Horreur, Thriller

RYDE (2017) ★★☆☆☆


Ryde (2017)

 

 

Synopsis : La technologie nous rapproche. L’application Ryde, un service de VTC, va rapprocher des victimes de leur bourreau.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Brian Frank Visciglia
Scénaristes : Dustin Frost, Kat Silvia, Brian Frank Visciglia
Acteurs : David Wachs, Jessica Serfaty, Ronnie Alvarez, Kyle Thomas Schmidt, Veronica Loren, Delpaneaux Wills
Musique : David Wachs, Scott Welch
Genre : Horreur Thriller
Durée : 1 heure et 24 minutes
Date de sortie : 15 septembre 2017 (États-Unis)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Vega Entertainment
Distribué par : Eagle Films, Gravitas Ventures
Titre original : Ryde
Notre note : ★★☆☆☆

Notre commentaire : « Ryde » est un thriller d’horreur américain datant de 2017, co-écrit et réalisé par Brian Frank Visciglia qui signe là son premier long-métrage. Les acteurs principaux sont David Wachs qu’on a pu voir dans « The Last Hurrah » (2009), Jessica Serfaty, qu’on a pu voir dans « FML » (2016) et Ronnie Alvarez, qu’on a pu voir dans « Los Muertos » (2017).

Il y a rarement des domaines qui échappent au cinéma. Tôt ou tard un sujet d’actualité, un personnage, une histoire, un événement faisant l’objet d’une large diffusion via les médias, sera traité au minimum une fois dans un film. Par exemple, tôt ou tard, nous aurons un métrage ou un téléfilm sur les événements de Fukushima. Les nouveaux médias, les réseaux sociaux ont fait l’objet du thème de films. Pour exemple, le récent « The Circle » (2017), de James Ponsoldt avec Emma Watson et Tom Hanks dans les rôles principaux, dont la trame s’inspirait de la réussite de Google. « Unfriended » (2014) de Levan Gabriadze, allait dans ce sens par l’utilisation de Facebook et compagnie. « Ryde » s’inscrit dans cet acabit en prenant comme inspiration le service Uber permettant de mettre en contact des conducteurs offrant des services de transports.

L’idée est plutôt bonne. Un homme prend la place d’un chauffeur utilisant une application téléphonique mettant en relation des chauffeurs et des personnes désirant bénéficier d’un transport. Mais mon Dieu que c’est plat. Que c’est mal exploité. Il n’y a rien. Le scénario est plutôt vide, et le peu de consistance est terriblement bancal. Le principal protagoniste enchaîne les meurtres violents sans fil conducteur, au hasard, au petit bonheur la chance.

Le rythme est haché, et les choses mettent beaucoup trop de temps à se déclencher. Les personnages nous livrant des discussions qui ne servent à rien, accompagnés de dialogues sans saveurs, sans intérêts. On ne sait pas pourquoi Paul (David Wachs) tue. On comprend qu’apparemment, il n’est pas un novice en matière de meurtre, mais on ne cerne nullement ses aspirations. On ne perçoit que sa haine, sans en comprendre l’origine. L’horreur se cantonne donc à des scènes de violence. Le tueur psychopathe utilisant essentiellement des armes blanches, couteau, poing américain, câble et des frappes pieds-poings. En outre, les scènes sont plus suggérées que réellement montrées.

Il y a une recherche sur le travail de la photographie avec des scènes de voiture comme on a pu le voir dans le récent « Wheelman » (2017) de Jeremy Rush avec Frank Grillo dans le rôle principal. L’intégralité du métrage propose des scènes de nuit, l’histoire se déroulant en continu sur une seule soirée et nuit. La bande originale n’offre rien de particulier. Du côté du casting, il n’y a pas non plus grand chose à se mettre sous la dent. Les acteurs étant relativement médiocres dans leurs propositions.

Ronnie Alvarez, qui incarne Marcus, offre un personnage relativement énervant, que ce soit par son attitude que par son apparence physique, la manière ridicule dont il porte sa veste dans la majorité des scènes. Jessica Serfaty qui interprète Jasmine, l’unique victime du tueur qui arrivera à lui échapper, livre un personnage fade, pauvre, sans dimension. La palme du pire revient certainement à Kyle Thomas Schmidt, le chauffeur originel, qui se retrouve rapidement à refroidir dans le coffre de sa limousine. L’acteur dispose de dialogues d’une banalité, d’une platitude, à se demander comment on peut écrire cela dans un script…

En conclusion, « Ryde » est un film d’horreur très médiocre disposant d’une idée originale, mais terriblement mal exploitée. L’histoire n’a pas réellement de sens, avec un personnage central qui enchaîne les meurtres sans qu’on en comprenne la raison et/ou les motivations. L’intrigue est tout aussi creuse que le reste. Le casting n’est pas en reste avec une brochette d’acteurs qui nous livrent des prestations à oublier. Un film dont on peut pleinement se désintéresser…

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “RYDE (2017) ★★☆☆☆

  1. Tellement dommage, je trouvais le synopsis pourtant extrêmement intéressant !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 28/11/2017, 15 03 49 114911

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 67,079 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :