The Moment » (2016), Lee Kwok-Lun, qu’on a pu voir dans « That Demon Within » (2014), Edward Chui, qu’on a pu voir dans « Firestorm » (2013), et Raymond Chiu, qu’on a pu voir dans « Dealer/Healer » (2017).

Ces derniers temps, nous avons eu la possibilité de voir plusieurs métrages ayant pour thème l’univers carcéral. Cet été, nous découvrions « Shot Caller » (2017), où un citoyen lambda se métamorphosait en caïd au sein d’une prison afin d’y survivre. Plus tôt dans l’année, nous avions découvert « Cell 213 » (2011), où un avocat perdait la raison suite à son incarcération pour un crime qu’il n’avait pas commis. Dernièrement, nous avons pu voir « The Prison » (2017) proposant une histoire d’un gang œuvrant aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur d’une prison grâce à la complicité des gardiens et de la direction. Tout récemment, nous avons vu « The Executioner » dépeignant la vie des gardiens de prison et leurs réticences face à la peine de mort. Nous voici donc replongés dans cet univers avec « With Prisoners » (2017).

Malheureusement, il y a un énorme décalage entre ce que le film veut dénoncer, soit les violences physiques et psychologiques infligées par des gardiens trop zélés, voir sadiques, et le développement, la présentation des faits. Inspiré par des événements réels ayant défrayé la chronique à Hong Kong, le film n’est pas assez rude, pas assez dur pour marquer fortement les esprits. En d’autres termes, il n’y a pas ou peu de violence pour que l’on adhère avec la trame centrale de ce métrage. Alors il ne s’agit pas de produire de la violence pour de la violence mais il y a un gros écart entre l’expression de ce que décrivent les témoignages lors du générique de fin avec le contenu du film.

L’histoire nous invite donc à suivre Fan (Neo Yau) condamné à trois mois de prison dans le centre de détention pour mineurs de Sha Tsui à Hong Kong, qui pratique une réhabilitation de type militaire. Les insultes et les abus sont les principes fondamentaux du traitement, effectués par le personnel pénitencier. L’administration est volontairement aveugle face aux abus et aux punitions inhumaines. Pour exemple cette scène où Fan est obligé de nettoyer les toilettes avec ses doigts puis de se frotter les dents avec ses mêmes doigts pleins d’excréments.

De l’autre côté de la loi se trouve Ho (Kelvin Kwan), un fervent partisan de la deuxième chance qui joue le jeu des autres gardiens, mais qui cherche à aider ces jeunes afin qu’ils puissent s’en sortir positivement. Il est la cible des blagues et des moqueries des autres membres du personnel pénitencier en raison de son optimisme qu’ils jugent sans espoir. Parmi eux, se trouve un vétéran, sadique et grincheux, Gwai (Lee Kwok Lun), dont la cruauté semble illimitée et aléatoire.

« With Prisoners » est probablement le plus convaincant lorsque Wong Kwok Kuen, le réalisateur et Wong Chi-pong, le co-scénariste se concentrent sur les relations difficiles entre Fan et Ko, ainsi que sur les humiliations quotidiennes que les jeunes prisonniers doivent endurer. Il y a une tonalité documentaire qui règne dans ce métrage, ce qui apporte une bonne dose de réalisme. Le film développe également une sous-intrigue concernant la relation amoureuse en perte de vitesse entre Ko, le gardien de prison, et Samantha, sa compagne. La photographie est très propre, très lumineuse, parfois même saturée, ce qui peut ajouter de l’esthétisme à l’action. Cependant, les changements aléatoires de vitesse de l’image, sous forme de saccade, semblent gadgets et n’apportent rien à la narration.

En conclusion, « With Prisoners » est un film dramatique correct, mais qui manque de percutions pour qu’on puisse réellement éprouver de l’empathie pour le principal protagoniste de l’histoire. On se doute bien que l’univers carcéral est difficile et parfois cruel, et quand ce n’est pas avec les autres détenus, c’est avec le personnel pénitencier. Cependant, ce métrage reste très soft dans la description de la brutalité et des humiliations. Le rythme est un peu lent, la photographie reste agréable malgré une volonté d’apporter quelques variations inutiles. La distribution offre d’honorables prestations. L’ensemble reste un divertissement convenable même s’il subsiste un goût d’inachevé, d’incomplet ou d’inaccompli…

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 67,079 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :