Action, Drame, Science fiction, Thriller

SEVEN SISTERS (2017) ★★★★☆


Seven Sisters (2017)

 

 

Synopsis : 2073. La Terre est surpeuplée. Le gouvernement décide d’instaurer une politique d’enfant unique, appliquée de main de fer par le Bureau d’Allocation des Naissances, sous l’égide de Nicolette Cayman. Confronté à la naissance de septuplées, Terrence Settman décide de garder secrète l’existence de ses 7 petites-filles. Confinées dans leur appartement, prénommées d’un jour de la semaine, elles devront chacune leur tour partager une identité unique à l’extérieur, simulant l’existence d’une seule personne : Karen Settman. Si le secret demeure intact des années durant, tout s’effondre le jour où Lundi disparaît mystérieusement…

Origine du film : États-Unis, Royaume-Uni
Réalisateur : Tommy Wirkola
Scénaristes : Kerry Williamson, Max Botkin
Acteurs : Noomi Rapace, Glenn Close, Willem Dafoe, Marwan Kenzari, Christian Rubeck, Pål Sverre Hagen
Musique : Christian Wibe
Genre : Action, Drame, Science-fiction, Thriller
Durée : 2 heures et 3 minutes
Date de sortie : 30 août 2017 (France)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Nexus Factory, Raffaella Productions
Distribué par : SND Films
Titre original : What Happened to Monday
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « What Happened to Monday » ou « Seven Sisters » est un thriller de science-fiction américain datant de 2017, réalisé par Tommy Wirkola, metteur en scène norvégien, à qui l’on doit également « Dead Snow » (2009) ainsi que « Hansel et Gretel : Witch Hunters » (2013). Les acteurs principaux sont Noomi Rapace, qu’on a pu voir dans « Conspiracy » (2017), Willem Dafoe, qu’on a pu voir dans « La Grande Muraille » (2016), Glenn Close, qu’on a pu voir dans « The Last Girl » (2016), et Marwan Kenzari, qu’on a pu voir dans « La Momie » (2017).

Jouer plusieurs personnages dans le même film n’est pas une chose simple, mais plusieurs acteurs s’y sont déjà essayés par le passé. Jean-Claude Van Damne a exploré cette approche dans « Double Impact » (1991) ainsi que dans « Replicant » (2001). Eddie Murphy s’était adonné à cette pratique dans plusieurs de ses films dont « Le Professeur Foldingue » (1996) mais également Michael J. Fox dans « Retour vers le Futur 2 » (1989). Plus récemment, c’est Tom Hardy qui incarnait Ronnie et Reggie Cray dans l’excellent « Legend » (2015). Un exercice périlleux mais ô combien intéressant pour un acteur qui peut soit se grimer, soit offrir par son jeu des personnalités différentes comme a su le proposer James McAvoy dans « Split » (2016).

C’est donc au tour de Noomi Rapace de tenter l’expérience en incarnant pas moins de sept personnages, sept sœurs identifiées par leurs noms singuliers, lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche. Toutes devant finalement incarner, aux yeux de la société, une seule et même personne, Karen Settman. Une société qui a beaucoup évolué par rapport à ce que nous connaissons aujourd’hui.

L’histoire proposée par « Seven Sisters » débute autour de l’année 2043, la population a provoqué une crise mondiale, entraînant une politique stricte de l’enfant unique imposée par le Child Allocation Bureau, à l’image de ce que l’on a pu voir en Chine il y a quelques années. Lorsque plusieurs enfants naissent d’une même mère, tous, sauf l’aîné, sont placés en crypto-sommeil. Des septuplés, naissent de Karen Settman, tous des filles, entraînant malheureusement le décès de la mère. Leur grand-père, Terrence (Willem Dafoe), les nomme d’après les jours de la semaine et les entraîne à n’être qu’une seule personne, et à ne sortir de l’appartement que le jour de leur nom. Les choses se déroulent sans accroc jusqu’en 2073, lorsque lundi va disparaître. Une succession d’événements va entraîner la destruction de l’univers des sœurs Settman, ce qui débouchera également sur de fracassantes révélations sur les méthodes du puissant Child Allocation Bureau dirigé par l’ambitieuse Nicolette Cayman (Glenn Close).

Pour la partie thriller d’action, on retrouve les éléments modernes de ce genre, avec des combats à mains nues, majoritairement entre l’un des personnages incarné par Noomi Rapace et un antagoniste, représentant l’autorité, soit une agence gouvernementale, la CAB. On sait que l’actrice est à l’aise avec ce type de rôle, comme le prouve le récent « Unlocked » (2017), où elle incarne un pendant à Jason Bourne, version féminine. On retrouve également des courses-poursuites, essentiellement à pied, à travers les rues surpeuplées, des vieux bâtiments et finalement sur les toits. Il y aussi des scènes de gun-fights. Les ingrédients sont donc bien présents et réjouiront les fans du genre, car c’est bien fait, bien chorégraphié.

Mais somme toute, qu’est-ce qui fait que ce « Seven Sisters » est au-dessus de la moyenne ? Cela repose principalement sur la performance de Noomi Rapce. L’actrice arrive à donner différentes personnalités aux sept sœurs, ce qui permet de clairement les identifier. On retrouve la sportive, la geek, l’intellectuelle, la rebelle, la dévergondée, etc. Autant de styles qui disparaissent lorsqu’il faut endosser la personnalité de Karen Settman. En outre, la prouesse technique permettant de proposer dans la même image les différentes sœurs interagissant entre elles, est vraiment invisible, donc c’est particulièrement bluffant.

« Seven Sisters » va faire l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, à paraître le 30 décembre 2017 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Seven Sisters » est un très bon thriller d’action, disposant d’une histoire qui associe habilement la science-fiction et la critique politique, sociologique. Les scènes d’action sont très bien orchestrées et le rythme est plaisant. La photographie est relativement basique et la bande originale est discrète. La distribution offre de bonnes prestations, mais s’avère effacée par l’excellente performance de Noomi Rapace qui incarne pas moins de sept personnages au caractère bien marqué. L’ensemble offre un très bon divertissement que l’on peut aisément recommander.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “SEVEN SISTERS (2017) ★★★★☆

  1. Une bonne petite surprise – même si on devine vite le comment du pourquoi – avec une formidable Noomi Rapace ! 😀

    Aimé par 1 personne

    Publié par tinalakiller | 24/12/2017, 14 02 35 123512
  2. Ah, l’une de mes très belles découvertes de l’année, j’ai adoré ce film !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 24/12/2017, 16 04 13 121312

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 112,480 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :