Drame, Horreur, Mystère

MOTHER! (2017) ★☆☆☆☆


Mother! (2017)

 

 

Synopsis : Un couple voit sa relation remise en question par l’arrivée d’invités imprévus, perturbant leur tranquillité.

Origine du film : Étas-Unis
Réalisateur : Darren Aronofsky
Scénariste : Darren Aronofsky
Acteurs : Jennifer Lawrence, Javier Bardem, Ed Harris, Michelle Pfeiffer, Domhnall Gleeson, Brian Gleeson, Kristen Wiig, Jovan Adepo, Stephen McHattie, Laurence Leboeuf, Amanda Warren
Musique : /
Genre : Drame, Horreur, Mystère
Durée : 2 heures et 1 minutes
Date de sortie : 13 septembre 2017 (France)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Paramount Pictures, Protozoa Pictures
Distribué par : Paramount Pictures
Titre original : Mother!
Notre note : ★☆☆☆☆

Notre commentaire : « Mother! » est un film d’horreur psychologique américain datant de 2017, écrit, produit et réalisé par Darren Aronofsky, à qui l’on doit également « Noé » (2014). Les acteurs principaux sont Jennifer Lawrence, qu’on a pu voir dans « Passengers » (2016), Javier Bardem, qu’on a pu voir dans « La Vengeance de Salazar » (2017), Ed Harris, qu’on a pu voir dans « Appaloosa » (2008), et Michelle Pfeiffer, qu’on a pu voir dans « Malavita » (2013).

Après avoir œuvré sur « Noah » (2014), Darren Aronofsky, le réalisateur, également scénariste sur ce film, a travaillé sur un film pour enfants. Au cours de ce processus, il a trouvé une nouvelle idée. Il a alors écrit le scénario de « Mother! » en cinq jours, un temps record par rapport à ses habitudes. Le film est une narration de type rêve et Darren Aronofsky précise qu’en essayant de le décortiquer, le récit s’effondre, qu’il faut l’aborder de manière psychologique et ne pas essayer de le comprendre. Personnellement, je trouve que c’est une manière d’avouer que son métrage, c’est du grand n’importe quoi, complètement indigeste.

Jennifer Lawrence aurait été en pourparlers pour rejoindre le film dès le mois d’octobre 2015. En janvier 2016, Javier Bardem était également en pourparlers avec la production, et en avril, c’est Domhnall Gleeson, Michelle Pfeiffer, Ed Harris et Brian Gleeson qui intégraient la distribution. Enfin, en mars 2017, il a été annoncé que Kristen Wiig avait intégrée le casting du film.

Le tournage du film a débuté le 13 juin 2016 et s’est terminé le 28 août 2016. Avant le début du tournage, le casting a répété pendant trois mois dans un entrepôt, durant lequel Darren Aronofsky a pu se faire une idée des mouvements de caméra qu’il allait pouvoir mettre en place en fonction de la manière dont les acteurs bougeaient.

Avec « Mother! » il faut bien dissocier le travail des acteurs et le travail du réalisateur-scénariste. Dans son intégrité, la distribution offre d’excellentes prestations, et plus particulièrement Jennifer Lawrence ainsi que Michelle Pfeiffer qui sont absolument superbes dans leur rôle respectif. Par contre la proposition de Darren Aronofsky est juste épouvantable. Ce film offre le même genre de masturbation intellectuelle, que le repoussant ‘Grave » (2016) de Julia Ducournau. Un ensemble de sujets proposés aux spectateurs tels que des allégories sur la religion, la politique, l’égoïsme, l’adulation, etc.

Le genre ? Mystérieux ? Oui et non. C’est clair qu’on patauge un long moment avant de comprendre où tout cela va nous emmener, mais il n’y a rien de fondamentalement mystérieux, surnaturel ou paranormal dans cette affaire. Horreur ? Oui et non. Il est évident que « Mother! » utilise tous les codes du film d’horreur, mais sans en être finalement un. Les personnes qui apparaissent subitement lorsque l’on ferme une porte, quand on se retourne, le parquet qui suinte le sang, la pièce cachée qui nous renvoie au premier « Amityville » (1979) de Stuart Rosenberg. La seule scène réellement horrifique, c’est celle où le nouveau né est déchiqueté par les « convives » et dévoré par ceux-ci, bien que la scène est plus suggérée que vraiment montrée. Un film dramatique ? Oui et non. On pourrait croire que Mère est folle et qu’elle se fait des films, mais il n’en est rien. Le drame, c’est de nous proposer ce genre de métrage. On se fait une joie de découvrir le film et on tombe de haut.

Alors qu’est-ce qu’on peut finalement retenir de tout ceci. L’ensemble est une métaphore. L’histoire symbolise le viol et le tourment de la Terre, la mère Nature. Jennifer Lawrence représente Mère Nature. Javier Bardem, dont le personnage est un poète, représente une forme de Dieu, un créateur, adulé par ses fans, adoré par ses fidèles. Michelle Pfeiffer est une Eve là où Ed Harris est Adam, enfin leurs enfants sont une représentation d’Abel et Caïn. Le décor ressemble parfois au Jardin d’Eden, notamment les extérieurs.

J’hésite à qualifier ce métrage de pire de l’année tellement j’ai trouvé ce film indigeste et ennuyeux. Le seul point positif de cette expérience cinématographique, c’est que j’ai pu tester ma patience, m’exercer à réfréner mon profond désir d’appuyer sur le bouton stop de la télécommande. « Mother! » allait me permettre d’inaugurer une notation de 0/5 que je n’avais jamais utilisé. Cependant, il faut reconnaître la qualité des prestations offertes par le casting du film.

« Mother! » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 23 janvier 2018 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Mother! » est un film exécrable qui a la particularité de n’entrer dans aucun genre en particulier. L’histoire est relativement absconse et l’intrigue manque clairement de fluidité, s’attachant à développer des allégories religieuses. La photographie est correcte et la bande originale est discrète. La distribution offre de très bonnes prestations ce qui n’empêche en rien ce film d’être médiocre. Probablement l’un des pires moments cinématographiques de l’année.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

5 réflexions sur “MOTHER! (2017) ★☆☆☆☆

  1. Wow ! Ca pique ^^ Je devais le voir Avec ma soeur et finalement on n’y est jamais allé. Il a l’air particulier mais j’adore JLaw alors je ferais peu^t-être l’effort un jour, quand même ^^

    Aimé par 1 personne

    Publié par pepparshoes | 20/12/2017, 14 02 03 120312
  2. Ah, sûrement le film qui divise le plus cette année, puisque pour moi, c’est l’un de mes plus beaux coups de coeur !

    J'aime

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 20/12/2017, 17 05 27 122712
  3. Je hais tellement ce film complètement prétentieux et indigeste, Aronofsky a l’air de se branler en permanence, c’est terrible.

    Aimé par 1 personne

    Publié par tinalakiller | 21/12/2017, 18 06 58 125812

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 184 500 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :