Action, Aventure, Ciné-Asia, Comédie, Corée du Sud, Western

LE BON, LA BRUTE ET LE CINGLÉ (2008) ★★★★☆


Le Bon, la Brute et le Cinglé (2008)

 

 

Synopsis : Années 30. Le Cinglé vole une carte au trésor à un haut dignitaire japonais. La Brute, tueur à gages réputé, est payé pour la récupérer. Le Bon veut en retrouver le détenteur pour empocher la prime. Un seul parviendra à ses fins s’il réussit à anéantir l’armée japonaise, les voyous chinois, les gangsters coréens… et ses deux adversaires…

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Kim Jee-woon
Scénaristes : Kim Jee-woon, Kim Min-suk
Acteurs : Song Kang-ho, Lee Byung-hun, Jung Woo-sung, Yoon Je-moon, Ryu Seung-soo, Song Yeong-chang, Son Byong-ho, Oh Dal-su, Uhm Ji-won, Oh Yeon-ah
Musique : Dalparan, Jang Young-gyu
Genre : Action, Aventure, Comédie, Western
Durée : 2 heures et 20 minutes
Date de sortie : 17 décembre 2008 (France)
Année de production : 2008
Sociétés de production : Barunson Co. Ltd., Grimm Pictures
Distribué par : CJ Entertainment
Titre original : Jo-eun nom nappeun nom isanghan nom / 좋은 놈, 나쁜 놈, 이상한 놈
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Jo-eun nom nappeun nom isanghan nom » ou « The Good, the Bad, the Weird » pour la distribution internationale, ou « Le Bon, la Brute et le Cinglé » pour la distribution française, est un western d’action coréen datant de 2008, co-écrit et réalisé par Kim Jee-woon, à qui l’on doit également « I Saw the Devil » (2010) ou encore « Le Dernier Rempart » (2013). Les acteurs principaux sont Song Kang-ho, qu’on a pu voir dans « Hindsight » (2011), Lee Byung-hun, qu’on a pu voir dans « Master » (2016), et Jung Woo-sung, qu’on a pu voir dans « The Divine Move » (2014). À noter également la participation de Oh Dal-su, qu’on a pu voir dans « Memoir of a Murderer » (2017) et de Oh Yeon-ah, qu’on a pu voir dans « Ordinary Person » (2017).

Autant le dire tout de suite, et c’est une évidence qui se voit jusque dans le titre du métrage, ce film coréen s’inspire très librement du classique « Le Bon, La Brute et le Truant » (1966) de Sergio Leone avec Clint Eastwood, Eli Wallach et Lee Van Cleef. Une fois que l’on a dit cela, on pourrait estimer qu’on a tout dit, sauf que … Bien que finalement, ce métrage ne soit pas à prendre au sérieux, ce western coréen est très amusant. En définitive lorsque l’Orient rencontre l’Ouest le résultat est plutôt palpitant, offrant un film s’inspirant sans vergogne de ses ancêtres spaghettis, tout en restant complètement, profondément coréen.

Le développement de l’histoire, le positionnement des personnages et les différents retournements de situation peuvent parfois être difficiles à suivre, mais, il faut l’avouer, ce n’est pas vraiment un film où l’intrigue est primordiale, tout se résume finalement à l’action. Et de ce côté, on est servi. Les principales scènes d’action sont des fusillades, mais on retrouve également quelques courses-poursuites, à pied, à cheval et side-car, notamment une, dans la dernière partie du film, où l’on peut voir tous les protagonistes du film, regroupés dans la même séquence. Yoon Tae-goo (Song Kang-ho) alias le Cinglé, dans son side-car fonçant à vive allure, Park Chang-yi (Lee Byung-hun), alias la Brute, qui poursuit le premier à cheval, accompagné de sa bande, une bande de brigands mandchous également à cheval, puisque l’histoire se déroule en Mandchourie, l’armée japonaise, dont certains hommes sont à cheval, et d’autres dans différents véhicules, jeep, camion, mitrailleuse et enfin Park Do-won (Jung Woo-sung), alias le Bon. Une séquence interminable qui dure bien 20 minutes.

Kim Jee-woon, le réalisateur, se balade dans le cinéma coréen en empruntant des chemins dont lui seul en maîtrise la direction. Ses deux précédents métrages, « A Tale of Two Sisters » (2003), un film d’horreur psychologique, développant une histoire complexe et particulièrement soignée avec une ambiance et une atmosphère très travaillées ; suivi de « A Bittersweet Life » (2005), un thriller d’action dont la photographie était très travaillée et offrant des scènes d’action magnifiquement filmées. On le retrouve ici en 2008 pour ce métrage combinant les qualités des deux précédents, soit une histoire complexe, une ambiance bien travaillée et des scènes d’action sophistiquées.

Du côté de la distribution, le film repose essentiellement sur les prestations de Song Kang-ho et de Lee Byung-hun. Le premier incarne le Cinglé, on aurait aussi pu dire l’idiot du village. Son personnage est loufoque et bénéficie d’une chance incroyable passant à travers les balles. Le second interprète la Brute. Le vilain de l’histoire, le salaud que tout le monde voudrait voir disparaître. L’acteur livre une très bonne prestation, usant de son physique avantageux tout en présentant une performance théâtrale. Jung Woo-sung, quant à lui, incarne le Bon. L’acteur est plus en retrait que ses deux illustres collègues.

« Le Bon, la Brute, le Cinglé » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 16 juillet 2009 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Le Bon, la Brute et le Cinglé » est un très bon western d’action disposant d’une histoire loufoque et d’un développement sympathique. Le rythme est très plaisant et les scènes d’action sont très bien orchestrées. La photographie est très soignée, une marque de fabrique chez Kim Jee-woon, le réalisateur. La distribution offre de très bonnes prestations, notamment Song Kang-ho et Lee Byung-hun. L’ensemble est un pur divertissement, et un plaisir pour les amateurs du cinéma coréen, qui saura également distraire les autres passionnés de cinoche.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 127 591 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :