Ciné-Asia, Corée du Sud, Science fiction, Thriller

11 A.M. (2013) ★★★☆☆


11 A.M. (2013)

 

 

Synopsis : Un scientifique construit une machine à remonter le temps dans l’espoir, entre autre, de retrouver sa femme décédée. Un premier essai de 24h00 plus tard, est alors programmé. Lors de celui-ci, il se retrouve dans un laboratoire en flammes et est attaqué par un inconnu. De retour de son exploration temporelle, il décide de tout mettre en oeuvre pour éviter cette funeste destinée.

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Kim Hyun-seok
Scénaristes : Lee Seung-hwan
Acteurs : Jung Jae-young, Kim Ok-bin, Choi Daniel, Lee Dae-yeon, Park Chul-min, Lee Geon-joo, Shin Da-eun, Oh Kwang-rok
Musique : Lee Byung-hoon
Genre : Science-fiction, Thriller
Durée : 1 heure et 39 minutes
Date de sortie : 28 novembre 2013 (Corée)
Année de production : 2013
Sociétés de production : CJ Entertainment
Distribué par : CJ Entertainment
Titre original : Yeolhansi / 열한시
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « 11 A.M. » est un thriller de science-fiction sud-coréen datant de 2013, réalisé par Kim Hyun-seok, à qui l’on doit également « C’est si bon » (2015). Les acteurs principaux sont Jung Jae-young qu’on a pu voir dans « Confession of Murder » (2012), Kim Ok-bin, qu’on a pu voir dans « The Villainess » (2017), Choi Daniel qu’on a pu voir dans « The Chronicles of Evil » (2015), Lee Dae-yeon, qu’on a pu voir dans « 2 Sœurs » (2003), et Park Chul-min qu’on a pu voir dans « Memories of War » (2017).

Le voyage dans le temps a souvent été exploré dans l’univers cinématographique, avec plus ou moins de réussite et à différentes sauces. On pense forcément à la saga « Retour vers le Futur », mais également à la franchise « Terminator » dont le premier opus date déjà de 1984. Dans un autre genre, on peut citer « Déjà Vu » (2006) de Tony Scott avec Denzel Washington. Plus près de nous, on peut s’arrêter sur « Source Code » (2011) de Duncan Jones avec Jake Gyllenhaal ou encore « Looper » (2012) de Rian Johnson avec Bruce Willis. Cette thématique n’est donc pas nouvelle et revient de manière récurrente.

L’histoire proposée par « 11 A.M. » nous emmène dans un avenir pas si lointain. Les chercheurs ont inventé une machine à remonter le temps. L’appareil peut déplacer des objets dans un futur à 24 heures, mais les scientifiques ne l’ont jamais expérimenté physiquement. En passe de se voir couper les crédits, ils décident de passer à l’action. Deux d’entre eux vont faire un bon dans le temps. Ils se retrouvent donc 24 heures plus tard, dans le même endroit, mais complètement ravagé par des incendies et une base de recherche au bord de l’implosion. Ils ne peuvent que fuir pour retourner à leur point de départ, non sans emporter avec eux les enregistrements des caméras de surveillance des installations. Une fois de retour, ils ont donc 24 heures pour comprendre les événements conduisant à leur perte et tenter de l’empêcher.

« 11 A.M. » est loin d’être inintéressant, mais ce métrage souffre d’un déséquilibre entre l’action et la réflexion. Une place trop importante est donnée aux relations humaines. La majorité des personnages formant l’équipe de recherche, enfermée dans ces grandes installations modernes, ont presque tous une interaction entre eux, et souvent sentimentale. Le réalisateur, Kim Hyun-seok, cherche à dépeindre les états d’esprit des différents protagonistes, ce qui occasionne certaines lenteurs au métrage. Kim Mu-Yeol qu’on a pu voir dans « War of the Arrows » (2011) avait été approché pour tenir un rôle dans ce métrage, mais il a finalement abandonné le projet.

L’intrigue repose essentiellement sur la réussite, ou l’échec, visant à empêcher ce qui a été vu dans le futur d’arriver vraiment, d’endiguer les événements entraînant la destruction totale des installations de recherche et la perte des vies humaines. Les quelques effets spéciaux sont très bien soignés. La distribution offre d’honorables prestations. Les acteurs étant plus impliqués à dépeindre des personnages tourmentés, qu’orientés vers l’action.

En conclusion, « 11 A.M. » est un bon petit film de science-fiction, disposant d’une histoire visant plus à visiter l’état d’esprit des différents personnages. Le rythme est un peu poussif, mais les quelques scènes d’action sont bien orchestrées. Les effets spéciaux sont corrects. La distribution offre de bonnes prestations relativement orientées vers l’aspect psychologique de leur personnage respectif. L’ensemble reste agréable sans être mémorable.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Une réflexion sur “11 A.M. (2013) ★★★☆☆

  1. Encore une fois, je ne connaissais pas du tout, mais ça me tente bien !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 05/12/2017, 16 04 50 125012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 67,079 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :