Drame, Horreur, Thriller

BLOODY SAND (2016) ★★★★☆


Bloody Sand (2016)

 

 

Synopsis : Après avoir fuit Vegas à feu et à sang en pleine apocalypse zombie, la voiture de Molly s’enlise dans le sable du désert des Mojaves. Désormais à pied avec quelques bouteilles d’eau, elle doit rejoindre au plus vite un petit aérodrome où un avion doit partir en direction d’une zone sûre du Mexique. Mais sa marche sous le soleil à travers le sable va s’avérer très compliquée à cause du zombie qui la suit.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Colin Minihan
Scénaristes : Colin Minihan, Stuart Ortiz
Acteurs : Brittany Allen, Juan Riedinger, Merwin Mondesir, Kristopher Higgins
Musique : Blitz//Berlin
Genre : Drame, Horreur, Thriller
Durée : 1 heure et 32 minutes
Date de sortie : 28 juillet 2017 (États-Unis)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Digital Interference Productions, Grasswood Media
Distribué par : Dark Sky Films
Titre original : It Stains the Sands Red, Program Store
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « It Stains the Sands Red » ou « Bloody Sand » pour la distribution française, est un thriller d’horreur datant de 2016, co-écrit et réalisé par Colin Minihan, connu pour son travail avec Stuart Ortiz sous l’appellation The Vicious Brothers, et à qui l’on doit « Grave Encounters » (2011). Stuart Ortiz qui co-signe par ailleurs le scénario de ce présent film. Les acteurs principaux sont Brittany Allen, qu’on a pu voir dans « Jigsaw » (2017), Juan Riedinger, qu’on a pu voir dans « Once There Was a Winter » (2017), et Merwin Mondesir, qu’on a pu voir dans différentes séries télévisées ainsi que dans « La Recrue » (2003).

Des films de zombies, on peut régulièrement en découvrir de nouveaux. Dernièrement, nous avons eu la version comédie limite burlesque avec « Manuel de Survie à l’Apocalypse Zombie » (2015) de Christopher Landon, la version philosophique avec le récent « The Last Girl » (2016) de Colm McCarthy, la version baroque et historique avec « Orgueil et Préjugés et Zombies » (2016) de Burr Steers, ou encore la version tour-opérator avec « The Rezort » (2015), sans oublier la version coréenne avec « Dernier Train pour Busan » de Yeon Sang-ho. Et nous voici face à ce petit bijoux de « Bloody Sand » (2016)…

Trouver de l’originalité pour raconter une histoire avec des zombies n’est pas forcément chose aisée tant le thème a été développé depuis plusieurs décennies. Cependant, Stuart Ortiz, le scénariste de ce métrage, nous livre quelque chose de réellement original. Bien qu’étant un pur film d’horreur, ce métrage n’est pas trop gore tout en l’étant pleinement. Bon, là, il va falloir que je m’explique. Il n’est pas exagérément gore, car il n’y a pas une armée de zombies qui courent dans tous les sens pour croquer les vivants. La trame principale s’articule sur la confrontation entre Molly (Brittany Allen) et Minus (Juan Riedinger).

Le nombre de personnages est ramené à sa plus simple expression. Les deux personnages principaux sont donc Molly et Minus. Ce dernier, atteint par le virus qui l’a transformé en zombie poursuit la première à travers le désert, lentement, mais avec persistance. Petit à petit, une relation s’installe entre ces deux protagonistes, et le zombie semble retrouver un semblant d’humanité. En fin de compte, Molly arrive à dompter la bête.

Bien que Minus ne parle pas, il se contente de grognement, un dialogue s’installe. En fait Molly lui parle tout le temps, et ces échanges sont plutôt croustillants, drôles parfois. En cela, la prestation des deux acteurs est absolument remarquable. Brittany Allen apporte beaucoup de relief à son personnage, d’abord superficielle, puis horrifiée, elle fait preuve d’une belle persévérance et finalement bascule dans la détermination tout en démontrant de l’humanisme. De son côté, Juan Riedinger est totalement excellent dans le rôle du zombie en costard. Le visage transformé comme il se doit, les yeux blancs et livides. L’acteur offre des mouvements, des attitudes certes classiques, mais tellement bien interprétés.

Bien que le script de « Bloody Sand » soit original et diffère de ce que l’on peut habituellement voir dans ce genre, ce métrage reste quand même assez gore. Le zombie, Minus, croque plusieurs personnes, et c’est assez dégueu… Non-content d’avoir tué son opposant en le mordant violemment au niveau de la jugulaire, il éviscère sa victime pour se nourrir de ses intestins. Âmes sensibles s’abstenir, il y a de l’hémoglobine ! C’est donc bien un film d’horreur.

En conclusion, « Bloody Sand » est un très bon film d’horreur sur le thème du zombie. Le scénario est particulièrement original bien que l’intrigue soit plus classique. Le développement est excellent et la performance des deux acteurs principaux est vraiment très bonne. Le rythme est très agréable, la photographie exploite merveilleusement l’environnement désertique. Les effets spéciaux sont très bien réalisées et certaines scènes sont particulièrement gores, les plus sensibles devront s’abstenir. Un petit film très sympathique et très divertissant qu’on peut allègrement recommander.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 80,420 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :